Urgence manque svp besoin de conseils

Publié par ,
2313 vues, 16 réponses
eleena femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2022
5 messages
Bonjour à tous,

J'ai arrêté le tranxene il y a 10 jours parce que le médoc avait fini par générer des effets paradoxaux chez moi, en particulier des crises d'angoisse alors que je n'en faisais pas en temps normal. Je le prenais au moment des pics hormonaux de mes cycles (anxiété très forte). Je suis passée sous pilule pour lisser ces problèmes d'hormones, mais ce n'est pas encore ça, la pilule ne fait pas son plein effet.
Cela faisait donc 9 jours que j'avais arrêté complètement, avec un syndrome de sevrage atroce (agitation), et j'ai eu un pic hormonal qui m'a fait flancher et reprendre 2 gélules avant-hier à quelques heures d'intervalle. La première ma énormément soulagée, la 2e n'a rien fait.
Je suis complètement désespérée, parce que j'ai fichu en l'air mes 9 jours de sevrage et que le manque m'a reprise comme une malade (agitation) depuis hier. Pensez-vous que j'ai foutu en l'air tous mes efforts en reprenant 2 gélules ?
Le plus dur dans tout ça, c'est l'agitation permanente (qui m'empêche de travailler et de tenir en place, je nsuis pas en arrêt maladie). Le manque et l'angoisse sont absolument atroces, et je ne veux plus jamais reprendre de cette merde qui m'a foutue et continue de me foutre en l'air.
J'aurais voulu des conseils pour continuer de supporter le manque. Si ça se trouve, il ne me reste pas beaucoup de jours à souffrir (mais si ça se trouve, si). Je ne peux pas savoir à l'avance, c'est bien le problème.
J'ai par ailleurs des troubles anxieux (phobies d'impulsion) et le sevrage aggrave beaucoup mes angoisses. C'est un appel au secours que je vous lance, parce que face à ce manque et ces angoisses atroces, il m'arrive de penser au pire. Quelqu'un aurait-il la gentillesse de me donner des astuces pour tenir pendant ce sevrage, pour faire face aux angoisses atroces, au manque horrible qui dure ? Je n'en peux plus.

Dernière modification par eleena (16 novembre 2022 à  06:57)

Hors ligne

 

avatar
CaptainCrox'
"I am an idiot"
Suisse
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 May 2022
427 messages
Blogs
Salut,

Alors, il faut déjà que tu ne culpabilises pas d'avoir repris du tranxene pour te soulager, 9 jours après un sevrage à sec de benzo.

Depuis combien de temps prenais-tu le tranxene ? Il y a une règle d'or avec le sevrage de benzo (famille de médicament dont fait partie le tiens), c'est qu'il ne faut jamais arrêter du jour au lendemain, de tout à rien. C'est physiquement dangereux, en plus du manque physique qui peut provoquer des convulsions, un inconfort immense voire un décès, il y a aussi le manque psychologique.

C'est ce que tu décris.

Tu sembles accompagnée par un médecin mais je trouve bizarre l'arrêt du tranxene à sec. Déjà que pour les produits ne posant pas de risques physiques au sevrage, on ne recommande pas de sevrage net mais plutôt progressif, dans le cas d'un benzo, dans les pires des cas, on en meurt.

Tu as repris 2 tranxenes qui t'ont calmé ce qui montre qu'il y a une dépendance physique et psychologique qui s'étaient installées. Pour moi, tu n'as pas gâché ton "sevrage" et tes neufs jours d'efforts. Tu t'es soulagée comme tu as pu et cela n'aurait jamais dû arriver si la baisse avait été progressive.

Diminuer par 10 à 20% ta dose toutes les deux semaines un mois pendant que tu introduisais ton nouveau traitement aurait été plus doux.

Ce qui me semble important, c'est que tu as passé plus de 9 jours sans avoir eu d'effet physique dangereux (convulsions, délires, ou pire). Ce qu'il serait judicieux de voir, c'est de discuter avec ton médecin pour peut-être reprendre ton tranxene à dose moindre que ce que tu avais pour ne pas subir de manque, légèrement stabiliser puis entamer une baisse progressive. Ce ne serait pas gâcher tes efforts mais te préserver.

Quand on fait un sevrage à sec, on se met mal et on le voit dans les témoignages sur ce forum, il y a des rechutes avec reprises. Reprises contrôlées ou pas. Tu as semble-t-il réussi à reprendre sans abuser ce qui est une bonne chose.

Je ne suis pas médecin mais il est bien connu qu'arrêter un benzo pris au moyen-long cours (ce que je suppose vu les symptômes que tu décris) de manière brutale n'est pas la solution.

Je ne peux pas te dire quel dosage prendre car pas médecin et je ne connais pas tes antécédents mais j'appellerais le médecin rapidement pour demander une baisse progressive. Maintenant que tu as fait tes 9 jours de baisses brutes, tu n'as plus besoin de ta dose d'avant mais un quart de dose juste de quoi t'aider à tenir puis baisser petit à petit me semble plus sûr sur le long-terme.

Pour soulager des symptômes de manque physique, malheureusement, il n'y a pas de solution magique. Il faut donner au corps ce qu'il demande (désormais moins qu'avant), stabiliser puis baisser progressivement.

Ce n'est que mon point de vue.

Dernière modification par CaptainCrox' (16 novembre 2022 à  07:19)

Reputation de ce post
 
+1 (Prescripteur)
 
+2 [MM]
 
+3 Fil

“Never be cruel. Never be cowardly. Remember, hate is always foolish and love is always wise. Always try to be nice, but never fail to be kind.” DW

Hors ligne

 

eduardo non binaire
Nouveau Psycho
France
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
173 messages
Salut,

Le Tranxène est de la famille des benzodiazépines donc un anxiolytique avec lequel on développe une dépendance forte si on le prend sur plusieurs semaines/mois.
La première chose est que tu n'indiques pas depuis combien de temps tu en prends et à quelle dose.
Le fait que tu aies ressenti des effets paradoxaux en le prenant (angoisse) est sûrement lié au phénomène de tolérance : on a besoin de plus de médicaments pour obtenir le même effet.
Comme le Tranxène a une demi-vie longue, les effets de sevrage mettent plus de temps à arriver (quelques jours souvent).
Pour le sevrage de benzo comme le Tranxène il est fortement conseillé de faire un sevrage dégressif et de ne pas arrêter d'un coup sous risques de fort symptômes de sevrage mais aussi de ce qu'on appelle le syndrome de sevrage prolongé.
Par exemple on peut diminuer de 5 à 10% de la dose tous les 8/10 jours (voir manuel Ashton sur Internet ou d'autres méthodes équivalentes). On limite ainsi les effets de manque.
Pour résumer, si tu prenais des doses faibles et depuis peu de temps, d'ici 10/15 jours ça ira beaucoup mieux normalement.
Mais si tu prenais des doses importantes et depuis longtemps, il faudrait envisager avec un médecin un sevrage dégressif, c'est à dire revenir à une dose où tu te sens bien, puis descendre doucement avec un plan de sevrage précis.
Sinon tu t'exposes à un sevrage difficile. Ça finira aussi par aller mieux, mais on ne peut clairement pas conseiller un sevrage à la dure avec des benzos, c'est vraiment éprouvant et risqué.
En reprenant du Tranxène, juste deux fois, ça peut relancer des effets de sevrage et prolonger le sevrage, sans pour autant que tu repartes de zéro. Mais le plus important je pense est que si c'est trop dur, si tu en prends depuis longtemps, d'envisager un sevrage dégressif. On peut se sevrer à la dure, mais c'est... dur...
Encore une fois tout dépend des doses et surtout de la durée de ta conso.
Bon courage !

Dernière modification par eduardo (16 novembre 2022 à  07:32)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert98champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11835 messages
Blogs
Bonjour, ce qui a été dit plus haut est important.
Mais l'anxiété "induite" par les BZD est plutot rare, donc je pense qu'il est bien d'en parler avec ton médecin.
Il existe d'autres anxiolytiques non BZD que ton médecin pourrait te prescrire mais attention ils sont efficaces sur l'anxiété mais pas sur le sevrage des BZD. (risque convulsif entre autres), donc ils seront surtout utile si l'anxiété persiste après sevrage des BZD.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

eduardo non binaire
Nouveau Psycho
France
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2021
173 messages

prescripteur a écrit

Mais l'anxiété "induite" par les BZD est plutot rare, donc je pense qu'il est bien d'en parler avec ton médecin.

D'accord avec toi notamment pour les benzos à demi-vie longue mais pour les demi-vies courtes comme du lexo, plus la tolérance augmente, plus on peut avoir des phénomènes de manque entre deux prises, donc des pics d'anxiété, en tout cas selon mon expérience.
Là c'est vrai qu'on parle du Tranxène avec une demi-vie longue.
Sinon c'est vrai qu'il y a des antihistaminiques comme l'Atarax qui peuvent soulager l'anxiété mais hélas oui, pas les symptômes de sevrage...

Hors ligne

 

eleena femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2022
5 messages
Merci bp pour vos réponses.
En fait, je suis extrêmement sensible aux médicaments et je prenais déjà la dose minimale, je n'aurais pas pu diminuer plus.Je n'en avais pris qu'une semaine suite à un pic hormonal. Il serait dangereux que j'en reprenne, parce que la durée de l'arrêt serait supérieure a la durée de la prise, ce serait contre productif. Je ne suis pas suivie par un psychiatre. Le dernier en date ne prononce jamais un mot, celui d'avant ne croyait pas au sevrage.
Pour être plus claire par rapport à ma consommation, j'en prenais environ 15 jours par mois, mais pas forcément en continu, en lien avec mes cycles menstruels. Donc depuis plusieurs mois mais pas en continu du tout.

Dernière modification par eleena (16 novembre 2022 à  12:03)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert98champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11835 messages
Blogs
Bonjour, si tu as un arret de plusieurs jours, tu pourrais voir avec ton medecin pour remplacer par un anxiolytique non BZD quand tu veux reprendre un traitement anxiolytique. Et peut etre faut il revoir en effet le traitement hormonal si la pilule ne suffit pas.
Et puis il existe quand même des psychiatres "normaux", donc ne desespere pas.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
coucou j espère que tu vas pas trop mal aujourd'hui  j ai lus ton post en fait j ai vécu la même chose que toi avec du tranxene 50 a l époque . j avais consommé pendant plusieurs mois et arrêté du jour au lendemain je te raconte pas le malaise  impression de mourir palpitations impossible de dormir sueur etc... ma mère j av 22 ans a vue que cet grave un médecin super ma remis sous tranxene et ma fait une prescription par rédaction progressive par contre c t un infirmier qui me donné le Médoc chaque jour  en six mois  il m'a sevré   je n ai plus jamais fait de crise de sevrage au benzo  . trouve un médecin compétant et tu verras  ça  va s arrange crois moi

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
Désolé  pour le faute ( réduction progressive :) bon dieu le français  c très difficile a écrire . une personne qui veut apprendre alors ma mère la mer Mr le Maire

Hors ligne

 

eleena femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2022
5 messages
Merci pour ta réponse Psychonogeek,

Le problème c'est que j'ai déjà arrêté progressivement pour une semaine de prise, j'avais de toute façon la dose minimale (5 mg) et j'ai même fini sur une demie gélule. Consommation sur plusieurs mois, donc, mais à la dose minimale et pas en continu : environ 10 jours par mois, et chaque fois sevrage entre les périodes. Toujours à la dose minimale, sauf exception. Sauf que là c'est extremement dur, surement parce qu"il y a eu sur ma semaine de prise un jour à 3 gélules de 5 mg suivi d'un jour à 5 gélules de 5 mg. Je n'en avais jamais pris autant et mon corps n'a pas supporté.

Donc je npense pas qu'on peut vraiment parler de sevrage sec, puisque je me suis toujours sevrée entre les périodes et que là pour cette semaine de prise j'ai diminué chaque jour jusqu'à arriver à une demie gélule. Vous en pensez quoi ?

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert98champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11835 messages
Blogs
Bonjour, oui on avait mal compris. En principe à 10 jours par mois il ne doit pas y avoir de sevrage majeur. Donc attends et reprends 5 mg une voire deux fois si ça pose des problèmes, sinon rien.
Et parles en à ton médecin pour eventuellement changer des traitement.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
je pense que  et surtout je trouve que ça manque d équilibre  de régularité au niveau des prises sincèrement ça peut être très très compliqué  tu c prendre  un peu au redsenti  . tu gère toi même ton médicament ?  tu veux vraiment arrêter les benzos  demande un infirmier comme moi si c toi qui a le Médoc a gérer ouahhhh  crois moi c des outils très difficile a manier   ,

Hors ligne

 

avatar
Psychonogeek homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2022
506 messages
surtout n'oublie pas que les benzodiazépines ont une faible toxicité au doses  thérapeutique sauft si ont mélange  avec de l alcool etc.. donc prend ton temps trankilou pour te sevrer et surtout fait toi aider moi quand j av ça entre les mains c t comme un gosse avec une arme a feu ?

Hors ligne

 

eleena femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2022
5 messages
Merci pour vos réponses.
Je suis quand même très sensible aux médicaments, alors même à cette dose-là et à cette fréquence, je souffre vraiment du manque. Mais je ne veux plus en reprendre.
Auriez-vous des astuces pour gérer mieux la douleur du manque ? Mon ancien psychiatre m'avait indiqué de prendre du tercian ou de l'atarax, mais ça marche pas toujours. Si vous avez des trucs pour rendre le manque moins douloureux...

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert98champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11835 messages
Blogs
Bonjour, si besoin il y a les gouttes de valium qui permettent des doses très petites, et notamment un sevrage très progressif. Il y a aussi des gouttes de tercian , qui potentialise assez bien le valium. Même 1 goutte de tercian et 2 de valium peuvent avoir un effet. Parles en à ton médecin. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

eleena femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Nov 2022
5 messages
Bonjour prescripteur,
Je n'ai pas de médecin qui me suit actuellement. C'est le généraliste de mon conjoint qui me suit un petit peu. J'ai du tercian en comprimés, jen ai pris un hier. J'ai eu l'impression qu'il me soulageait pendant une heure, puis plus rien. Y a-t-il une grosse différence entre les gouttes de tercian et les comprimés, a part le dosage beaucoup plus précis possible ?

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert98champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11835 messages
Blogs
Bonjour, non il n'y a pas de difference. Le dosage en goutte peut etre très bas mais si les comprimés ne te font rien les gouttes en le feront pas plus, probablement moins.
Mais associés à une BZD ils sont souvent pas mal efficaces.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] OD seresta + urgence
par Methaphore, dernier post 17 juillet 2021 par foretamazonienne
  7
logo Psychoactif
[ Forum ] [URGENCE] Tolérance croisée Benzos/Zopiclone ?
par Gluglustipio, dernier post 08 janvier 2018 par thecheshirecat
  6
logo Psychoactif
[ Forum ] Loprazolam (Havlane) - Mélange et tristesse, sans angoisses mais avec un sentiment d'urgence
par Robert Paulson, dernier post 22 févier 2019 par Robert Paulson
  10

Pied de page des forums