L'analyse de drogue à distance : Psychoactif en a rêvé.. et l'a fait ! 



Bonjour,

l'idée part d'une discussion entre deux membres de l'équipe de Psychoactif.

Pour concrétiser  cette idée, nous avons été rencontré le laboratoire d'analyse "ATP IDF", le réseau ATP porté par la Fédération Addiction, Psychonaut, le Réseau nationale de RDR à distance coordonné par Safe

Après une année et demi de travail ensemble, nous avons pu mettre en place l'analyse de drogue à distance : L’analyse de drogues à distance à visée de réduction des risques est un dispositif légal, gratuit, anonyme, sécurisé et confidentiel visant à permettre aux personnes utilisant des drogues de connaître la composition des produits qu’ils utilisent en envoyant un échantillon de leur produit par la poste en en recevant leur résultats par internet.

L’analyse de drogues à distance permet de connaître la composition d’un produit psychoactif, à la fois en termes de molécules et de proportion de chaque molécule. C'est le laboratoire ATP IDF qui sera notre partenaire sur l'analyse. La capacité des analystes à analyser un produit dépend de l’état des connaissances et des capacités de la machine utilisée. Il est possible que dans certains cas, un produit ne soit pas analysable ou quantifiable.
Le labo ATP IDF détecte (voir la présence d'une molécule) et et identifie (savoir de quelle molécule il s'agit) une grande partie des molécules, mais n'en quantifie  (proportion et teneur) que quelques unes.
Les principaux produits quantifiables sont pour le moment : 2C-B, héroïne3MMC, 3CMC-0, MDMA, cocaïne, kétamineamphetamine, methamphetaminemorphine, fentanyl et leurs principaux produits de coupe.
Vous pouvez trouver  via ce lien une liste de tout les produits qu’il est actuellement possible d’analyser quantitativement.


Comment ca se passe ?

- Vous demandez une analyse de drogues par mail ou mp à Psychoactif
- La structure valide votre demande, vous envoie un mail avec la marche à suivre, et vous demande de remplir un questionnaire de collecte qui vous donne  un numéro d’identification unique de votre analyse.
- Vous envoyez votre échantillon à ATP Ile de France, en suivant la procédure décrite par le mail, notamment avec le numéro d’identification unique.
- Le laboratoire ATP Ile de France consacrera les nuits du jeudi au vendredi à l’analyse des échantillons. Cela signifie que les résultats seront rendus généralement sous une semaine maximum  à compter de la réception : ils seront affichés sur la page des résultats d'analyse, et/ou par mail selon votre choix.

L'analyse de drogues à distance via Psychoactif est une démarche communautaire. Les résultats d'analyse pourront être discuté sur les forums par la communauté dans l'objectif d'une construction collective d'un savoir sur les drogues.

Pour faire analyser une drogue via Psychoactif, merci d'envoyer un mail à analyse@psychoactif.org

Catégorie : Actualités - 13 mars 2023 à  17:14

Reputation de ce commentaire
 
Youpi ! super nouvelle !! /Yoran pratiquant de la légitime défonçe ←
 
Les bonnes nouvelles alors ! - Johan
 
yeeees! trop bien !
 
Génial !
 
Excellente nouvelle !
 
Vraiment une excellente idée



Commentaires
#1 Posté par : L'Apoticaire 13 mars 2023 à  18:12
J'ai pas tout compris : on peut maintenant faire analyser ses produits QUELS QU'ILS SOIENT (contrairement à SINTES où il fallait obligatoirement que le prod soit defectueux pour justifier une analyse)

Le tout sans devoir payer pour compenser les failles de la probibition ? (et oui : si on a des prods coupés à n'importe quoi, c'est pas la faute de n'importe qui ou quoi : c'est à cause du fait que ça soit pas régularisé et sécurisé, donc si quelqu'un doit payer pour les analyses nécessaires pour qu'on sache ce qu'on consomme c'est certainement pas les gens qui souhaiteraient voir tout ça se régulariser et se sécuriser ! Non mais ! Ca serait la meilleure qu'on paye pour compenser les failles du système qu'ils imposent et que beaucoup veulent voir disparaître !)

C'est ça ? Ou j'ai mal lu et j'vais être déçu ?

Et pour les substances détectées ? Serait il possible d'avoir un éventail un poil / large que les quelques substances données ainsi que "leurs principaux produits de coupe" ?
Ou au moins quelques exemples de substances pas detectables du tout qu'on sache un peu quoi envoyer ou pas (genre si j'achète des barbituriques/benzos pharmas en poudre sur des sites de grossistes pharmaceutiques indiens, ou du tramadol en poudre ou autre joyeusetés qu'on trouve sur ces sites, pourrais-je le faire analyser là bas pour voir sa composition en substances actives et sa pureté ? Ou ça concerne plus voir que les prods "moins exotiques" ?)

 
#2 Posté par : pierre 13 mars 2023 à  18:24
Oui c'est cela !
Analyse gratuite, anonyme, sans effets indésirables (comme SINTES) !

C'est une analyse RDR, et pas de veille, contrairement à SINTES.

Pour l'instant les produits qui peuvent etre quantifiés sont limités, mais ils sont destinés et etre beaucoup plus nombreux.

Tu as vu le lien sur les produits quantifiables, et les non analysable. sachant qu'ATP IDF peut identifier la plupart des produits. Mais il ne peut en quantifier (pour l'instant) que quelques uns :  https://www.psychoactif.org/forum/uploa … s-hplc.pdf

 
#3 Posté par : L'Apoticaire 13 mars 2023 à  19:34

pierre a écrit

Oui c'est cela !
Analyse gratuite, anonyme, sans effets indésirables (comme SINTES) !

C'est une analyse RDR, et pas de veille, contrairement à SINTES.

Waw waw waw ! Ca c'est de la bonne nouvelle ! Je sens que ça va changer pas mal de trucs dans les habitudes des gens, et en mieux évidemment.

pierre a écrit

Tu as vu le lien sur les produits quantifiables, et les non analysable. sachant qu'ATP IDF peut identifier la plupart des produits. Mais il ne peut en quantifier (pour l'instant) que quelques uns :  https://www.psychoactif.org/forum/uploa … s-hplc.pdf

Ah bah j'avoue que j'avais pas vu le lien, j'ai pas l'habitude des liens personnalisés, moi si mes yeux voient pas "https://www." j'ai pas l'impression qu'y a un lien^^

J'ai regardé c'est déjà cool d'avoir toutes celles là, par contre un point qui me semble "important" (pas tant vu que c'est surtout aux states que ça arrive mais on sait jamais) ça detecte le fentanyl original, mais pas les dérivés de fentanyl, or dans la came il n'y a QUASI ABSOLUMENT JAMAIS de vrai fent, c'est que des dérivés RC 10x plus forts voir 100x, largement moins euphorisants que le vrai fenta qui lui l'est bien assez, et avec souvent + d'effets secondaires pour moins d'euphorie et un sevrage déentiellement + dur...

Donc en vrai ça détectera pas du tout si la came contient "du fentanyl" (ce que l'on appelle grossièrement "de la came coupée au fentanyl" voir "du fentanyl en poudre" c'est des dérivés de fentanyl, quasi jamais le vrai, c'est trop rare, biieeeeeeeen trop cher (jusqu'à plusieurs centaines voir milliers de fois plus chers que les dérivés RC, donc autant vous dire que vu que l'interet de faire ça c'est gagner de la thune bah ABSOLUMENT PERSONNE SAUF EXCEPTION met du vrai fenta dans la came)

Et si une personne a une came qu'elle suspecte d'être bizarre mais qu'elle n'a pas testée elle (un ami qui lui a fait ce retour par ex, ou les commentaires du vendeur du deep web si achat sur le deep) elle fait analyser sa came, elle reçoit le résultat : sans fentanyl, donc elle se dira peut être "ah bah ça veut dire que ma came est sans fentanyl et que donc c'est de la came "normale", et si on se fait le meme genre de doses que la came mais avec les poudres coupée aux dérivés de fenta surpuissants bah c'est hosto voir mort très vite...

Donc faut bien être au courant des infos que j'viens d'citer avant de consommer de la came sortie d'analyse où on nous confirme qu'elle est "sans fentanyl".


 
#4 Posté par : Pesteux 14 mars 2023 à  02:30
Wow ! Ca c'est une p***** de bonne nouvelle big_smile

Et c'est gratuit en plus ?! Comment vous faites pour financer ça ? Ca coute 120 € une analyse quantitative avec Energy Control...

C'est un énorme progrès : l'analyse des produits ne sera plus réservée aux usagers les plus fortunés.

Par contre, j'ai suivi le lien vers la liste des produits quantifiables, et je n'ai pas trouvé mention du LSD. Rassurez moi, ça va venir hein ? Même pour le LSD liquide ?

Merci, et bravo pour cette prouesse, ça a pas du être simple à mettre en place :)

 
#5 Posté par : plotchiplocth 14 mars 2023 à  14:00

L\'Apoticaire a écrit

Donc faut bien être au courant des infos que j'viens d'citer avant de consommer

plop l'Apo!
et oui comme tu dis, ce qui va etre important, c'est de bien savoir ce que le résultat d'analyse dit et ne dit pas, c'est-à-dire quelles sont les limites de l'analyse suivant la technique employée
car un produit en dessous d'un seuil de détection ne sera pas repéré. d'ou l'importance de connaitre les seuils de détection pour bien comprendre les résultats.

ces limites seront détaillées sur PA. et il sera possible de poser des questions aux analystes (chimie) qui réalisent les analyses afin de bien se faire préciser tout cela.
et donc ce qui est important, c'est qu'on s'éduque ensemble à lire et comprendre ces résultats. pour cela, les résultats (anonymisés bien sur) seront publiés sur PA, et il sera possible d'ouvrir une discussion sur un résultat (qu'il corresponde à son analyse ou pas) afin que ensemble nous puissions les discuter pour mieux les comprendre, et échanger sur la RdR spécifique qu'on peut mettre en oeuvre. et aussi de prendre conscience des qualités de produits qui circulent

L'objectif est que nous puissions toustes ensemble nous approprier cet outil, l'analyse pour la RdR, et que nous puissions ensemble aussi nous éduquer collectivement à la question de la qualité des produits qu'on prend.

dèjà, le fait que vous soyez plusieurs à trouver cela intéressant démonte un stéréotype sur "les drogués" qui serait qu'iels s'en foutent de leur santé. vous etes deja la preuve du contraire


Love PUDs


 
#6 Posté par : plotchiplocth 14 mars 2023 à  14:16

Pesteux a écrit

Par contre, j'ai suivi le lien vers la liste des produits quantifiables, et je n'ai pas trouvé mention du LSD. Rassurez moi, ça va venir hein ? Même pour le LSD liquide ?

oui et oui! ca va venir

analyser les produits liquides c'est important, aussi pour pouvoir analyser les produits qu'on prend après préparation (pour plug, mad, ou injection), c'est à dire comme on les consomme vraiment!


 
#7 Posté par : Pesteux 14 mars 2023 à  15:15

Anonyme813 a écrit

oui et oui! ca va venir

Excellent !

Anonyme813 a écrit

ce qui va etre important, c'est de bien savoir ce que le résultat d'analyse dit et ne dit pas, c'est-à-dire quelles sont les limites de l'analyse suivant la technique employée
...
ce qui est important, c'est qu'on s'éduque ensemble à lire et comprendre ces résultats.

Je suis bien contant de lire ça. Selon moi, ces informations ne sont pas assez mises en avant par Energy Control, et c'est bien dommage (ils sont super en dehors de ça).

N'ayant aucune connaissance en chimie, au début, je croyais que je pourrais tout savoir sur le produit testé. Je crois que beaucoup de gens sont dans mon cas.

Ca fait plusieurs mois que j'échange Energy Control pour me faire une idée des limites de leurs l'analyses, et j'ai pas encore tout compris. J'aurai apprécié quelques guides détaillés et bien vulgarisés sur leur site. Ca aurait été bien plus simple et rapide que de poser des questions par email, surtout en n’y connaissant rien. Chaque chose en son temps, mais je vous fais confiance pour faire mieux :)

On pourra identifier les solvants dans les liquides ? Genre du LSD dans du méthanol (ça irait bien pour faire des buvards, beaucoup moins pour avaler les gouttes directement).

On pourra savoir si le produit est sous forme sulfate, phosphate, chlorhydrate, etc ?

On pourra différencier les isomères, genre dextroamphétamine et levoamphétamine ?


 
#8 Posté par : pierre 14 mars 2023 à  17:14

L\'Apoticaire a écrit

ça detecte le fentanyl original, mais pas les dérivés de fentanyl,

le fentanyl peut être quantifié (pureté), mais les autres dérivés de fentanyl peuvent être detectés pour la plupart par le labo.


 
#9 Posté par : plotchiplocth 14 mars 2023 à  17:19
je te fais ue réponse courte, mais plus en détail des nuances seraient à apporter. pour ce qui est de la technique principale qui sera utilisée pour les analyses, la HPLC, et la méthode d'analyse qui est utilisée pour l'analyse de nos échantillons:

Pesteux a écrit

On pourra identifier les solvants dans les liquides ?

parfois

Pesteux a écrit

On pourra savoir si le produit est sous forme sulfate, phosphate, chlorhydrate, etc ?

oui non

Pesteux a écrit

On pourra différencier les isomères,?

non


 
#10 Posté par : Mychkine 15 mars 2023 à  12:28

L'Apoticaire a écrit

Le tout sans devoir payer pour compenser les failles de la probibition ? (et oui : si on a des prods coupés à n'importe quoi, c'est pas la faute de n'importe qui ou quoi : c'est à cause du fait que ça soit pas régularisé et sécurisé, donc si quelqu'un doit payer pour les analyses nécessaires pour qu'on sache ce qu'on consomme c'est certainement pas les gens qui souhaiteraient voir tout ça se régulariser et se sécuriser ! Non mais ! Ca serait la meilleure qu'on paye pour compenser les failles du système qu'ils imposent et que beaucoup veulent voir disparaître !)

Si c'était régularisé et sécurisé, nous (les consommateurs) paierions aussi pour la ça... La seule différence est que cette contribution serait légale et institutionnalisée (impôts/taxes sur les prods). Et que les non-consommateurs y participeraient aussi (potentiellement). Et que la somme engagée/personne serait différente, mais difficile à dire dans quel sens !

Mais sinon j'approuve, et me réjouis de cette initiative !

La conjonction avec l'éducation a) à la lecture du résultat d'analyse et b) au réflexe de recourir au service me semble particulièrement importante...

C'est vraiment agréable de voir que les efforts de l'asso portent leur fruits à travers des annonces de victoires spectaculaires comme celle-ci (en plus évidemment du travail permanent et indispensable de présence, d'information, de conseil et d'aide aux personnes).

J'consomme plus tant que ça en ce moment, mais j'y penserai le moment venu !

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour ton retour!

 
#11 Posté par : Kavabidiol 17 mars 2023 à  17:13

Le labo ATP IDF détecte (voir la présence d'une molécule) et et identifie (savoir de quelle molécule il s'agit) une grande partie des molécules, mais n'en quantifie  (proportion et teneur) que quelques unes.

Vous pouvez trouver  via ce lien une liste de tout les produits qu’il est actuellement possible d’analyser quantitativement.

Spécificité du cannabis :
Uniquement :
- THC/CBD
- cannabinoïde de synthèse

Tout d'abord, c'est une bonne nouvelle la démocratisation de l'analyse à distance! Nous on se bat depuis 10 ans pour ça (nous avions dès 2012 proposé à MdM et à T+ ce type de projet) car chez nos voisins - Energy Control, Wedinos - ça existe depuis longtemps...

J'ai une question par rapport au cannabis : est-ce que votre labo partenaire est en mesure d'identifier les tous derniers cannabinoïdes semi-synthétiques ? Parce qu'on a récemment fait analysé des fleurs "RAF" vendues en CBD shops, et même si on sait que le ou les cannabinoïdes présents sont des dérivés du HHC, ça semble tellement récent que notre partenaire n'arrive pas à faire une identification formelle (voir le lien ci-dessous) :

https://notforhuman.org/index.php/2023/ … -cbdshops/

Et aussi, avez-vous un délai pour la quantification à venir des cannabinoïdes (THC, CBD) ? Pouvez-vous détecter les résidus de solvants dans les fleurs de CBD ? Merci d'avance.


 
#12 Posté par : Morning Glory 17 mars 2023 à  18:34

Kavabidiol a écrit

Tout d'abord, c'est une bonne nouvelle la démocratisation de l'analyse à distance! Nous on se bat depuis 10 ans pour ça (nous avions dès 2012 proposé à MdM et à T+ ce type de projet) car chez nos voisins - Energy Control, Wedinos - ça existe depuis longtemps...

Vous en rêviez, PA l'a fait cool Ils sont pas supers les collègues? ^_^ (moi je ne fais que répondre aux demandes, je n'ai pas participé personnellement à la mise en place. Mais ce que tu dis montre d'autant plus que PA et ATP nous font une petite révolution!)
Voyez comme l'union fait la force, imaginez ce qu'on pourrait faire si toutes les structures de RdR se synchronisaient et luttaient ensemble ! Cette bonne nouvelle peut être une bonne occasion de nous rapprocher et de nous allier les uns les autres face à un État qui nous opprime tant !
Célébrons ensemble !


 
#13 Posté par : pierre 17 mars 2023 à  19:00

L\'Apoticaire a écrit

Donc en vrai ça détectera pas du tout si la came contient "du fentanyl" (ce que l'on appelle grossièrement "de la came coupée au fentanyl" voir "du fentanyl en poudre" c'est des dérivés de fentanyl, quasi jamais le vrai, c'est trop rare, biieeeeeeeen trop cher (jusqu'à plusieurs centaines voir milliers de fois plus chers que les dérivés RC, donc autant vous dire que vu que l'interet de faire ça c'est gagner de la thune bah ABSOLUMENT PERSONNE SAUF EXCEPTION met du vrai fenta dans la came)

Après avoir demandé au labo ATP-IDF, pour l'instant, il detecte  le fentanyl, l'oc-fentanyl, le furanyl-fentanyl  , methoxy-acetylfentanyl, benzoyl-fentanyl. Avec un rappel : ne pas avoir la molécule identifiable ne veut pas dire qu'elle ne sera pas détectée par une méthode séparative


 
#14 Posté par : Kavabidiol 18 mars 2023 à  02:48

Morning Glory a écrit

Voyez comme l'union fait la force, imaginez ce qu'on pourrait faire si toutes les structures de RdR se synchronisaient et luttaient ensemble ! Cette bonne nouvelle peut être une bonne occasion de nous rapprocher et de nous allier les uns les autres face à un État qui nous opprime tant !
Célébrons ensemble !

Tout à fait ! (même si justement j'ai pas trop compris pourquoi mon autre commentaire a été supprimé, alors qu'il rappelait juste que ça faisait 10 ans qu'on fait de l'analyse à distance)

Mais c'est dans cet esprit que je posais la question sur les cannabinoïdes, car si nous avons par exemple la possibilité de quantifier les cannabinoïdes et accès à certaines techniques assez couteuses (comme la RMN), à l'inverse avec ATP votre base de données est peut-être plus fournie ? Donc il y a clairement moyen d'être complémentaires...


 
#15 Posté par : plotchiplocth 18 mars 2023 à  02:57

Kavabidiol a écrit

question sur les cannabinoïdes

j'ai transmis au labo, je viendrai partager la réponse ici

Kavabidiol a écrit

10 ans qu'on fait de l'analyse à distance

oui. néanmoins pour avoir suivi il me semble que il y a de nombreuses différences, d'intention, de finalité. mais malgré mes lectures au cours du temps je peux me tromper

j'espere un changement d'échelle en plus de celui du contexte de sollicitation avec notre dispositif PA&ATP qui pour le coup propose quelque chose qui n'a pas encore existé sous cette forme en France:
- pas que dans des cas suspectés de dosage anormalement élevé, de présence d'adultérant, de tromperies, ou encore centré sur les molécules émergentes (ca c'est plus de l'analyse pour la veille sanitaire)
- pas dans une approche sensationnaliste et/ou alarmiste
- pas que pour PA (nous), mais aussi pour Psychonaut et Safe/RdR à distance
- permettant de pouvoir le routiniser pour celleux qui le voudrait,
- permettant d'analyser des produits préparés pour usage
- délai court / résultat rapide
- pour le plus de personnes possible

en bref, pour d'offrir à celleux qui le veulent, pour tous usages et tous produits, une sorte d'analyse systématisée, banalisée, ordinaire, de drogues pour la RdR

Reputation de ce commentaire
 
Tout à fait ! Pierre

 
#16 Posté par : Kavabidiol 18 mars 2023 à  03:06
Merci !

plotchiplocth a écrit

oui. néanmoins pour avoir suivi il me semble que il y a de nombreuses différences, d'intention, de finalité. mais malgré mes lectures au cours du temps je peux me tromper

- pas que dans des cas suspectés de dosage anormalement élevé, de présence d'adultérant, de tromperies, ou encore centré sur les molécules émergentes (ca c'est plus de l'analyse pour la veille sanitaire)
- pas dans une approche sensationnaliste et/ou alarmiste
- pas que pour PA (nous), mais aussi pour Psychonaut et Safe/RdR à distance
- permettant de pouvoir le routiniser pour celleux qui le voudrait,
- permettant d'analyser des produits préparés pour usage
- délai court / résultat rapide
- pour le plus de personnes possible

En fait, nous avons fait des alertes pour informer dans les cas qui le nécessitaient, mais en vrai ça représente peut-être 1/3 maximum de nos analyses : les autres qui sont clean ne sont jamais publiées pour ne pas faire de pub à un shop en particulier (vu qu'on analyse surtout des NPS ou des substances du marché gris). Au moment où on a commencé, beaucoup d'usagers avaient une confiance aveugle dans les rcshops, ce qui a conduit à des accidents (erreurs d'étiquetages, etc.) donc notre intention était d'aller vérifier la réalité du terrain. Mais nos analyses ne sont pas réservées à un public spécifique, car si au début nous avions surtout des demandes sur Psychonaut, ensuite on a été contacté par les réseaux sociaux ou maintenant via des messageries instantanées. Là on essaye de se pencher sur ce qui circule en CBD shops vu que c'est un peu la jungle (et que personne n'a l'air de trop s'en soucier)...donc ça touche encore une autre communauté.

On ne demande pas spécifiquement (contrairement à SINTES qui lui est pour le coup, un dispositif de veille sanitaire) que le produit produise des effets secondaires ou soit adultéré, mais c'est vrai que quand on est limité par le nombre d'analyses à pouvoir réaliser (les labos étant aussi bénévoles), on a tendance à prioriser les produits qui semblent suspects. C'est malheureusement la limite à un travail bénévole et sans soutiens institutionnels (par exemple en Espagne ou au Royaume Uni, l'analyse à distance est subventionnée donc ça change clairement la donne en terme d'échelle...).


 
#17 Posté par : Morning Glory 18 mars 2023 à  13:57
Bravo pour vos efforts, c'est un super début ! Je n'étais pas au courant de ça. Maintenant on devrait avoir un peu moins de limites en combinant nos forces éventuellement. Je trouve ça beau personnellement !

En plus les analyses redonnent du pouvoir aux usagers, ça montre une fois de plus (après l'apparition du matos de conso à usage unique) qu'on est prêts à prendre soin de notre santé si on nous en donne les moyens, et que de nombreux produits en plus, plus purs qu'on le pensait, sont loin d'être de la "merde" comme insiste dessus un tristement célèbre personnage politique. Bref: un nouveau pas vers la destigmatisation des PUDs !
Reputation de ce commentaire
 
Oui l'union fait la force, les UD ont le droit de savoir ce qu'ils consomment KB

 
#18 Posté par : Dégun 30 mars 2023 à  22:33
Salut et merci pour le programme,

On peut tester le GHB qualitativement ou bien c'est encore "en cours de développement" svp?

Merci

 
#19 Posté par : Xaveedee 31 mars 2023 à  13:10
Bonjour à tous et à toute l'équipe. 

Dans un premier temps merci pour la création de ce service, excellent !


J'ai donc contacté par @ à l'adresse suivante analyse@psychoactif.org pour une demande d'analyse, vous savez le délais à peu près pour avoir un retour ?

Je vous remercie par avance pour votre réponse.

 
#20 Posté par : Xaveedee 31 mars 2023 à  15:04
Merci à vous l'équipe, c'est bon on m'a contacté.

Bonne fin d'après midi.

 
#21 Posté par : meumeuh 31 mars 2023 à  19:13

Dégun a écrit

Salut et merci pour le programme,

On peut tester le GHB qualitativement ou bien c'est encore "en cours de développement" svp?

Merci

Non comme tu as pu le voir pour  le GHB c'est en cours de développement


 
#22 Posté par : pierre 01 avril 2023 à  22:25
Bonjour,

désormais, vous pouvez consulter tout les résultats d'analyse sur la page https://www.psychoactif.org/forum/analy … stance.php

Nous souhaitons que les résultats soient accessible à toutes et tous, pour que chacun puisse se former à ce qu'est l'analyse de drogues de type réduction des risques, en questionnant sur les résultats, en les comparant.

Il est ainsi tres facile de poser une question sur une analyse précise, en appuyant sur le bouton "Créer une discussion sur cette analyse".

Merci de vos retours sur ce nouveau protocole.

Pierre
Reputation de ce commentaire
 
Bravo!

 
#23 Posté par : Pesteux 04 avril 2023 à  23:46
Super idée, ça va vraiment faciliter l'interprétation des analyses pour le plus grand nombre :)

J'ai déjà des questions !

Le pourcentage de MDMA est donné en "équivalent chlorhydrate" et en "équivalent base".
==> La je comprends, et comme on a les deux, ça lève toute ambiguïté (enfin, pour peu qu'on explique ça dans un tuto, parce que c'est des termes qui vont pas parler à tout le monde).

Le pourcentage de cocaïne ou de kétamine est donné en "équivalent sel".
==> Pourquoi ça ne dit pas de quel sel il s'agit ? Et pourquoi pas "d'équivalent base" en complément ?

Le pourcentage d'amphétamine est donné sans préciser si c'est du "équivalent base" ou "équivalent sel".
==> On ne sait pas non plus de quel sel il s'agit, ni même si c'est vraiment un sel. Pourquoi ?

Faudra peut-être préciser que les doses recommandées sur le psychowiki sont données en "équivalent sel" (si c'est bien ça), pour que l'usager ait un repère. Et prendre l'habitude de préciser si on parle en base ou en sel quand on parle de dosage sur le forum.

 
#24 Posté par : pierre 08 avril 2023 à  11:48

Pesteux a écrit

Le pourcentage d'amphétamine est donné sans préciser si c'est du "équivalent base" ou "équivalent sel".
==> On ne sait pas non plus de quel sel il s'agit, ni même si c'est vraiment un sel. Pourquoi ?

Faudra peut-être préciser que les doses recommandées sur le psychowiki sont données en "équivalent sel" (si c'est bien ça), pour que l'usager ait un repère. Et prendre l'habitude de préciser si on parle en base ou en sel quand on parle de dosage sur le forum.

Voilà une explication venant de Psychonaut sur les sels et les équivalent base. C’est un peu compliqué et nous allons faire qq de moins compliqué mais il faut du temps.

https://www.psychonaut.fr/threads/hcl-f … ies.33229/

En gros par exemple tu as la cocaine base (appelé free base) et la cocaine sel. La cocaine base (c’est celle qu’on fume) c’est juste la molécule pure de cocaine. Le sel de cocaine (c’est celui qu’on sniffe) c’est la molécule de cocaine à laquelle on a attaché une autre molécule (union négatif comme le Cl-), et on l’appelle alors le chlorhydrate de cocaine.

Les sels sont plus lourds que la cocaine car il y a une molécule en plus. C’est pour cela qu’il y a des équivalences à faire entre cocaine base et les sels de cocaine.

Pourquoi on ne dit pas de quel sels il s’agit

: parce qu’on ne sait pas de quels sel il s’agit. L’appareil ne détecte que la molécule de cocaine et pas la molécules qui fait le sel avec la cocaine.

Reputation de ce commentaire
 
Clair. MG ~

 
#25 Posté par : Deep_Dimension_Traveler 08 avril 2023 à  13:31
Salut

Doit-on spécifier quel produit on veux faire analyser dans notre demande ou il s’agit d’un formulaire général avec les infos sur chaque produit (quantité à fournir, conditionnement …)
Merci à vous !
C’est une excellente nouvelle et j’espère que l’on va enfin arrêter de filer nos thunes à des escrocs et devenir des consommateurs avisés.

 
#26 Posté par : Morning Glory 08 avril 2023 à  13:44
Oui dans le mail merci de spécifier le ou les produit-s à analyser :)
Pour plus de discrétion utilisez peut être une boîte mail respectueuse de votre vie privée plutôt que Gmail mais à vous de voir ça c'est pour vous.

 
#27 Posté par : pierre 08 avril 2023 à  19:21

Deep_Dimension_Traveler a écrit

Salut

Doit-on spécifier quel produit on veux faire analyser dans notre demande ou il s’agit d’un formulaire général avec les infos sur chaque produit (quantité à fournir, conditionnement …)
Merci à vous !
C’est une excellente nouvelle et j’espère que l’on va enfin arrêter de filer nos thunes à des escrocs et devenir des consommateurs avisés.

Merci pour le commentaire.
Oui c’est important de dire quel produit vous voulez analyser dans votre demande car ça nous permet de vous dire ce qui est possible ou pas. Il y a des prods qui sont quantifiables et d’autres pas (pour le moment) qui sont juste identifiable. Voir la liste dans le blog ci-dessus.


 
#28 Posté par : Pesteux 11 avril 2023 à  13:37

pierre a écrit

Merci pour ta réponse pierre.

En fait, j'avais déjà lu ce tuto sur les sels et pigé le truc je crois. Mes questions, c'est parce que plus haut, plotchiplocth me disais qu'on pourrait savoir le type de sel. J'aurai peut être dû poser mes question dans son fil sur la HPLC d'ailleurs, j'ai hésité.

C'est dommage si la machine ne donne pas le type de sel. Ca aiderait à bien doser le produit, et à garder une cohérence d'un batch à l'autre. Ca va évoluer peut être ?

Ok, restons pragmatique, on ne sait pas de quels sel il s’agit, donc on le dit pas. Mais vu que la concentration maximum en équivalent base ne peut pas être de 100%, on a quand même besoin de savoir si le pourcentage donné est en équivalent sel ou en équivalent base pour lire le résultat. Ce n'était pas précisé pour les premiers échantillons de speed analysés. Mais je vois que ça a changé pour le dernier échantillon. Je suppose qu'il faut le temps de roder tout ça ?

Par contre, les poids de chaque type de sel étant différents, je comprends pas comment on peut donner une concentration équivalent sel sans savoir de quel sel il s'agit (exemple avec certains échantillons de cocaïne et de kétamine). Ou alors, on fait le calcul en supposant que c'est du chlorhydrate, mais du coup ça serait plus rigoureux de préciser "équivalent chlorhydrate", et pas juste "équivalent sel".

J'attends pas forcément un tuto tout fait servi sur un plateau. Je me dis qu'en posant des questions ici et là, je contribue peut être à sa création. Au bout d'un moment, je devrais finir par avoir de quoi écrire un petit guide accessible sur les analyses de prod. Ou au moins en jeter les bases. Il n'y aura qu'à faire une synthèse des réponses récoltées, à condition d'avoir posé les bonnes questions. Comme tu dis, il faut du temps, j'ose pas trop m'engager.

Si mes remarques te semblent à coté de la plaque, n'hésite pas à me le dire !


 
#29 Posté par : pierre 11 avril 2023 à  13:46

Pesteux a écrit

Ce n'était pas précisé pour les premiers échantillons de speed analysés. Mais je vois que ça a changé pour le dernier échantillon. Je suppose qu'il faut le temps de roder tout ça ?

Oui, nous sommes en rodage.

Pesteux a écrit

Par contre, les poids de chaque type de sel étant différents, je comprends pas comment on peut donner une concentration équivalent sel sans savoir de quel sel il s'agit

Exactement, c'est la question que je me pose aussi et que je vais faire remonter.


 
#30 Posté par : grand schtroumpf 27 avril 2023 à  17:18
mais c'est génial !
pour la quantification ils utilisent quoi ?
spectre de masse ?

 
#31 Posté par : pierre 27 avril 2023 à  21:50
Voici quelques réponses du labo ATP-IDF :

Concernant les seuils de détections et l’incertitude sur nos mesures, attention ce qu’on va vous dire ne concerne que notre laboratoire (même avec une même méthode analytique, tout le monde ne prépare pas les échantillons de la même façon)

L’incertitude sur la mesure finale est liée à la somme des incertitudes sur chacun des gestes faits (pesée, dilution, mélanges, ajoutée à l’incertitude de l’appareil, chacune de ces étapes est aussi une source d’erreur de manip, ex : inversion de tubes etc.).

Pour le moment, nous passons à intervalle régulier des solutions de contrôle simulant l’injection de 6 molécules dosées à 50% (cocaïne, héroïne, MDMA, kétamine, paracétamol, caféine) et tolérons une réponse comprise entre 45 et 55% (seuils à partir desquels on apporte des mesures correctrices).
En plus de ces contrôles nous passons un mélange de 5 molécules à un seuil de 0,8% en vérifiant leur détectabilité (alprazolam, buprénorphine, atropine, scopolamine, fentanyl). Pour les seuils de détections, il sont théoriques car basés sur une préparation de l'échantillon standardisés (l'idée est plus de communiquer un ordre de grandeur) Notre préparation standard suppose que la personne ait déposé une quantité suffisante de poudre (20mg, en dessous, on pourra toujours analyser mais on ne peut rien garantir quant à nos limites de détection) et que la poudre soit homogène (je ne sais pas si c'est tout le temps le cas pour des faibles teneurs)
Si les personnes souhaitent explorer la présence d'éléments plus faiblement dosés, on peut aussi préparer les échantillons autrement pour les concentrer. Tout ça pour dire que la limite de 0,8% n'est ni une garantie ni une limite infranchissable.


En plus de ces contrôles que nous faisons en routine, nous avons entamé une démarche de contrôles aléatoires inter-laboratoires en aveugle (parmi les labos du réseau ATP) tous les trimestres. Pour le moment, il ne s’agit que d’analyses qualitatives, mais on espère intégrer la dimension quantitative à cette démarche. Une dernière couche de contrôles réalisée par un partenaire externe (qui nous enverrait des échantillons de composition inconnue) est aussi en cours d’élaboration.


 
#32 Posté par : pierre 27 avril 2023 à  21:53
Concernant les différents sels :

pour caractériser les différents sels des drogues principales, ces tests impliquent de tester la solubilité des poudres entre autres dans du chloroforme et effectuer des tests de précipitation (chronophage et toxique, on ne le propose pas pour le moment). On vous tiendra au courant si jamais on fait évoluer nos méthodes (pareil pour la séparation d’énantiomères, on ne le propose pas pour le moment mais ça n’est pas inenvisageable de faire évoluer nos pratiques).

Voici l’outil de conversion base vers sel qu’on utilise pour rendre les résultats aux personnes.
Au besoin, on peut ajouter des drogues (LSD par exemple) et des anions (phosphate, tartrate etc.)
outil-calcul-sel-base1.xlsx


 
#33 Posté par : Pesteux 28 avril 2023 à  05:26
Merci pour ce retour éclairant !

Dans le fichier joint, on voit que la quantification équivalent sel pour :
- Cocaïne, Kétamine, Héroïne, MDMA, Methamphétamine, 3MMC, 3CMC est donnée en équivalent Chlorhydrate
- Amphétamine est donnée en équivalent Sulfate
- 2CB est donnée en équivalent Bromhydrate

C'est très cohérent tout ça !

Je reviens avec mon idée que pour chaque résultat, il faudrait préciser explicitement :
- que la concentration équivalent base est une mesure directe
- que la concentration équivalent sel est le résultat d'un calcul à partir d'une hypothèse sur le sel présent
- quel sel on a utilisé pour l'équivalence

Je suggère l'ajout des principales substances de coupe dans la feuille de calcul.

Cette feuille de calcul est précieuse :
- elle permet une meilleure compréhension des chiffres fournis par ATP.
- elle permet à l'usager averti de faire une autre hypothèse sur le sel que celle qui a été retenue par ATP.
==> Ca me semble important de la mettre en valeur, et de la tenir à jour lors de chaque évolution.

Perso, je pense qu'il ne faut pas la joindre à chaque résultat, au risque d'induire en erreur les usagers les moins avertis. De toute façon, les hypothèses faites seront valables dans une grande majorité des cas.

Oui à l'ajout du phosphate (puisqu'il parait qu'on trouve de l'amphétamine phosphate) et du tartrate pour le LSD !
Oui à l'ajout du LSD !

NB : Je ne comprends pas bien le calcul effectué dans la feuille de calcul. Je ne retrouve pas les mêmes masses molaires que google me donne pour le Chlorhydrate, le Sulfate et le Bromhydrate. C'est sûrement à cause de mes lacunes en chimie. Je vais approfondir.

 
#34 Posté par : Crystal40 27 mai 2023 à  08:59
Bonjour

Je trouve que la possibilité de faire analyser est vraiment très intéressante. Il serait vraiment génial d'avoir une photo du produit avec le résultat d'analyse. La description n'est pas suffisante pour se faire une idée. Par exemple pour le 2cb, comprimé rose.... Il y en a plusieurs donc il serait intéressant pour les usagers de savoir lequel est concerné.

Bonne journée
☺️☺️

 
#35 Posté par : pierre 27 mai 2023 à  21:53
Bonjour,

nous y avons pensé, mais ca fait du travail en plus au labo qui analyse.

La personne peu toujours prendre une photo de son echantillon et la mettre dans une discussion sur l'analyse.

Mais la question est qu'est ce que ca apporte de plus ? On sais que deux pillules de memes formes et mêmes couleurs peuvent avoir des contenus totalement différents. Donc avoir une photo n'aide pas à savoir quel dosage il peut y avoir dans la pilule.

 
#36 Posté par : LOxyCestLaVie 31 mai 2023 à  03:20
si vous avez besoin d'un site internet pour gérer les produits etc. pour que ça soit plus simple, je peux vous le faire gratuitement pour le bien de la communauté :)

Un truc à la energycontrol

Tu peux me MP directement sur Psychactif

 
#37 Posté par : Jack_Flash2 31 mai 2023 à  11:07

LOxyCestLaVie a écrit

si vous avez besoin d'un site internet pour gérer les produits etc. pour que ça soit plus simple, je peux vous le faire gratuitement pour le bien de la communauté :)

Un truc à la energycontrol

Tu peux me MP directement sur Psychactif

Chaud de t'aider si les modos te contactent, je suis dev FE :)


 
#38 Posté par : pierre 31 mai 2023 à  16:07
Merci, il y a la question du developpement, mais ce n'est pas la première question. Encore une fois, quel est l’intérêt d'accompagner la réponse à l'analyse d'une photo. Sachant que la forme d'un prod n'a jamais conditionné sa pureté, ni ses produits de coupe ? Qu'est ce que ca apporte de plus ?

Répondre à cette question est le préalable pour convaincre le labo de faire du travail supplémentaire.

 
#39 Posté par : meumeuh 31 mai 2023 à  16:54

LOxyCestLaVie a écrit

si vous avez besoin d'un site internet pour gérer les produits etc. pour que ça soit plus simple, je peux vous le faire gratuitement pour le bien de la communauté :)

Un truc à la energycontrol

Tu peux me MP directement sur Psychactif

Je t'ai envoyé un mp , si c'est bien de nous faire un site, juste pour les analyses,  non merci , enfin c'est Pierre l'administrateur mais aussi le web master , d'ailleurs il y a déjà une page avec les résultats,  et amah nous avons besoin de rien de plus, juste que l'on va améliorer tout cela  au fur et à mesure ... mais merci quand même


 
#40 Posté par : pierre 08 juin 2023 à  15:54
Le labo ATP-IDF vient de nous informer qu'il quantifie 3 autres drogues :
- 2C-B
- methamphétamine
- 3CMC

Pensez vous à d'autres molécules dont vous souhaiteriez qu'elles soient quantifiables par le labo ?

 
#41 Posté par : prescripteur 08 juin 2023 à  15:57
OK je repond à celui qui posait la question. Amicalement

 
#42 Posté par : CPartiEnCouilles 08 juin 2023 à  19:33
Salut,

Pour le cannabis on a une tranche de temps avant que ce soit quantifiable genre 3 mois, 6 mois ou 1 an ? Ou alors pour l'instant c'est pas encore décidé.

Bien à vous.

 
#43 Posté par : pierre 11 juin 2023 à  12:39

CPartiEnCouilles a écrit

Salut,

Pour le cannabis on a une tranche de temps avant que ce soit quantifiable genre 3 mois, 6 mois ou 1 an ? Ou alors pour l'instant c'est pas encore décidé.

Bien à vous.

C’est pas pour tout de suite. Du moins avec ATP-IDF.
Nous avons conscience de la demande énorme sur la cannabis et nous cherchons des solutions.


 
#44 Posté par : Pesteux 11 juin 2023 à  13:22

Je me pose la même question que CPartiEnCouilles, mais pour le LSD. J'avoue être un peu impatient wink

Je pense que ça serait une très bonne chose de quantifier les principaux NBOMx. Ils ont leurs amateurs, et la dose léthale semble assez proche de la dose récréative pour que des surdoses soient possibles. La quanti apporterait un gros gain de sécurité pour ces usagers.

On gagnerait aussi à pouvoir quantifier la 2mmc si elle commence à remplacer trop souvent la 3mmc.

Ca serait sympa qu'ATP fasse régulièrement un bilan des produits analysés. Avec des taux de pureté moyens par produit, les coupes les plus fréquemment trouvées, les molécules le plus souvent vendues à la place du produit désiré, etc.


 
#45 Posté par : Velho 13 juin 2023 à  13:21
Hello,

Est-il possible d'envoyer des prods pour analyse depuis l'étranger?

 
#46 Posté par : pierre 13 juin 2023 à  14:10

Velho a écrit

Hello,

Est-il possible d'envoyer des prods pour analyse depuis l'étranger?

Malheureusement non, c'est sur le territoire français.


 
#47 Posté par : Velho 14 juin 2023 à  09:54

pierre a écrit

Velho a écrit

Hello,

Est-il possible d'envoyer des prods pour analyse depuis l'étranger?

Malheureusement non, c'est sur le territoire français.

Merci pour ta réponse Pierre.


 
#48 Posté par : Crystal40 20 juin 2023 à  20:30

pierre a écrit

Bonjour,

nous y avons pensé, mais ca fait du travail en plus au labo qui analyse.

La personne peu toujours prendre une photo de son echantillon et la mettre dans une discussion sur l'analyse.

Mais la question est qu'est ce que ca apporte de plus ? On sais que deux pillules de memes formes et mêmes couleurs peuvent avoir des contenus totalement différents. Donc avoir une photo n'aide pas à savoir quel dosage il peut y avoir dans la pilule.

Merci beaucoup pour ta réponse.

Effectivement je n'avais pas réfléchi à cet aspect de la question. La photo paraît donc inutile comme tu le dis.

Bonne soirée


 
#49 Posté par : pierre 21 juillet 2023 à  18:59
Bonjour,

aujourd'hui nous avons dépassé les 100 analyses avec le programme d'analyse à distance ! 113 exactement, ce qui fait pratiquement une analyse par jour depuis le début du programme (le 16  mars)

Merci à tout ceux qui se plient en 4 pour que ce programme existe, et au labo ATP-IDF, notre partenaire dans ce programme sans qui rien ne serait possible.

Si vous voulez emmener des goodies en vacances, il faut savoir que l'analyse prendra plus longtemps que normalement, donc il vaux mieux s'y prendre tôt !

Bonne soirée
Pierre

 
#50 Posté par : FourLeafedFragment 26 juillet 2023 à  04:33
Excellente nouvelle.
J'ai un cas assez sérieux d'un vendeur Européen assez suspect de base, qui vend sous le nom "NEP" produit très proche chimiquement du NEP mais bien pire.

Après pas mal d'enquête, recherches et échanges avec d'autres victimes de ce produit, il s'avère que le groupe éthyl (NEP étant N-ethylpentedrone) aurait été remplacé par un groupe methyl, probablement isobutyl (Methyl isobutyl ketone).
L'isobutyl un groupe n-éthylamine méthylé qui a été utilisé plusieurs fois dans le passé pour remplacer le group éthyl des cathinones N-Ethyl : ce fut le cas  pour l'HEXEN il y a quelques années, résultant en "NDH" (n-isobutyl hexedrone), un déchet vendu pour un prix dérisoire, presque inactif et désagréable/toxique, que des vendeurs peu scrupuleux ont revendu bien plus cher comme Hexen  (une des nombreuses discussion à ce sujet).

Bref le NEP j'en ai consommé plus que tout autre substance, de nombreuses sources différente, et leur truc ne peut pas être du NEP, texture, odeur... d'ordinaire 20~30mg oral me suffit, mais là inactif oralement jusqu'à attendre les 100mg où des effets secondaires toxiques sont apparus.

L'hypothèse la plus probable est que ce produit vendu comme "NEP" est en fait N,N-Dimethyl pentedrone aussi nommé α-Dimethylaminopentiophenone, ce qui en ferait un analogue très merdique de l'a-PVP.

Il est difficile de touver des infos à ce sujet comme les produits sont très proche, même formule moléculaire, même poids que le NEP : https://www.caymanchem.com/product/9001 … rochloride

Mais des effets très différents et une substance niveau déchet toxique que je n'oserais même pas jeter dans les toilettes par respect pour mes toilettes.

Ce labo serait-il à même de détecter/prouver la différence entre 2 molécules proche mais bien différentes  :
NEP = 2-(ethylamino)-1-phenyl-1-pentanone
Le truc infame vendu comme "NEP" : 2-(dimethylamino)-1-phenyl-1-pentanone

Remonter

Pied de page des forums