Prevention GHB / PsychoACTIF

Prevention GHB

Publié par ,
1274 vues, 15 réponses
#danger #GHB #prévention
Sevesobre 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 30 Jun 2022
4 messages
Bonjour,
Je tenais à créer ce petit espace de discussion sur le forum réservé au GHB pour poser quelques questions sur ce produit. Je tiens à préciser que je ne tiens pas à en consommer, mais plutôt à me renseigner sur ce produit. Nombre d'entre vous qui suivent les actualités savent qu'il y'a une recrudescence de cas de personnes piquées ou intoxiquées au GHB dans différentes boîtes de nuit ou festivals. Si ce n'est pas cette drogue en question que ces individus utilisent à but malveillant, merci de me le signaler directement, pour m'éviter un hors-sujet total. Cependant, je ne pense pas me tromper, car pour moi le GHB est " la drogue du violeur".

Je tiens d'abord à présenter mes plus plates excuses pour le texte qui va suivre, si il est un peu bordélique et mal organisé, notifiez-le moi et j'essaierai d'organiser un peu plus précisément mes propos.
Avant de poser mes différentes questions, j'aimerais poser le contexte. Je vais avec ma copine au festival Beauregard près de Caen dans une semaine et je suis détenteur d'un diplôme PSE1 ( Premiers Secours en Equipe degré 1 ) qui m'engage à porter assistance et secours à n'importe quelle personne et dans n'importe quelle situation. Je ne vis pas cette obligation comme une contrainte, mais comme une réelle opportunité de pouvoir sauver des vies ou d'écouter les gens tout simplement.

1e question :

Quels sont les effets du GHB ? Et en quoi peuvent-ils être négatifs pour une personne ? Quels sont les différents délais d'action de ce produit -> En combien de temps le produit agit et pour combien de temps ?
Cela me permettrait ( si je me retrouve à devoir porter assistance à une personne piquée ou contaminée ) de pouvoir apprécier les circonstances et ainsi d'agir en conséquence de cause.

2e question :

Cette question vient se combiner à la première pour conditionner ce genre de situations. Je fais donc appel aux potentielles personnes qui consomment ce genre de produits  dans un espace très peuplé. Sur quoi l'atmosphère de festival ( sons très forts, effets lumineux, gens agglutinés ) peut influencer les effets de ce produits. Quand je parle de conséquence, je pense malheureusement à des réactions violentes tel que des crises d'épilepsie,  malaises, etc. Je ne suis pas formé pour les drogues dures/ de synthèse mais formé à réagir aux situations énoncées un tout petit peu plus haut. De plus, les gestes à adopter et pour prévenir ce genre d'incidents sont souvent les mêmes, donc connaître les potentiels risques de ce produit + l'atmosphère un peu angoissante peuvent me permettre de gagner du temps pour moi et l'équipe médicale.

3e question :


Ce sont sensiblement les mêmes questions mais ici c'est dans le cas ou c'est ma propre personne qui est victime de cette agression. Comment détecter une piqûre ? Ou un verre empoisonné ( je ne compte pas boire la bas, mais ma copine ne sait pas encore ) ? Quels sont les premiers effets ? ( oups la première question répond à celle-ci ) Quels gestes ou actions adopter ?

4e question :

Cette dernière question s'adresse directement aux consommateurs. Avez-vous des petits tips en cas de bad ? Si ils sont assez simples à exécuter, ça pourrait être super pratique.


Je tiens à préciser que malgré tout ce paragraphe, je ne tiens pas à intervenir sur ce genre de situations. Non pas que je ne souhaite pas aider les gens, mais parce que je ne souhaite pas que des gens puissent commettre des actions aussi ignobles qui peuvent mettre en danger la vie d'autrui et les traumatiser. Quand je dis cela, je ne parle absolument pas des consommateurs, je respecte chaque personne, qui étant majeur(e) et vacciné(e) fais les choix qui lui plaisent dans sa vie sans que cela ne me regarde en aucun cas. J'accuse les gens qui droguent les gens à leur insu. Je me suis déjà renseigné auprès de la caserne où je peux faire quelques gardes mais personne ne connaît rien à cette drogue car on est en campagne et il y'a quasiment aucun cas de ce genre près de chez nous.

Merci à tous ceux qui liront ce pavé césar, et un plus grand merci encore à ceux qui y répondront. Sur ce, bonne soirée à tous

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2600
Inscrit le 25 Jan 2019
3962 messages
Blogs
Salut,

Je suis navré je me suis pas fardé tout ton texte, la seule chose que je peux te dire c est que tu fais fausses route. Le GHB n’est pas la drogue du violeur malgré tout ce qu’on aimerais lui faire porter.

Personne ne se fait piquer avec du GHB, ni avant , ni mtn, ni plus tard. C est vraiment mal connaître le produits. Faudrais des doses énormes et en plus ça brûlerais affreusement.

Y a une psychose collective incroyable et dans plusieurs pays. Il n y a pas de cas avérer.

Droguer quelqu’un à son insu avec du GHB c est pas efficace car généralement la personne a déjà consommé de l alcool… donc alcool plus ghb ca donne coma sur la piste de danse voir la mort… donc à moins de vouloir violer un cadavre devant tout le monde…

La première drogue du viol reste encore et toujours l’alcool… c est moins exotique ceci dit.

T as l’air de bonne foi mais te prends pas pour un super héros, y en a pas besoin. Fait surtout attention au quantité que tu bois et ça ira. (Dans le doute laisse pas traîner ton verre, même si le risque principale c est surtout que quelqu’un pisse dedans pour te faire une bonne blague)

Prenez soins de vous,

Ocram

Dernière modification par Ocram (30 juin 2022 à  19:55)

Reputation de ce post
 
Bon recadrage MG ~
 
Toujours aussi accurate l'ami ! - Serrah

En ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2500
Inscrit le 07 Sep 2007
5519 messages

Sevesobre a écrit

Nombre d'entre vous qui suivent les actualités savent qu'il y'a une recrudescence de cas de personnes piquées ou intoxiquées au GHB dans différentes boîtes de nuit ou festivals. Si ce n'est pas cette drogue en question que ces individus utilisent à but malveillant, merci de me le signaler directement, pour m'éviter un hors-sujet total. Cependant, je ne pense pas me tromper, car pour moi le GHB est " la drogue du violeur".

Pourtant tu te trompes bel et bien ^^'

L'ami Ocram a tout dit, je vais pas répéter... mais la "drogue du viol" c'est tout simplement l'alcool.

MT

Hors ligne

 

Wolfyy 
Nouveau Psycho
France
700
Inscrit le 26 Sep 2021
58 messages
Blogs


si jamais tu veux te renseigner sur la molécule, voici une belle accroche en vidéo

La drogue ? C'est pas trop ma trace de ké

Hors ligne

 

g-rusalem 
Nouveau Psycho
5210
Inscrit le 12 Feb 2022
199 messages
Blogs

Cependant, je ne pense pas me tromper, car pour moi le GHB est " la drogue du violeur".

Hahahah comment perdre l'entièreté de sa crédibilité en une phrase. C'est à la foi drôle et triste, parce que ça reflète bien la vision de la population, malgré que ce produit est une pure production du terroir Français, isolée pour la première fois par le biochimiste de renom Henri Laborit, qui l'a utilisé de façon responsable et intelligente pendant toute sa vie. Plusieurs articles scientifiques classent la dangerosité du GHB bien en dessous de celui de l'alcool ou du tabac, et pourtant on a une opinion mondiale si dégradée de ce composé présent dans le système nerveux de chaque personne... Ça me dépasse.



Je tenais à créer ce petit espace de discussion sur le forum réservé au GHB pour poser quelques questions sur ce produit. Je tiens à préciser que je ne tiens pas à en consommer, mais plutôt à me renseigner sur ce produit. Nombre d'entre vous qui suivent les actualités savent qu'il y a une recrudescence de cas de personnes piquées ou intoxiquées au GHB dans différentes boîtes de nuit ou festivals. Si ce n'est pas cette drogue en question que ces individus utilisent à but malveillant, merci de me le signaler directement, pour m'éviter un hors-sujet total. Cependant, je ne pense pas me tromper, car pour moi le GHB est " la drogue du violeur".

Ce n'est pas parce que le GHB est très rapidement métabolisé par le corps (il connaît, il en a dedans en permanence), que chaque cas ou il n'y a rien de découvert à par l'alcool comme conso est un cas de mélange GHB+alcool.

Pour te donner une idée de la puissance (et dangerosité) du combo, j'avais pris une dose de GBL 10 min avant d'aller dans un bar. J'étais au pic de l'effet donc. J'ai tout de même pris un ricard et j'y ai trempé mes lèvres 2 fois. 2 gorgées tout au plus. Je ne me rappelle à peine être sorti du bar par ma copine. Le combo est extrêmement puissant et dangereux. J'ai déjà pris des faibles doses d'alcool en descente de GBL ou GHB. Sur ma personne, l'effet est désagréable. Je sens direct une faiblesse dans mon corps, une gêne pour respirer.

Certains pots aiment tout de même le combo. Ils ont tous une tolérance et prennent de façon très progressive le combo (ce que je trouve beaucoup trop dangereux personnellement, mais ça peut se faire sans claquer tout de suite), ou alors en descente de l'effet du GHB/GBL après plusieurs heures (et encore une fois de façon progressive).

Si je voulais droguer une personne au GHB/GBL à son insu en soirée pour la violer ou la voler, avec ce que je connais du produit, il faudrait que je sois prêt à la faire mourir pour parvenir à mes fins. La courbe dose/effet n'est pas du tout linéaire. Une dose de 1.5 mL de GBL peut laisser de marbre une personne, tandis que 1.7 mL l'euphorise totalement, et 1.9 mL la fait dormir. Les femmes sont de manière générale bien plus sensible, ce qui rend le dosage encore plus critique si c'est la cible.  Rajouter une dose non connue d'éthanol à l'équation, et c'est complètement impossible de prédire la réaction de la personne.

Donc, je ne dis pas que c'est impossible je suis pas naïf, il y a pleins de gens qui j'imagine s'en battent les couilles de ce genre de contingence, si la victime à une chance de claquer ou pas. Mais c'est vraiment le pire choix possible étant donné l'extrême variabilité du combo, et aussi sa rapidité d'action et le côté extrêmement voyant et soudain d'un G-hole. Par rapport à une myriade d'autres produits sédatifs, plus amnésiant, plus progressif pour isoler la personne, plus longs et moins dangereux en cas de mélange avec l'alcool, et trouvables partout, comme les benzodiazépines. Être prêt à commettre un viol ou un homicide, c'est tout de même différent. 

Pour les personnes piquées, c'est une psychose collective à ce niveau même si ça part d'un ou 2 cas avéré. J'ai même une proche qui s'est sentie piquée, mais elle n'est pas sûre. Total bull shit, on est en plein délire.



Quels sont les effets du GHB ? Et en quoi peuvent-ils être négatifs pour une personne ? Quels sont les différents délais d'action de ce produit -> En combien de temps le produit agit et pour combien de temps ?
Cela me permettrait ( si je me retrouve à devoir porter assistance à une personne piquée ou contaminée ) de pouvoir apprécier les circonstances et ainsi d'agir en conséquence de cause.

Cherche 2 min sur le forum et tu trouvera des réponses à toutes tes questions.

Cette question vient se combiner à la première pour conditionner ce genre de situations. Je fais donc appel aux potentielles personnes qui consomment ce genre de produits dans un espace très peuplé. Sur quoi l'atmosphère de festival ( sons très forts, effets lumineux, gens agglutinés ) peut influencer les effets de ce produits. Quand je parle de conséquence, je pense malheureusement à des réactions violentes tel que des crises d'épilepsie,  malaises, etc. Je ne suis pas formé pour les drogues dures/ de synthèse mais formé à réagir aux situations énoncées un tout petit peu plus haut. De plus, les gestes à adopter et pour prévenir ce genre d'incidents sont souvent les mêmes, donc connaître les potentiels risques de ce produit + l'atmosphère un peu angoissante peuvent me permettre de gagner du temps pour moi et l'équipe médicale.

L'environnement d'un festival peut promouvoir les surdoses de GHB/GBL. Comme c'est un produit ou le dosage doit être milimétrique, le bordel, la défonce, le noir et la précipitation peut augmenter le risque de prendre trop et de faire un coma, il faut en être conscient. Les verres d'eau, une fois qu'on a ajouté sa dose, doivent être à mon sens bu cul sec direct. Il ne faut pas faire n'importe quoi, surtout à côté de personnes bourrées qui pourraient boire un verre de GBL qui trainerait. Après, une fois qu'on respecte ces précautions, qu'on n'est pas tout seul (en risque de surdose qui provoque une somnolence), le produit est très safe. S'il y a surdose, aucun soucis, c'est sieste de 1h à 1h30 au pire et on se réveille frais. Le pire que j'ai vu, c'est une copine qui a renversé plus de la moitié d'une fiole de 15 mL dans son verre par mégarde. On parle d'une surdose x5 au minimum, à pleine balle de 3MMC ou de MDMA. Elle s'est évanouie au bout de 5 min, avec des spasmes musculaires. Elle a eu quelques problèmes de tension, mais 1h30 après elle se réveillait. Je ne sais pas si prendre 5x sa dose max en matière de MDMA/crack/héroïne/alcool serait aussi "safe". Avec des gros guillemets parce que bien sûr j'ai flippé comme un porc bien-sûr. J'imagine qu'une surdose d'alcool et de GBL peut produire les mêmes effets. Violents spasmes puis tomber dans les pommes. Pour être totalement transparent, son état ne m'as pas du tout donné envie d'abuser d'elle. Bah ouais, ce n'est déjà pas vraiment quelque chose de discret, on nous regardait et j'ai toujours eu du mal à faire l'amour devant plus de 10 personnes. Certains me taxerons de petit timide...



Ce sont sensiblement les mêmes questions mais ici c'est dans le cas ou c'est ma propre personne qui est victime de cette agression. Comment détecter une piqûre ? Ou un verre empoisonné ( je ne compte pas boire la bas, mais ma copine ne sait pas encore ) ? Quels sont les premiers effets ? ( oups la première question répond à celle-ci ) Quels gestes ou actions adopter ?

Si c'est vraiment un mélange GHB/alcool, appelle les secours, tu ne pourras d'ailleurs rien faire de spécial avec ton premier flocon secouriste. Et de toute façon, tu ne pourras pas identifier de façon visuelle quelle drogue la personne a prise si tu ne le sais pas.



Cette dernière question s'adresse directement aux consommateurs. Avez-vous des petits tips en cas de bad ? Si ils sont assez simples à exécuter, ça pourrait être super pratique.

Un seul tips : Ne jamais prendre d'alcool avec. Un second pour la route : Ne pas chercher l'effet 105 % si on n'est pas dans un environnement safe ou l'on peut dormir 1h30 sans risque. À part ça, il n'y a pas de soucis. Il n'y a pas de bad au GHB. À part quand la dépendance s'y mêle et là c'est une autre histoire.

Je tiens à préciser que malgré tout ce paragraphe, je ne tiens pas à intervenir sur ce genre de situations. Non pas que je ne souhaite pas aider les gens, mais parce que je ne souhaite pas que des gens puissent commettre des actions aussi ignobles qui peuvent mettre en danger la vie d'autrui et les traumatiser. Quand je dis cela, je ne parle absolument pas des consommateurs, je respecte chaque personne, qui étant majeur(e) et vacciné(e) fais les choix qui lui plaisent dans sa vie sans que cela ne me regarde en aucun cas. J'accuse les gens qui droguent les gens à leur insu. Je me suis déjà renseigné auprès de la caserne où je peux faire quelques gardes mais personne ne connaît rien à cette drogue car on est en campagne et il y a quasiment aucun cas de ce genre près de chez nous.

Un chevalier blanc. Les intensions pures et plein de bonne volonté. Tu es un mec/nana bien. J'espère que tes accusations seront entendues par tous les violeurs en France et ailleurs, et qu'elles dissolveront à elles seules toutes les déviances qui ressortent de l'humain lorsqu'on lui gratte juste un peu son petit vernis sociétal si fragile.

Dernière modification par g-rusalem (30 juin 2022 à  21:01)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

En ligne

 

Sevesobre 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 30 Jun 2022
4 messages
Merci à vous deux pour avoir pris le temps de me répondre. Je ne savais pas que Le GHB n’était pas là drogue du violeur. J’ai été influencé par l’opinion populaire et médiatique et je fais à tous mon mea culpa. Pour répondre au premier message je tiens à préciser que je ne bois pas car je reviens du festival le soir en voiture et aussi parce que sur place c’est très cher. Je tiens aussi à préciser que je ne joue pas au héros, je réponds juste à l’obligation légale que me porte mon diplôme de premiers secours et que je pense aussi qu’il est nécessaire d’avoir des citoyens formés aux gestes de premier secours pour pouvoir porter assistance à n’importe qui. Je fais cela pour aider les gens qui en ont besoin et communiquer. Je ne fonce pas tête baissée face au danger, j’apprécie les risques et j’agis en conséquence.
Sur ce, je vous remercie très sincèrement de m’avoir ouvert les yeux sur une fable véhiculée à tort par les médias et de m’avoir accordé votre temps
Reputation de ce post
 
100% ac toi pr le bes1 de citoyen formés, pr nuancer mon post sarcastik g-rusal

Hors ligne

 

Sevesobre 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 30 Jun 2022
4 messages
Cher g-rusalem
Je te remercie du lien de la vidéo que tu m'as partagé, je la regarderai avec attention ce soir pour me permettre de m'informer sur cette molécule que je méconnaissais jusqu'à présent. Je te remercie aussi pour ton intervention et ton retour sur expérience sur ce produit. Comme indiqué dans mon précédent message, je renouvelle donc mes excuses pour ma vision erronée et hâtive du GHB. Je tiens cependant à rebondir sur la fin de ton message, qui je suppose est empreint d'ironie. J'ai donné mon avis sur une situation en particulier, j'ai entendu que tu n'étais pas d'accord et je respecte ton point de vue. Au-delà de ce respect, tu m'as permis d'ouvrir les yeux sur la mauvais image infondée que pouvait avoir cette molécule. Cependant, je ne suis en rien un " chevalier blanc", je ne cherche pas à être parfait ( chose impossible d'ailleurs mais là n'est pas le sujet ), mais juste à répondre à mes obligations légales et citoyennes du mieux que je peux. Je profiterai donc de mon festival tout en restant vigilant. Sur ce, je te souhaite une bonne soirée.
Cordialement.

Hors ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2500
Inscrit le 07 Sep 2007
5519 messages

Sevesobre a écrit

Merci à vous deux pour avoir pris le temps de me répondre. Je ne savais pas que Le GHB n’était pas là drogue du violeur. J’ai été influencé par l’opinion populaire et médiatique et je fais à tous mon mea culpa.
[...]
Sur ce, je vous remercie très sincèrement de m’avoir ouvert les yeux sur une fable véhiculée à tort par les médias et de m’avoir accordé votre temps

C'est chouette que tu le prennes comme ça wink

On peut pas t'en vouloir d'avoir eu ce préjugé sur le GHB, car c'est hélas un mythe urbain bien ancré cette grosse intox du "GHB=drogue du violeur" roll

Avant le GHB c'était le Rohypnol
(aka Flunitrazepam, une benzodiazepine comme le Valium, Xanax, Lexomil ou Tranxène, pour citer les plus connus en France)
qui était au centre de cette psychose... c'était déjà plus crédible/réaliste, mais à l'époque y'avait pas non plus vraiment plus de preuves que ça.

En ce moment la mode est à "l'injection de GHB en traitre"
http://img.over-blog.com/600x281/4/57/40/44/Oreille-cassee/sarbacane.jpg
qui à en croire nos médias préférés est une véritable épidémie, mais en pratique aucun cas réel n'a été reporté.


On en a justement discuté entre nous très récemment, si tu veux en savoir plus je te recommanderais de lire ce thread => https://www.psychoactif.org/forum/viewt … p?id=62789

Encore une fois c'est chouette de venir te renseigner ici merci-1
C'est pas une discussion facile à avoir en public, car si tu commences à dire que le "GHB=drogue du viol" est une légende urbaine au mauvais endroit tu peux vite te prendre un mur de:

"la cousine du pote de mon beauf' s'est faite piquer au GHB en teuf, tu la traites de menteuse?? tu serais pas un peu violeur sur les bords pour tenir ce genre de propos intolérables? mad "

Bonne continuation, t'as la bonne mentalité big_smile


g-rusalem a écrit

tu ne pourras d'ailleurs rien faire de spécial avec ton premier flocon secouriste

Mais c'est pas vrai... https://i.imgur.com/dTYFLkE.gif

MT

Hors ligne

 

g-rusalem 
Nouveau Psycho
5210
Inscrit le 12 Feb 2022
199 messages
Blogs

Oui, c'est vrai je reconnais, j'ai un peu abusé. Que tu sois la 150e personnes qui débarques avec ce genre d'idées préconçues sur ce pauvre GHB, tu n'y peux rien et je n'avais pas à te faire ressentir mon irritation. Je m'en suis rendu compte après coup, mais ça va mieux en l'écrivant. Mea culpa. Mais comprends que tous les 2 mois ces 10 dernières années, il y a une personne qui débarque et qui crie au viol sous GHB alors qu'elle avait bu de l'alcool (et qu'elle est pas morte), qu'elle a eu une pire gueule de bois encore plus pire de chez pire que l'alcool (le GHB est super clean à ce niveau), qu'elle était tellement désinhibée qu'elle a fait n'importe quoi (le GHB est pas plus désinhibant que l'alcool, personnellement je trouve que c'est moins puissant que l'alcool à ce niveau ou tu peux vraiment en avoir rien à foutre de tout), ou d'autres trucs qui orientent vers autre chose que le GHB...

Il ne faut surtout pas en faire l'apologie ça reste un produit dangereux et à respecter, mais j'ai l'impression que sa faute principale, c'est d'être métabolisé parfaitement par le corps. C'est à la foi ce qui fait que quand il n'y a pas de produit identifié, c'est la tête de turc toute trouvée. Et pour les usagers, c'est l'avantage à double tranchant numéro 1. Tellement clean au niveau du ressenti que le potentiel addictif est ouf chez les personnes qui adorent et croient pouvoir en taper du matin au soir en toute impunité. Le GHB, la drogue trop propre pour toi.

Dernière modification par g-rusalem (01 juillet 2022 à  11:12)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

En ligne

 

cependant
Modo bougeotte
6900
Inscrit le 25 Mar 2018
2265 messages
Blogs

g-rusalem a écrit

qu'elle était tellement désinhibée qu'elle a fait n'importe quoi

Je voudrais juste rebondir sur ça : s'il y a des personnes qui profitent d'une personne défoncée et deshinibée pour lui imposer des rapports/relations autres qu'elle n'aurait pas voulu, ça s'appelle viol avec la circonstance aggravante de profiter d'un état de faiblesse.

Le GHB n'a rien à voir là dedans, mais NON à la culture du viol. Ce n'est pas la victime qui fait de la merde, c'est le violeur qui fait de la grosse merde inacceptable.

En tant que PUD on devrait avoir la possibilité de se défoncer tranquilles. Malheureusement ce n'est pas le cas et il vaut mieux prévoir une équipe de potes et faire gaffe de rester en conditions safes...mais encore une fois le problème c'est l'abus et la violence, non pas l'abus de substances.

J'ai été témoin de plusieurs situations de ce type, ça me révolte de lire ici qu'elle l'avait bien cherché en décidant de se défoncer la gueule mur

Hors ligne

 

g-rusalem 
Nouveau Psycho
5210
Inscrit le 12 Feb 2022
199 messages
Blogs

Ça me fait doucement rire (si le sujet était drôle) cette soi disante "culture" du viol. Tout est la faute à la culture et on pourrait peut-être éradiquer le viol avec assez de prévention ? Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne IMO. Je pense qu'il est très important de prendre conscience que chaque homme à cette potentialité de faire ce genre d'actes. Tout comme chaque mère a la potentialité de tuer son enfant. On doit reconnaître ces forces, ces pulsions en nous. Les rejeter sur la société comme si elles ne nous appartenaient pas, je trouve ça DANGEREUX.



J'ai été témoin de plusieurs situations de ce type, ça me révolte de lire ici qu'elle l'avait bien cherché en décidant de se défoncer la gueule

Je ne sais pas où tu as lu ça, mais surement pas dans mon post, ou alors tu l'interprètes de façon totalement fantasque.



l'abus et la violence, non pas l'abus de substances.

Pas d'accord. L'abus de substance est une force motrice dans les passages à l'acte (crimes, viols, vols, suicides...). Il existe pas mal de littérature à ce sujet.

Dernière modification par g-rusalem (01 juillet 2022 à  13:38)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

En ligne

 

Mammon Tobin 
Modéranimateur à  la retraite
Jolly Roger
2500
Inscrit le 07 Sep 2007
5519 messages

cependant a écrit

Le GHB n'a rien à voir là dedans, mais NON à la culture du viol. Ce n'est pas la victime qui fait de la merde, c'est le violeur qui fait de la grosse merde inacceptable.

[...]

J'ai été témoin de plusieurs situations de ce type, ça me révolte de lire ici qu'elle l'avait bien cherché en décidant de se défoncer la gueule mur

Wowowow, perso j'ai pas du tout compris ça en lisant le post de 'zalem surpris
J'ai du le relire après ton post pour voir ce que j'avais loupé, et je pense sincèrement que c'est un malentendu...

C'est vrai que des fois, dans certains témoignages de gens qui disent avoir été drogués au GHB, dans les "preuves" on retrouve ce: 
"je sais que c'était du GHB car j'ai déjà été bourré plusieurs fois et jamais je suis désinhibé comme ça en temps normal avec juste de l'alcool"

... qui n'est pas vraiment une preuve d'usage de GHB...

Évidemment que tout ça c'est la faute des violeurs et pas celles de victimes... 

Mais c'est aussi assez violent de traiter quelqu'un comme 'Zalem de "pro-viol" (ou je sais même pas quel terme serait adapté) comme ça sad


@Zalem:
Nan mais t'inquiète j'ai juste rigolé un bon coup en lisant le coup du premier flocon/médaille Garolou lol
Du coup j'ai posté un message plus modéré pour mieux faire passer la pilule big_smile

Mais il n'empêche que t'as raison AMHA, et c'est vrai qu'en lisant quelques threads sur le sujet, notre ami secouriste aurait pu trouver ces réponses par lui-même... mais la démarche est quand même louable wine


Quand on sait qu'il y a beaucoup de professionnels de la santé pour qui la mystérieux "drogue du violeur" c'est une réalité, et qui n'ont jamais cherché à en savoir + en allant se renseigner auprès des gens les plus susceptibles de pouvoir vraiment leur dire comment fonctionnent le flunitrazepam (quand c'était le rohyp' l'usual suspect) et le GHB...

Où va le monde (apdmc)

MT

Hors ligne

 

Sevesobre 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 30 Jun 2022
4 messages
Bonjour,
Je constate que la discussion a bien évoluée depuis que je suis parti et je compte m'empresser de répondre à ce qui m'était destiné mais aussi de réagir à certains points que j'ai pu lire dans vos messages. Je tiens tout d'abord à m'excuser de ne pas avoir cherché plus en profondeur sur le site sur le GHB mais étant nouveau sur le site et croulant sous le boulot, j'ai préféré aller directement poser mes questions. Je sais pleinement que cela ne justifie pas le fait de ne pas avoir fait les efforts pour chercher plus loin que le bout de mon nez.

En ce qui concerne le GHB, j'avoue que je tombe de bien haut. Moi qui entendait si souvent dans les discussions de personnes ( qui apparemment n'y connaissaient strictement rien en la matière ) et ce qu'on peut en dire dans les médias que c'était une drogue surpuissante qui avait pour unique but de permettre à des gens mal intentionnés de prendre le contrôle psychique et physique d'une personne. En y repensant bien et en relisant cette dernière phrase je m'en veux un peu de pas m'être rendu compte que c'était un mensonge énorme de la part des médias et véhiculé par l'opinion collective. Je comprends donc mieux les réactions dans certains messages plus haut, arriver comme un taré en disant " que faire contre le GHB, c'est vraiment une saloperie" envers des gens qui consomment du GHB de manière réfléchie et personnelle manquait clairement de recherches assez simples de ma part et de tact. Donc mea culpa de ma part.
J'ai lu et regardé les différents liens de vidéos/discussions que vous m'avez envoyé. Je pense que le GHB et le GBL sont deux produits que je ne connais absolument pas. L'appartenance de ce produit à la famille des benzo- ( je n'arrive pas à écrire la fin c'est complexe là) m'a surpris car j'ai pendant longtemps été sous différents traitements appartenant à cette famille comme le Lexomil ou bien d'autre suite à différents passages de ma vie. L'un des plus marquants a sûrement été ma présence en tant que jeune sapeur pompier volontaire à Paris le soir du 13 septembre 2015. Pardon, je ne m'épancherais pas plus mais c'était aussi un petit clin d'œil à g-rusalem ( pas les attentats hein juste le grade de SPV !!!) pour lui indiquer que je ne disposais pas que d'une première étoile secouriste. Il y'a la aucun jet de fleur personnel, ca a été une période aussi bien enrichissante pour moi que autodestructrice. 
Revenons en au GHB. J'ai bien compris que ce n'était pas là le problème du phénomène médiatique que nous connaissons à présent. J'ai compris que le principal produit à risque était l'alcool. J'y ai déjà été confronté en tant que SPV mais aussi en tant qu'individu. Je pense qu'on peut compter sur les doigts d'une main les familles en France où il n' y a pas un seul membre qui n'ait pas de problèmes avec l'alcool. Le seul souci est que l'alcool est une substance impossible à quantifier à l'oeil nu, on peut déduire d'un individu si il est simplement un peu gai ou complètement arraché. En plus, ce que je dis là se réfute facilement car beaucoup d'individus ont une tolérance si forte qu'ils peuvent avoir un taux d'alcool dans le sang juste démentiel et arriver à rester quasiment lucides. De plus, l'alcool montre différents visages, des individus alcoolisés seront violents, d'autres seront joyeux, etc. J'ai donc décidé ( bien avant le festival, ça remonte à ma sortie de diplôme ) que lorsque je ne porte pas l'uniforme ( je ne le porte plus depuis longtemps -> trop de stress et de souffrance psychologique ) de ne pas intervenir sur des personnes alcoolisés ne montrant aucun signe de détresse particulière. Je ne suis pas flic, je ne vais pas arrêter chaque personne alcoolisé dans la rue pour lui demander si elle a besoin d'une aide médicale ( si c'est juste psychologique avec des temps de discussion je ne refuserai jamais sauf si individu menaçant ). J'interviens uniquement si je suis témoin d'une conséquence d'une trop forte alcoolisation comme un malaise ou autre. Je ne suis pas le gardien de personnes majeures et vaccinées, je n'en ai d'ailleurs aucune intention, je suis seulement un citoyen prêt à aider quiconque se trouvant dans une situation qui met en danger son intégrité physique ou psychologique. Je ne cherche pas à me faire passer pour un héros, je pense simplement que si j'ai les capacités de faire quelque chose, je dois le faire si cela me permet de porter assistance à quelqu'un d'autre.

Encore désolé d'un autre pavé césar, je passe le salut sincère à toutes les personnes de ce forum et représente encore mes excuses pour mon opinion hâtive et mon manque de recherches personnelles.
Cordialement
Reputation de ce post
 
De biens sages paroles

Hors ligne

 

meumeuh
Modérateur
5200
Inscrit le 21 Nov 2017
3631 messages
Blogs

Sevesobre a écrit

Je pense que le GHB et le GBL sont deux produits que je ne connais absolument pas. L'appartenance de ce produit à la famille des benzo- ( je n'arrive pas à écrire la fin c'est complexe là) m'a surpris car j'ai pendant longtemps été sous différents traitements appartenant à cette famille comme le Lexomil ou bien d'autre suite à différents passages de ma vie.

salut

un peu de lecture si tu ne l'as pas déjà fait :
GHB sur le wiki de PA
https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 9moignages

Pr le GBL qui est un prodrug du GHB

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 9moignages

Par contre ils ne sont pas de la classe des (benzo)diazepines  comme le lexomil ils agissent néanmoins aussi sur les récepteurs GABA ... mais comme d'autres molécules.

Et perso les cas de black-out et de viol sont amha du à de l'alcool mélangé avec un anxiolytique ( benzodiazépines) réduit en poudre qui pour une personne naïve peut être dangereux,  au mieux un black-out avec peu de souvenirs..

Amicalement,

MM


KeepCalm&SmokeCrack
Effets indésirables, inattendus? ⤵️
AnalyseTonProd avec Psychoactif et Sintes

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10900
Inscrit le 10 Oct 2017
3579 messages
Blogs
Je pense personnellement que le GHB doit être réellement utilisé par certains tarés pour violer, mais uniquement parce qu'ils ne s'y connaissent rien et se disent "bon, c'est la drogue du violeur, c'est ça qu'il faut". Donc cette croyance sociétale que le GHB est la drogue du viol, met encore plus à mal les victimes car les exposent effectivement à la mort... En plus d'une tentative de viol.
J'ai discuté récemment dans un bar avec quelqu'un qui était passé.e aux urgences parce qu'ielle avait apparemment été drogué.e, et c'est vrai que les symptômes correspondaient à une petite dose de G avec de l'alcool (tête qui tourne, vomissements, évanouissement... Ouai super discret pour violer quelqu'un fuhu).

Par contre l'histoire qu'ielle aie été piqué.e ça... Moi je pense que c'était plutôt dans son verre. Après y a peut être des crétins qui piquent les gens en soirées avec des aiguilles c'est pas totalement impossible, mais alors d'une: pas en dansant, car dans ce cas l'aiguille se casserait et on la retrouverait... Deux: pas en injectant un truc comme du ghb, car il faudrait du temps pour faire le sous cutané genre bien 5 secondes... Trois: comme ça a été dit plus haut ça doit pas mal brûler le G injecté de la sorte, et laisser des traces même... Donc amha, c'était dans son verre.

Non j'ai bien des "drogues du viol" en tête hein, et je ne vais certainement pas les partager ici!!! Mais en effet, pas le ghb. Même si du coup, il doit parfois être utilisé à ces fins à cause de la légende...

Par contre dans la communauté gay où il est connu et donc très utilisé (sans alcool) dans un contexte de chemsex, j'ai déjà entendu des histoires déjà plus probantes de g-holes et de gens malintentionnés qui au lieu de prendre soin de la personne continuaient de la pénétrer ou autre. Là, sans conscience il n'y a d'une: pas d'assistance à personne en danger, et de deux: effectivement un vrai problème avec le consentement je pense, car la personne ne peut plus savoir si elle a envie ou pas. Cela dit, ce contexte où les personnes ne consomment pas d'alcool à dessein et utilisent le G pour du sexe est très particulier.

Dernière modification par Morning Glory (01 juillet 2022 à  21:13)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Night04 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Dec 2021
5 messages
Mon petit témoignage en tant que Secouriste/ambulancier, en contact donc avec infis/médecins urgentistes et parfois aidant aux urgences. (Belgique/Bruxelles)

Si je ne mets pas en doute l'efficacité du SMUR, leurs connaissances est parfois aléatoire, surtout dans ce domaine. On m'a déjà confirmé qu'on a retrouvé dans les analyses du GHB (j'en accepte l'augure).
Maintenant je confirme, une injection n'est pas une bonne idée, la plupart du temps elle sera sur le mauvais site, en intra musculaire... Pour que les produits injectables de soumission chimique fonctionnent efficacement ils doivent être en intra veineuse, et la dose doit être adaptée au patient.

Pour certains médecins, c'est pas le GHB mais plein "d'autres trucs" (sans plus de précision, à moi de deviner, mais oui les barbituriques), pour certains c'est le GHB (sur quelles preuves ? sais pas).

Le prélévement est en sanguin, urines,  jamais vu par les cheveux (qui sont le plus fiables mais cher...).

Diverses personnes ont été arrêtés en possession de seringues... vides (alors je sais pas si elles ont été vidées ou étaient vides). Je le tiens de sources policières. Témoignages de piqures mais rien de notable... pas d'effets.  J'ai l'impression que ça devient une mode, pour faire peur.

On a déjà eu le cas sur une fête étudiantes, 6 intox (gérées par les secouristes de la CR), on est venu paramètrer et prendre en charge le cas le plus "inquiétant".

Pour ce qui est du propofol, souvent mis en avant, la encore c'est en IV,  en boire rendra sans doute malade mais pas forcément soumis (puis c'est un liquide blanc assez visible). Ketamine, un peu cher, mais pas impossible (mais la encore très dangereuse avec alcool).

Dernière modification par Night04 (07 juillet 2022 à  23:37)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Flyer de prévention GHB / GBL par AIDES et T+
par Rick, dernier post 26 avril 2021 à  11:30 par Opia-cid 52
  10
[ Forum ] Interaction & Mélange - Sous méthadone & Lyrica voulant tester la GBL/GHB
par Echo, dernier post 08 janvier 2022 à  13:31 par Morning Glory
  1
[ Forum ] Méthode de sevrage "douce" d'une addiction au GHB/GBL
par Pierre.lutec, dernier post 25 mai 2021 à  23:21 par colorlife69
  2
  [ PsychoWIKI ] GHB (gamma-hydroxybutyrate), effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] GBL, effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Effets - Réception 3-fpm , différence avec 4f-mph question
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Sniffer - 3-fpm
Il y a moins d'1mnCommentaire de jams2570 dans [Research Chemicals (R...]
(3 réponses)
 Forum 
Micro-dosage - Microdosage de champignons hallucinogènes : retour d'expérience
Il y a 6mn
13
Commentaire de Psilocybe386 dans [Psilocybe - Champigno...]
(137 réponses)
 Forum 
Alerte - Alerte oui !!!
Il y a 13mnCommentaire de g-rusalem dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Forum 
Chemsex - Viagra, comment consommer de manière safe ?
Il y a 17mn
1
Commentaire de g-rusalem dans [Chemsex, Slam, Sexe e...]
(17 réponses)
 Forum 
Alprazolam - Puis-je faire une seconde ordonnance
Il y a 23mnCommentaire de Mrsg dans [Benzodiazépines...]
(3 réponses)
 Forum 
Les différentes formes des drogues (freebase, HCL, fumarate, etc...)
Il y a 25mnCommentaire de g-rusalem dans [RC Psychédéliques...]
(2 réponses)
 Forum 
Injecter - Peut on faire une IV de cc dans une couille ?
Il y a 48mnCommentaire de g-rusalem dans [Cocaïne-Crack...]
(23 réponses)
 Forum 
Effets - Ça vous arrive aussi ?
Il y a 1hCommentaire de g-rusalem dans [Speed-Amphétamines...]
(5 réponses)
 Blog 
4-HO-MET, le psychédélique électrisé (13mg)
Il y a 7hNouveau blog de Wolfyy dans [Trip Report]
 Blog 
Tramadol sérieusement
Il y a 23h
1
Commentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(2 commentaires)
 Blog 
Jade n'a plus de 3MMC
Il y a 23hCommentaire de g-rusalem dans le blog de TrotinetteElectrique
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
Dernier quizzZ à 16:10
 PsychoWIKI 
LSD, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Abéache, Akira691, diabloblotin2, DonMetha, irako, Papy Moko nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Mon rapport aux substances - Vers un sevrage progressif
par CaptainCrox', le 11 Aug 2022
Attention, long texte... Certains m'ont probablement déjà lu sur le forum. Vous aurez ainsi remarqué ma curiosité pour divers produits et leur rapport avec la santé. Pour résumer, j'ai développé une forte dépendance aux opiacés dû à d'intenses douleurs depuis plusieurs années. De là...[Lire la suite]
 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

c'est bien ce que je pensait mai dans le doute autant demander ;) dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 19h)
Info super importante à partager ! G-rusalem dans [forum] Pagoclone
(Il y a 19h)
bla, bla, et un peu de bla aussi. /Cub3000 dans [forum] 30gr truffes Valhalla aucun effet
(Il y a 21h)
Médocs pas nécessaires/sécondaires ?? C'est pas toi qui décide pour l'OP/médecin dans [forum] Tachycardie, bêtabloquant et cocaine
(Il y a 21h)
Hahahaha j'avoue... g-rusalem dans [forum] 30gr truffes Valhalla aucun effet
(Il y a 22h)

Pied de page des forums