PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Dilfero » Première prise de Mdma sous forme de tazz » 11 avril 2019 à  14:54

Yo ! Super ton TR, merci pour le partage.
Et - même si je crois que tu t'en es rendu compte ^^ - en effet c'est vraiment pas un truc à faire, la MD tous les week-end. Le grand minimum, c'est 6 semaines, pour que ton cerveau ait le temps de refaire son stock de sérotonine, sinon ça peut être très dangereux ! (en + des effets psychologiques que tu décris et qui sont en lien, comme la descente douloureuse et les effets atténués). Franchement, si tu arrives à tenir au moins 6 semaines, tu prendras beaucoup moins de risques pour ta santé et tes perches n'en seront que meilleures.
Je conseille le psychowiki sur la MDMA (très instructif même pour ceux qui ont l'impression de bien connaître) pour toutes les précautions importantes.
En tout cas merci pour ton TR,

Corps à Core

Le blog de Core a Corps » Tumultueuse réappropriation du moi - 7 JOURS » 26 mars 2019 à  11:45

Hello tout le monde ! On a tenu 31 jours (c'était même pas compliqué, les deux dernières semaines, on n'y pensait même pas !). On a refumé ensuite, et là est reparti ! Je ne sais pas encore si je vais me fixer une date, mais en tout cas je ne vais pas racheter avant un bon petit moment.
Merci à tous encore une fois pour votre soutien !

Le blog de Core a Corps » Sans titre » 25 mars 2019 à  21:46

[quote=Morning Glory]...[/quote]
En effet, en discuter c'est une très bonne chose. Il n'y a que comme ça que les gens peuvent se rendre compte dans leur quotidien que les gj (ou leurs soutiens) ne sont pas les vilains pilleurs destructeurs de république qu'on voit médiatisés. Je m'étais promis de ne pas forcément parler de tout ça... mais tu me tends la perche ! Et crotte, c'est mon billet, je fais ce que je veux :lol:
Comme tu le dis, c'est une goutte d'eau, mais tu sais beaucoup de gouttes d'eau peuvent former un océan...
C'est vrai que c'est frustrant, je ne vais pas te mentir : j'ai dans mon entourage bien plus de personnes qui soutiennent que de personnes qui participent. Ça représente un "manque à gagner" (ouuh le vocabulaire entrepreneurial...) énorme. Et on se dit toujours "si elles participaient..." mais les contingences de la vie font qu'on ne peut pas tous se mobiliser en même temps, que l'on a tous ses propres soucis et ses propres responsabilités, et il ne convient pas de jeter la pierre à ceux qui malgré tout, soutiennent notre lutte. Il y assez de personnes qui nous dénigrent pour se mettre à dos celles qui sont avec nous.
[spoiler]C'est pour cette raison qu'ils ne font plus que des sondages biaisés, avec des questions type "soutenez-vous encore l'action des gj ?" "voulez-vous que les manifestations cessent ?" "condamnez-vous les violences ?" Ils savent pertinemment que la majorité des personnes est en accord avec nos revendications. Alors ils détournent la question sur les modes d'action, sur les manifs, sur la violence... laissant la porte ouverte à tous ceux qui en ont marre, tous ceux qui trouvent ça inutile, tous ceux qui sont contre telle ou telle action... Les revendications n'ont pas changé, je ne vois pas pourquoi il faudrait réitérer la question toutes les semaines, en modifiant sa tournure. Mis à part pour faire croire que le soutien baisse, alors que la seule question légitime à poser, c'est celle des revendications... avec lesquelles la majorité des français est d'accord. Mais bref...[/spoiler]
Tu sais, il y aura toujours des gens pour te dire "qu'est-ce que tu foutais tout ce temps ??" mais crois-moi, la majorité sera très heureuse que tu les aies rejoint, si tu décides - et que tu as la possibilité, de le faire. C'est con ce que je vais te dire ; mais rien que de croiser des gj sur les pare-brises me remplit de force, et je ne suis pas la seule.
Et puis, il y a quelque chose de très beau à aller dans ces manifs, c'est que tout à coup, on prend une bonne dose d'espoir. C'est bête à dire, mais à côtoyer toutes ces personnes, on se rend compte qu'elles croient en leur cause, qu'elles sont déterminées. Qu'après 19 semaines, si elles sont encore là, c'est qu'elles ne lâcheront pas.
Et puis, évidemment, on se rend compte du mensonge médiatique, on se rend compte du nombre que l'on est, de l'ampleur que l'on prend, de la solidarité qui existe entre nous. On se rend compte que le Fouquet's qui brûle, quand on voit des grands-mères au sol et des gens lambda la gueule en sang, finalement c'est pas bien grave... On se rend compte surtout de la chronologie des événements, et -pour reprendre l'exemple de la casse- qu'étrangement la casse ne survient qu'après l'horreur. Qu'étrangement des gens très calmes peuvent s'énerver à force de provocation, d'humiliation et de douleur. Qu'étrangement ce ne sont pas des vilains habillés en noir qui viennent foutre la merde... Bref, c'est un autre sujet, j'en parlerais volontiers plus longuement, mais pas ici.
Mais je le répète, il y a des endroits où l'on peut encore manifester sans risquer son oeil ou sa vie. Il faut en profiter (je mettrais presque un "lol" si cette phrase n'était pas si absurde...). Il y a aussi d'autres types d'actions menées, si un jour tu veux en discuter, je suis toujours là en mp.
Par contre, ne t'étonne pas MG si tu décides d'aller manifester et que tu croises des personnes énervées... je manifeste depuis l'acte IV, et il y a énormément de personnes qui, comme moi, ont vu des horreurs, qui se revendiquaient pleinement pacifistes, et dont le discours a légèrement changé, à force de répression... Bien que nous restions pacifistes dans l'âme, nous sommes beaucoup à avoir en nous une haine incommensurable qui grandit.
Bref ! Que tu décides ou non d'aller manifester, quoi que tu fasses, je te réitère un grand remerciement. Je suis vraiment contente de constater, encore une fois, que, si nous sommes beaucoup investis dans la lutte, nous sommes encore davantage à la regarder de loin avec bienveillance. Ne crois pas que ça ne compte pas. Ça compte. …

Le blog de Core a Corps » Sans titre » 25 mars 2019 à  16:49

Boots, je t'ai dit ce que je pensais par message privé. Merci beaucoup pour ton message de soutien encore une fois.

[quote=Morning Glory][...][/quote]
Merci beaucoup, vraiment, beaucoup, pour ton message. C'est adorable, ça ne m'étonne pas de toi. Ça donne beaucoup de force tu sais.
Merci aussi pour le conseil, je vais faire quelques recherches là-dessus, pourquoi pas, si ça peut aider !
Je ne sais pas où tu habites, mais il y a des alternatives ; certaines petites villes encore non touchées (ou peu) par la répression, certaines actions complémentaires... Enfin loin de moi l'idée de te pousser à faire quoi que ce soit, ou de te culpabiliser. C'est déjà très chouette que tu nous soutiennes, même de loin. Mais ce que je veux dire c'est qu'il y a plusieurs modes d'action, dont certains sont moins dangereux que d'autres, même s'ils paraissent également moins utiles.
Merci encore, Morning Glory ! Ce genre de message est revigorant. …

Le blog de Core a Corps » Sans titre » 24 mars 2019 à  12:59

[quote=Finn Easter]Cool ton post, parfois des témoignages d'apparence hermétiques parce qu'on y exprime plutôt un ressenti que des faits sont finalement plus parlant et plus intéressant que ce que l'on trouve dans les informations quotidiennes.
Je t'encourage à continuer eheh ![/quote]
Merci Finn Easter, ton message me fait plaisir ! Je ne sais pas si c'est réellement parlant vis-à-vis de la situation vécue... mais en tout cas ça reflète bien le souvenir diffus qui se construit en moi au fil de ces semaines. Malheureusement je pense que cette période marquera les esprits, et les représentations de ceux qui l'auront vécue. Merci en tout cas, si à nouveau une rage d'écrire m'envahit, je n'hésiterai pas à la partager avec vous !

[quote=cependant]Salut,
ton écrit me frappe. [...]
Du courage ![/quote]
[justify]Cependant : mille mercis pour ton message. Je m'y retrouve beaucoup. Ici j'avais terriblement besoin d'exprimer cette horreur vécue, et l'angoisse qui découle de cette situation irréaliste que jamais je ne pensais avoir à vivre un jour... Cette peur de mourir, de voir mon compagnon mourir, cette peur de voir toutes ces personnes souffrantes dont le statut de victime reste non-reconnu, et qui doivent se soigner malgré ça, se reconstruire malgré cette absence de reconnaissance de la collectivité.
Mais tu sais, je crois que ce que tu décris est quelque chose que l'on a tous en commun. Je veux dire, tous ceux qui se sont trop investis dans cette lutte pour pouvoir l'abandonner, tous ceux qui y sont retournés malgré l'horreur, malgré cette politique de la terreur effarante.
On a tous en commun cette solidarité, le caractère galvanisant de notre union dans ces instants - et qui dès lors ne peut plus nous quitter, qui nous donne de la force, une force incroyable pour continuer. Et la répétition de ces horreurs nous interdit d'autant plus de lâcher... Je te remercie beaucoup pour ces mots qui me touchent, tu as raison, je ressens complètement cette force que tu évoques, malgré la peur, ou peut-être même en partie grâce à cette peur.
La première fois que je suis allée à Paris, cette peur a failli me tétaniser. Je l'ai surmontée, même si je ne peux pas la banaliser, elle devient malgré moi presque habituelle. C'est aussi pour ça que j'ai besoin d'écrire, pour me souvenir toujours que ça n'est pas normal, que ça n'est pas légitime, et que j'ai le droit d'être effrayée. Je ressens tout à fait ce que tu décris... cette sensation que mon effroi n'est pas légitime, que je n'ai pas le droit de l'exprimer pleinement, sans qu'il semble ridicule, exagéré, ou même qu'il donne l'impression que je me place en martyr... ([i]mais pourquoi tu y retournes alors ?[/i])
Merci beaucoup en tout cas, la force ne me quittera pas, et ça fait un bien fou de lire ce genre de choses. Courage courage ![/justify] …

Le blog de EmmaMerlin » Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke » 05 mars 2019 à  00:46

C'est magnifique ce que tu écris, dans ton commentaire. Je me reconnais un peu, pas factuellement, mais dans ta manière de vivre ces événements. Cette double appétence pour l'évasion et pour le caractère bien ancré de notre existence...
Quant à la conso contre du sexe... j'avais un peu peur, comme d'autres, en lisant ton récit ; mais tu as parfaitement expliqué comme cela te convient (et c'est bien là le piège, visiblement), il n'y a rien à méjuger.

Mais, j'ai un peu de mal avec l'idée selon laquelle un homme (une femme, un alien ou un ornithorynque) puisse vouloir avoir une relation sexuelle avec quelqu'un qui ne le désirerait pas, si la coke n'était pas en jeu. Je l'avoue. De ton côté, je ne trouve aucun caractère malsain, mais j'admets qu'il me semble inenvisageable de coucher avec une personne qui ne me désirerait peut-être pas sans cet échange convenu... mais c'est parce qu'outre le consentement, pour moi la notion de désir mutuel (et détachée de toute forme de contrainte / intérêt extérieur.e) est primordiale. Personnellement, être en position de force grâce à l'addiction d'autrui me ferait immédiatement me sentir dans la position de maître-chanteur... quand bien même je ferais preuve de tout le respect du monde, et quand bien même autrui serait consentant.e... Pourtant, je ne sacralise pas le sexe ; mais je ne sais pas... c'est peut-être le rejet du statut quo (passivité des femmes, séduction unilatérale, culture du viol, etc) de notre société qui me biaise...

J'espère que tu n'y verras aucun manque de respect de ma part (sinon, je m'en excuse, et je ne t'embêterai pas plus longtemps avec ça : ce n'est que mon opinion), c'est simplement que l'on n'a pas l'occasion tous les jours de discuter ce genre de sujets.
Le principal, évidemment, est que cela vous aille à tous les deux, et que vous vous respectiez mutuellement. Je trouve ça chouette. En tout cas, ne connaissant pas le sujet de l'addiction à la C, je ne peux pas te donner de conseils, malheureusement... mais je te soutiens, j'espère que tu parviendras à trouver ton équilibre …

Le blog de Core a Corps » Tumultueuse réappropriation du moi - 7 JOURS » 25 février 2019 à  20:03

Merci Drim, Krash, MG pour vos commentaires :)
J'avoue, quand je me suis relue, je me suis dit "putain, ça fait un peu insolent quand même, la nana qui expose son bonheur comme ça"...
Mais ça fait du bien, parce que j'ai beau être très jeune, je suis passée par certaines épreuves difficiles (comme vous tous dans ce fil) qui font que, vous m'auriez lue quelques années avant, ça n'aurait clairement pas été le même délire... et ces épreuves font que je suis consciente de la CHANCE que j'ai aujourd'hui, et ça, ça n'a pas de prix !!! Je suis presque contente aujourd'hui, d'avoir eu une situation familiale aussi affreuse étant gamine (peut-être que je me livrerai là dessus un jour... même si de nombreux témoignages sur PA me font me dire avec effroi qu'il existe bien pire...), parce que maintenant, le simple fait de pouvoir rentrer sereinement chez moi est un immense bonheur. Le simple fait de ne pas ressentir une angoisse constante, c'est merveilleux, putain.
Je mets vos réponses en spoiler, comme ça ça évite le pavé, vous pouvez lire seulement ce que vous souhaitez

Merci beaucoup @Krash, [spoiler]je te souhaite la même chose, disons qu'il y a toujours bien des choses à améliorer (sinon on s'ennuierait ;)) et les choses ne sont pas parfaites, loin de là, mais comme je le disais je vis sereinement, et ça me suffit à me sentir bien. J'en suis à 10 jours d'arrêt, je dors bien mieux, du coup moi qui suis une personne ultra stressée de base, ça s'arrange sensiblement de ce côté-là. Je te souhaite du bonheur et de la sérénité ![/spoiler]

En effet @Drim le vapo ça aide bien ![spoiler] J'ai le mien depuis quelques mois, et même si je l'ai honteusement abandonné quand j'ai repris les pétards à fond, c'est vrai qu'à la base ça m'a bien aidée à réduire. C'est pas la même sensation, c'est clair, mais je trouve que la défonce est plus "zen" avec, et qu'on a besoin d'en mettre moins ! (le CBD aussi aide bien je trouve, on retrouve le petit goût agréable de la marie-jeanne, et coupé à la weed ça permet de mettre moins de tabac !). Bon courage à toi en tout cas, je te souhaite de tout coeur d'arriver à trouver ton équilibre ! Moi j'ai très peur de la suite. Ce mois sans fumette me semble bien parti, mais j'appréhende le jour où je refumerai, et la suite des événements... finalement je trouve ça plus simple d'arrêter que de ralentir, parce que, quand j'avais ralenti : dès la première soirée pétards, le lendemain, je n'étais obnubilée que par ça !... et je ne sais pas comment tu fais, pour moi c'est impensable d'avoir la weed en quantité à disposition, si c'était le cas je pense que j'aurais déjà craqué...
Merci, sinon, ça fait super plaisir de lire ce genre de commentaire. j'ai tendance à ne pas forcément parler de tout ça avec mon entourage, et j'ai un cercle d'amis restreint, alors ces compliments, venant d'inconnus (même si je vous lis régulièrement ;)) me vont droit au coeur...[/spoiler]

@Boots :[spoiler] disons que, quand je veux réfléchir à un sujet particulier, la beuh - paradoxalement - m'aide à me concentrer dessus. Par exemple, lorsque j'écris, j'ai tendance à beaucoup moins m'éparpiller si je fume un bédo en même temps : je prends plus de plaisir à m'épancher sur un sujet, et donc, forcément, c'est plus fructueux. Personnellement je dirais pas que ça rend plus intelligent, mais, comme toutes les drogues, si c'est utilisé comme tel, ça permet d'en apprendre sur soi-même. S'il y a bien quelque chose qui fait que j'aime fumer seule (même si je préfère entre amis) c'est que le bédo a tendance à me faire oublier le temps qui passe, et je peux plus facilement passer des après-midis ou des nuits entières à écrire ou à dessiner, en cérébralisant davantage que d'habitude mes écrits / dessins (après, comme je l'expliquais, sur le long terme, ça a tendance à me donner la flemme d'écrire, ou n'importe quelle autre activité artistique, donc encore une fois il faut trouver l'équilibre). Ca permet d'en apprendre sur sa propre sensibilité, de découvrir des sensations corporelles nouvelles comme on disait, haha, et du coup des sensations intellectuelles nouvelles également (oui, je suis le genre de personne qui ne peut pas s'empêcher de cérébraliser l'amour et la sensualité, pas dans le sens où je me pose 36000 questions, mais dans le sens où toutes les sensations corporelles ont tendance à se rapporter à des sensations spirituelles en moi... je ne sais pas si je m'exprime clairement)[/spoiler]

Merci mercii @Morning Glory, au passage, sache que je commente rarement sur PA mais que tu fais partie de ces personnes que j'adore lire ! [spoiler]Faut pas croire, dans ce texte, je me concentre surtout sur le positif, mais j'ai aussi mes passages à vide... L'arrêt est pour l'instant plus facile que ce que j'imaginais (je croyais que ce serait une horreur...), surtout que j'ai la chance d'avoir un chéri qui m'aide énormément, mais ça reste difficile... et je pense que je n'ai pas encore passé le pire ^^
Le fait de lire des témoignages de personnes qui tentent d'arrêter la coke, l'héro, l'alcool ou même le tabac me fait relativiser, en fait. Je me dis que mes angoisses passagères et mes insomnies ne sont pas grand chose par rapport à ce que je peux lire... surtout le manque physique qui me semble atroce.[/spoiler]

PS :[spoiler] on a passé la première teuf sans fumer !!! On nous en a proposé pas mal, j'ai voulu craquer, un instant, je me suis dit "borf..." mais je me suis reprise. De toute façon si j'avais fumé quelques lattes, ça m'aurait juste donné envie pour toute la nuit (sans argent pour combler cette envie^^)... Le son était génial, alors j'étais presque défoncée par les basses, haha ! On est super fier, ça nous a redonné du peps pour la suite
PPS : gros point négatif, je fume énormément de clopes (je compte pas, ça m'effraierait) moi qui ne mettait presque pas de tabac dans mes joints... Vous allez me dire, "c'est pire que les pétards !!" mais pour moi l'arrêt de la fumette était plus urgent. Quand j'aurais moins ce besoin de compenser, il faudra que je réfléchisse sérieusement à cette question...[/spoiler] …

Le blog de Core a Corps » Tumultueuse réappropriation du moi - 7 JOURS » 23 février 2019 à  00:15

Ah c'est clair, c'est compliqué... Compliqué parce que peux très bien vivre avec, tout en étant pas du tout en accord avec ta conso ^^ un peu comme la coc' finalement.
Et je suis bien d'accord. Nombre de mes introspections auraient été bien moins fructueuses sans les pétards je pense ! Faut trouver l'équilibre qui nous convient quoi... personnellement ça m'allait très bien pendant longtemps, juste maintenant j'ai besoin d'autre chose, et là ça devient compliqué... Mais bon, l'équilibre c'est toujours une recherche finalement, jamais vraiment un but atteint. Et c'est tant mieux !

Le blog de Core a Corps » Tumultueuse réappropriation du moi - 7 JOURS » 22 février 2019 à  18:51

Merci Boots, toujours là pour un mot gentil :)
Ton commentaire me fait très plaisir.
Tes mots ont une grande résonance en moi. J'ai envie de profiter de ce partage, maintenant, plus de m'enfermer dans ma défonce comme j'ai pu le faire pendant si longtemps. C'est clair que se fumer un pétou en couple ou entre amis, c'est autrement plus agréable que tout seul (surtout quand c'est par nécessité).
Dommage que tu ne connaisses pas ces effets si agréables, mais bien heureusement, le monde est rempli de drogues, chacun peut trouver chaussure à son pied !
Et en effet les effets sexuels sont super, la courte pause que j'ai faite m'a permis de les découvrir ! (parce que quand tu fumes 10 bédos par jour l'effet sur la sexualité est plus néfaste qu'autre chose...)

La vie est belle, en effet ! Il fait beau ces jours-ci, ça me fait énormément de bien. Et puis, moi qui aime consommer au soleil, ça signifie aussi la venue prochaine d'un petit trip au LSD ou aux champi en pleine nature, je me languis !
Merci beaucoup beaucoup beaucoup, tu es super
:coeur: …

Le blog de Asfi » Violences sexuelles » 04 février 2019 à  13:00

[quote=Dreamyn]C'est moi qui ai choisi de me bourrer la gueule :/[/quote]
Comme tu le dis Dreamyn tu as choisi de te bourrer la gueule, point. Pas d'avoir de relations sexuelles, pas de te faire agresser. On pourrait être toute nue et inconsciente sur le bord d'une route, ça ne justifierait jamais que quelqu'un se sente en droit d'user de notre corps sans notre consentement.
Le consentement est quelque chose d'actif, pas de passif. Nous, les femmes, nous ne sommes pas passives. Nous choisissons de faire l'amour, ou non, au même titre que les hommes. Être passif / inconscient / incapable de dire non / prostré [...] ou se battre de toutes ses forces, c'est la même chose : personne n'a le droit de nous toucher sans notre accord, je dirais même sans notre désir.
Courage à toutes, et à tous celles-ceux qui ont subi cela, et surtout ne vous sentez jamais coupables.

Le blog de Amaterra » Impossible sniff » 29 janvier 2019 à  13:32

Salut Amaterra,
Je n'ai malheureusement pas de conseil magique à t'apporter... Ca fait combien de temps que tu sniffes à ce rythme là ? Loin de moi l'idée de te faire la morale, on n'est pas là pour ça, et je serais mal placée, mais... permets moi de te dire que ta consommation est excessive du point de vue de la RDR. Je ne sais pas ce que tu sniffes, les effets néfastes sont différents en fonction du produit, mais dans tous les cas une consommation prolongée comporte des risques importants (surtout trois jours de suite comme tu le fais).
La douleur aux dents est peut-être due au bruxisme ou à une contraction de la mâchoire dont tu ne rendrais pas forcément compte si c'est habituel. Le fait que ton oeil pleure indique peut-être de trop grosses doses... (ça m'est déjà arrivé après de trop grosses traces de ké, pourtant je sniffe très rarement ; mais ça peut aussi être du à un usage trop fréquent). Dans tous les cas ton corps te lance un signal là, et je pense qu'avec la déprime en plus, il serait judicieux pour toi de faire une bonne grosse pause, histoire de voir si ces effets secondaires passent avec le temps, si tu subis simplement les conséquences d'une consommation excessive ou si tu deviens carrément intolérant(e)...
Bref, tu l'auras compris je ne fais que supposer, je n'en sais rien... mais dans tous les cas je pense qu'il faudrait que tu ralentisses pour mieux comprendre les signaux de ton corps. Je te conseille le psychowiki pour te renseigner sur les effets et les risques du/des produit/s que tu consommes.

Amicalement …

Le blog de Finn Easter » Chapitre I partie 1: La vioque et les autres » 17 janvier 2019 à  12:12

"Cafards, cloportes, fourmis, araignée, termites, corps en décomposition, vioque dévastée, moisissure, médocs, seringues, sang d’inconnus, foutre, cyprine, maladie, folie, et moi qui trône au-dessus de toute cette pyramide de la débauche. Là où on vit, c’est décidément un vrai repère à souille où l’on y chante la poésie du dégueuli."

J'adore. Merci Finn Easter, ça c'est de la putain de poésie. Un genre de post-sublime apocalyptique et déjanté, dans les règles de l'art.
Le grand Art bien sûr, bien loin d'une gentillette appropriation du laid prétendant renverser les codes en rabachant le vieux sous une forme nouvelle.
Plus sérieusement, ça fait plaisir à lire. J'attends la suite avec impatience.

Le blog de Core a Corps » A tous les amateurs de fête libre (et les autres) » 09 novembre 2018 à  12:40

Salut tout le monde, je vais essayer de tous vous répondre un par un, je n'en attendais pas autant :P

@Pierre, je comprends ce que tu veux dire ! Je connais pas mal de personne des deux côtés : de ceux qui prennent des produits à chaque teuf parce qu'ils aiment apprécier le son sous l'effet des produits, et de ceux qui disent qu'en teuf il n'y a que des gens qui se droguent parce que ce serait un son qui ne se ressentirait que sous l'effet de produits. Et de la même manière que, moi, je ne dirai jamais à une personne "c'est une musique que l'on n'apprécie que sobre" eh bien j'aimerais simplement ne plus entendre que "c'est un son pour drogué exclusivement". Mais je ne juge absolument pas ceux qui préfèrent aller en teuf sous produits ! En fait, à me relire je peux comprendre que mon message soit pris de la manière dont tu l'as fait, mais je tiens à dire que ce n'est pas cette attitude-là que je vise.
Dans mon groupe d'amis, avec lesquels je vais en teuf ; la moitié prend un produit à chaque soirée, parce que... eh bien, parce qu'ils aiment ça pardi ! Et ils en ont le droit le plus total, tout comme moi j'ai le droit de ne pas le faire, je ne remets pas ça en cause. Ce qui me dérange, c'est vraiment de considérer que la tekno est un genre inécoutable sans drogue : je veux dire, chacun voit midi à sa porte, mais je trouve que ce genre de généralisation est dommageable. Tout comme il y a des gens qui ne sortent pas sans alcool, je ne les juge pas du tout ; mais je les contredirais s'ils commencent à me dire que "on ne peut pas s'amuser sans alcool" (sous-entendu : "bois un coup, tu verras tu vas découvrir ce que c'est que s'amuser").
Franchement, que les gens prod' à chaque teuf / chaque soirée, je ne suis personne pour les juger (tout ça parce que moi je préfère dans d'autres conditions ? ce serait hypocrite, parce que j'aime la drogue autant qu'eux) mais qu'on ne me dise pas que pour aller en teuf et apprécier il faille se droguer ! Ca me rappelle malheureusement les gens qui ne connaissent absolument pas ce milieu et me disent "Le BOUM BOUM c'est une musique de drogués".
Ccl : Si j'ai blessé des personnes qui aiment prendre des prods à chaque teuf, j'en suis sincèrement désolée, ce n'était pas mon but. J'aime à penser que je me bats simplement contre tout type de généralisation sur cette communauté, dans un sens comme dans l'autre.



@Lloigor : j'attends avec impatience ton pavé alors, avec toute l'expérience que tu peux apporter à cette discussion :) Même si je sens qu'il va me rendre triste, en tant que jeune teufeuse qui n'a jamais eu la chance de connaître les débuts de la free^^



@Nils1984 : merci beaucoup ! J'aime beaucoup cette image, elle me parle énormément. Je perçois cette forêt mystérieuse, apaisante, méditative, tandis que pour beaucoup, je pense, elle semblerait effrayante :p La subjectivité, comme tu dis ! La référence au bouquin m'intrigue carrément, en tout cas, je vais aller y faire un petit tour (même si je suis pas fan des Hallelujah, il faut bien s'ouvrir à tout, ehe)
En tout cas, ton laïus à propos du recommencement continu ne m'est pas étranger, en effet chaque courant de chaque art (et même en sciences humaines, je pense à la philosophie et à la socio) se place en rupture avec le précédent, en ce qu'il tente de corriger les insuffisances qu'il trouve au précédent, et en cela il se place aussi dans sa continuité. Tout ça est tellement intéressant, ça mérite un billet entier :)



@Maska : je plussoie. Mais la réduction des risques, tant qu'on aura en place et lieu de toute prévention une prohibition pure et dure, passera malheureusement à la trappe. C'est un autre problème qui mérite une attention particulière... Mais c'est clair que tant qu'on ne dira rien d'autre que "la drogue ça tue" "la drogue c'est mal" eh bien on devra faire face à tous ces comportements à risque. C'est pour ça que ce site est génial, c'est un des rares lieux de véritable réduction des risques, on l'on trouve des conseils de consommateurs avisés, et sans jugement.
"Notre génération dérange car nous sommes contestataire du système car nous créons et faisons vivre une ZAT, a l'intérieur de ce même système est c'est ce qui fais peur, ont nous catégorise et nous blâme alors de délinquant et de nuisibles pour autrui." Touuuuut à fait. Après, je pense que cette vision-là est davantage imputable à l'état, la plupart des gens ne réfléchissent peut-être pas jusque là, et ne voient que ce qui les dérange dans des hordes de gens qui n'écoutent pas la même musique qu'eux, ne s'habillent pas comme eux, ne vivent pas comme eux, tout simplement. Mais ça participe bien évidemment de l'illégalité des free et de leur mauvaise réputation. Même si beaucoup ne viennent pas forcément en teuf pour ça, il y a tout un mouvement revendicatif de liberté derrière, et j'espère que ça ne se perdra pas... Je trouve ça tellement dommage, dans cette optique, que Bass Expression ait arrêté son taff... même si encore une fois je ne peux que comprendre leurs raisons.
Spoiler : ça m'intéresse carrément. Envoie-moi un message privé quand tu veux, je le lirai avec grand plaisir.


@ILE : Tout à fait d'accord. Rien à dire de plus ! La musique en général libère la sérotonine et la dopamine, d'autant plus lorsque ce sont des basses crachées par des caissons qui ne stimulent pas seulement les oreilles mais propulsent tout ton corps. Et bien sûr sous certaines drogues j'ai pu apprécier le son de manière différente, mais voilà, pour moi la musique en elle-même te fait ressentir ces effets que tu évoques ; et ce n'est pas anodin que tu parles de véritable "montée". Quelques fois j'ai eu l'impression d'être véritablement perchée, sous les effets du son. C'est si bon. Et quand on est tous dans cet état, devant les caissons, les drogués les non-drogués, on se comprend tous d'un regard, d'un sourire, et c'est tellement plaisant.


@Bootspoppers : c'est tellement dommage, je ne sais pas quoi te dire... Je ne sais pas dans quelle région tu habites, mais si tu veux passer en message privé, je pourrais essayer de voir si je peux te filer quelques infos qui puissent ne pas être trop loin de ton coin. En ayant lu ton blog, je suis sûre que ce monde-là (pour peu, évidemment, que tu ne tombes pas dans une teuf où exceptionnellement l'ambiance est "bof") te plairait vraiment beaucoup, et que tu y rencontrerais des tas de personnes avec qui échanger. Ne perds pas espoir, un de ses quatre ça te tombera dessus et tu ne pourras pas y échapper ;)



@Explorateur : Merci pour ton message. Tu n'as pas besoin de te justifier en disant que c'est dommage (enfin, si tu le penses, bien sûr que tu peux le dire) je comprends tout à fait ! Notamment cette idée d'une sorte de "synesthésie" entre le prod et la teuf, que je peux tout à faire envisager, c'est pour ça que je parle aussi d'une analogie. D'ailleurs je ne suis pas puriste, j'aime la drogue (comme la plupart d'entre nous ici, hihi) et j'aime aussi la drogue en teuf, même si pour ma part je la préfère dans d'autres circonstances (je suis plutôt psyché : LSD notamment et je préfère en forêt, au calme, dans un cercle restreint) mais bon, encore une fois je n'ai aucune envie/raison de calquer ce que JE préfère sur autrui. Tout ce que je déplore, c'est ce que tu écris quand tu évoques le fait qu'on ne résume la free [i]qu'à ça[/i].
Tu peux lire ma réponse à Pierre, ça résume bien ce que je voulais exprimer... En aucun cas tu n'as à avoir honte d'aimer les teufs sous prod, hein :) La seule chose qui serait dommage, ce serait que tu veuilles vraiment ne pas proder et que tu n'y parviennes pas (d'ailleurs c'est ce qui est dommage avec la drogue en général, ce n'est pas inhérent à la teuf) le reste, si c'est ça qui te fait exalter, n'a pas à être méprisé ! En tout cas, tu m'as fait bien rire avec la petite pizza qui fait la pause dans le régime, je vois tout à fait le genre, haha.
Petit exemple tout con : moi mon petit plaisir en soirée, c'est une bonne beuh avec un bon petit goût. Je ne dirais jamais à quelqu'un qu' "une soirée sans beuh c'est de la merde", mais il est vrai que ça me plait terriblement, et que je préfère largement une soirée où je peux fumer ne serait-ce que deux-trois bédos ! :) (là encore, ce n'est pas dommage... la seule chose qui l'est que j'y suis dépendante et que ma consommation soit différente de celle que j'aimerais vraiment avoir. Mais bon, je réduis actuellement, et mon plaisir n'en est que beaucoup plus grand lorsque, justement, je me l'octroie en soirée, bien entourée !) …

Le blog de Core a Corps » A tous les amateurs de fête libre (et les autres) » 08 novembre 2018 à  07:24

[quote=Rick]En même temps on est tellement en compétition..Dans sa fraterie, à l'école, face à ses amis, ses voisins, ses collègues.
Donc quand on arrive en teuf, on est conditionné. Le concours de bite continue sauf que là ouais on parle de dope.

Et une surdose non récréative ça peut être traumatisant, du cannabis au lsd en passant par la kétamine, la mdma ..laisser des séquelles.[/quote]
Complètement, c'est pas un truc inhérent à la teuf, c'est juste une transposition d'un comportement social habituel à cet environnement là...
Je trouve ça dommage, non seulement parce que comme tu le dis ça peut déclencher des traumastismes, et puis ça participe à la diabolisation des substances. Par exemple, combien de gens m'ont dit "ne touche jamais au LSD c'est le sheitan tu perds le contrôle", alors je ne dis pas que c'est impossible avec de faibles dosages, mais tout de même, ces personnes là en général prennent des cartons entiers, qui redrop compulsivement sans connaître leur appétence au produit, et le dosage de ce dernier... Alors c'est sûr que la perte de contrôle est vite arrivée. Et une fois que t'as fait un bad, tu as tendance à l'associer au produit lui-même, et non à une surdose éventuelle...
Je pense avoir aidé à éviter bon nombre de bad en disant simplement à mes potes "tu sais, c'est un produit fort et imprévisible, fractionne-le ça vaut mieux" ou rien qu'en leur montrant que moi, je les coupe en quarts, et que je n'en ai pas honte une seconde...^^
PS : j'adore cette image, bien vu hehe …

Le blog de Core a Corps » A tous les amateurs de fête libre (et les autres) » 07 novembre 2018 à  19:48

Merci @Rick !
Ouaip c'est ça aussi que je trouve dommage.
En boîte tu as la course à la bibine, celui qui arrêtera de boire le premier sera décrété tapette de la soirée !
Et malheureusement on retrouve parfois la même chose en teuf, avec certains prod... Combien de fois j'ai entendu "ouais lui il a pris qu'un demi tazz MDR et il été trop perché alors que moi j'en ai pris deux" ou "AH OUAIS tu coupes ton carton EN QUATRE" à la limite de me traiter de femmelette^^ eh oui les cocos je fais c'que je veux de ma conso et c'est certainement pas la peur de passer pour une tarlouze qui me fera me mettre en danger !
Chacun fait ce qu'il veut de son corps, mais bordel cette course à celui qui sera le plus clean tout en ayant le + gobé c'est désolant (c'est pas comme si le but était de se défoncer, nooon faut paraître normal en plus^^)

Enfin bon, encore une fois, et heureusement, ça dépend qui, et l'ambiance de la teuf reste à mon sens beaucoup plus saine sur ce plan là que les boîtes que j'ai pu fréquentées. Et oui, on s'est tous déjà mis mal, alors je juge pas, haha, même si je trouve ça triste qu'une bonne perche censée s'apprécier au max devienne juste une "injonction sociale" dans certains cas, alors que justement on est en teuf pour revendiquer une envie de se détacher des conventions et de faire la fête librement ! …

Le blog de Core a Corps » A tous les amateurs de fête libre (et les autres) » 07 novembre 2018 à  15:20

[quote=EsmeraldaStark]Bien à vous tous, et vive la free party ![/quote]
Merci beaucoup ! "rallier le plus d'âmes positives possibles" j'adore cette expression, haha !
Tu as tout à fait raison. Ce qui nous lie quand on tappe tous du pied devant un mur de son dans les bois, c'est assez magique comme expérience pour qui a cette appétence-là. Ressentir le son comme ça, ensemble, et se mouvoir comme d'un seul corps... Se sourire mutuellement, sans jamais se demander "pourquoi il m'regarde celui-là ?" parce qu'on SAIT qu'on est tous en train de kiffer le moment, sans peur, sans haine, en s'acceptant tous... C'est beau

Le blog de anonyme778979897784 » Expérimenter l'impossible » 05 novembre 2018 à  10:25

Salut à toi! Merci pour ce TR très détaillé. Je me retrouve un peu dans ton début de récit, j'ai aussi une grande appétence pour les psyché, et j'ai l'occasion de tester le DMT depuis un petit bout de temps mais j'attends pour ça.. "le bon moment", autrement dit le jour où l'envie sera plus forte que l'appréhension. En attendant je me suis énormément documentée dessus et cela m'attire de plus en plus. Mais avant, je vais expérimenter la Salvia qui me semble être un bon préambule :P juste pour se mettre dans le bain des expériences courtes et intenses.
En tout cas ton récit est super, j'aimerais vivre le même genre d'expérience, c'est pour m'assurer plus ou moins de ça que j'attends le moment, le contexte parfait, ou tout du moins pour me donner le plus de chances possibles d'accéder à une expérience intéressante.
Merci encore en tout cas :) amicalement,
Core à Corps

Le blog de SafeManTrip » Parcours d'un polytoxicomane - J.4 : Xanax 5MG hier... (3 prises) » 12 septembre 2018 à  11:40

Hello SafeManTrip
Si ce blog t'aide, ne serait-ce qu'un peu, en te permettant de faire le point et de partager avec les autres, alors il ne sert pas à rien, loin de là !
Beaucoup d'entre nous (moi y compris) se sentent mieux lorsqu'ils peuvent s'exprimer comme ça par écrit, et pourquoi pas avoir des retours encourageants.
En tout cas bon courage a toi, tu es conscient de ce qu'il faut changer et tu es sur la bonne voie. Garde la volonté c'est important comme tu le dis !
Et n'hésite pas à poster à nouveau, on ne se connait pas encore mais on est tous là pour s'entraider.

Amicalement,
/Core à corps

Remonter

Pied de page des forums