Dihydrocodeine / PsychoACTIF

Dihydrocodeine

Publié par ,
42109 vues, 66 réponses
Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Bonjour,
J'ai entendu parler de substitution à  base de dihydrocodeine. En France on en trouve dans le Dicodin, libération prolongée, 60mg. Sur internet, c'est l'un des opioïdes les moins documentés (mais quand même bien plus que l'éthylmorphine, qui a la palme), tout ce que j'ai pu trouver c'est une publication racontant que la molécule s'était révélée aussi efficace que la méthadone lors d'essais cliniques, mais l'abstract de la publi ne précise pas les doses utilisées. Seul l'article wikipedia anglo-saxon est relativement bien fourni (on y apprend que les effets seraint proches de ceux de l'oxycodone ou de l'hydrocodone), mais là  encore pas d'équivalence de dose. Egalement vu quelque part (peut-être wikipedia) que la dihydrocodéine était une des métabolites actives de la codéine.

J'ai trouvé des pistes intéressantes sur psychoactif. La plus solide étant une traduction d'un article par Prescripteur (ici), dont voici un extrait :

"une dose queotidienne excedant les recommandations de doses de maintien de 60 mg pour la Methadone, 12 mg pour la Buprenorphine et 600 mg pour la dihydrocodeine"


Peut-on en conclure que 100mg de dihydro correspondent à  10 de méthadone ou 2mg de bup? Et donc (d'après le tableau d'équivalence de wikipedia) 40 mg de morphine (oral) environ? Et également dans ce topic, ou quelqu'un dit que la dihydrocodeine serait deux à  trois fois plus forte que la codéine, malheureusement sans citer de sources. Le petit calcul précédent suggèrant un facteur quatre. Et enfin, ceci :

"Pour le Dicodin par exemple, 60mg = 20mg de morphine."


Intéressant. C'est proche de mon estimation, mais j'aurai voulu savoir d'où vient l'info...


Quelqu'un ici a-t-il utilisé le dicodin pour la substitution? Des sources pour l'équivalence de la dose comparée à  d'autres opiacés? Indications sur la pharmacocinétique, demi-vie, etc... Bref, j'ouvre un topic pour que les gens balancent tous ce qu'ils savent de cette molécule (si possible documenté, mais les expériences personnelles, rumeurs et infos dont on a oublié les sources sont bien entendu les bienvenues). L'intérêt étant, par rapport aux substitus habituels (buprénorphine, méthadone), de n'avoir que le tarif syndical lors d'un arrêt brutal (c'est à  dire une semaine de souffrances aigües et pas plusieurs - On sait jamais, si la Corée du Nord déclenche l'apocalypse nucléaire, comment on fera pour avoir nos TSO?).

PS:J'ai mis ça dans la rubriques "produit licites" car j'avais vu qu'on y parlait tramadol. Mais j'aurai peut-être du le placer dans la rubrique TSO. On peut le changer de place sans duplication?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10600
Inscrit le 22 Feb 2008
8664 messages
Blogs
Voir au hasard
http://www.gpnotebook.co.uk/simplepage. … 0836159860
Il y a parfois des différences dans les tables d'equivalence, et surtout d'une personne à  l'autre. Ainsi la Codeine est transformée en Morphine par le corps, trop vite chez certains (risque d'OD) et pas du tout chez d'autres (inefficacité). Donc pour la Codeine c'est plutot approximatif.
Ceci dit, tu auras oeut etre des témoignages de "vieux" qui ont pratiqué le neocodion, je ne suis pas sûr que la codeine ait le moindre avantage vis à  vis des TSO classiques, même le sevrage qui n'est pas si facile que ça.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Merci. Il est vrai qu'une constante des tables d'équivalence est justement leur variabilité... Des témoignage des personnes ayant utilisé la dihydrocodéine seraient donc précieux. Par expérience personnelle, je sais que la codéine n'est pas la panacée en terme de substitut (plusieurs périodes avec du Tussipax). Le plus gros inconvénients étant liés à  la "récolte", la faible durée d'action et le plafond (souvent trop bas) imposé par le foie. Mais la dihydrocodéine semble se démarquer de la codéine par ses effets, aussi pensai-je qu'elle pourrait être une meilleure alternative que cette dernière, surtout sous forme à  libération prolongée. Mais je ferais aussi bien d'en discuter au médecin qui s'occupe de mon cas.

Après, je ne remet pas en cause l'optimalité de la buprénorphine et de la méthadone, qui semblent être les compagnons les plus confortables si tout se passe bien. Je suis actuellement sous buprénorphine, mais, c'est un peu idiot je le conçoit, j'ai toujours des anxiété soudaines quand je pense à  ce qui arriverai si je voyais mon cordon ombilicale avec le système de soin soudainement coupé (si je me perd dans les bois cet été en Lozère, ou que je me fait kidnapper dans le désert au Maroc, ou un coup d'état de la droite radicale refusant de souffrir la vue de l'union d'homosexuels et profite de la prise de pouvoir pour "arrêter de donner de la drogue aux drogués"... un peu louffoque...). D'ailleurs, si on se fie à  la table que vous venez d'indiquer, au 4mg de bup qu'on me préscrit, il faudrait substituer 2 grammes de dihydrocodéine surpris... Je vois mal le pharmacien me donner 50 boîtes tous les mois, et encore moins la sécu rembourser les 300 euros...

Cela dit, à  l'époque où je n'avais pas encore entrepris de processus thérapeutique, si j'étais tombé sur quelque comprimés contenant la molécule en question, j'aurai apprécié de trouver une source synthétique d'informations. Si on peut compiler ça dans ce sujet, ça pourra éventuellement être utile à  quelqu'un, un jour...

Dernière modification par Cosmococcyque (08 avril 2013 à  18:50)

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
200
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
salut
le dicodin lp je connais très bien mais pour quelqu'un qui est dépendant a genre 1gr d'héro il va falloire des boites est des boites pour t'en sortir perso j'ai tenter une detox de metha a 70mg avec l'aide du dicodin et ben j'ai tout foiré et je suis de retour a la metha et a 80mg cette fois donc j'oubli.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Tu te rappelles combien de comprimés par jours pour une dose équivalente à  ces 70gr de méthadone? C'est un médecin qui te les prescrivait, qui te l'a proposé?

Dernière modification par Cosmococcyque (08 avril 2013 à  22:47)

Hors ligne

 

Kevin 
Psycho junior
000
Inscrit le 15 Apr 2012
472 messages

Cosmococcyque a écrit

Je suis actuellement sous buprénorphine, mais, c'est un peu idiot je le conçoit, j'ai toujours des anxiété soudaines quand je pense à  ce qui arriverai si je voyais mon cordon ombilicale avec le système de soin soudainement coupé (si je me perd dans les bois cet été en Lozère, ou que je me fait kidnapper dans le désert au Maroc, ou un coup d'état de la droite radicale refusant de souffrir la vue de l'union d'homosexuels et profite de la prise de pouvoir pour "arrêter de donner de la drogue aux drogués"... un peu louffoque...).

Pourquoi ça serait idiot ? Si on te coupait la buprénorphine, tu serais exposé à  certaines souffrances. Je trouve ça assez rationnel d'avoir quelques craintes à  cette idée. Et ça n'a rien de spécifique aux TSO. Ceux qui souffrent de brulures d'estomac n'aimeraient pas qu'on leur supprime leur antiacide, tout comme les constipés chroniques paniqueraient à  l'idée qu'on leur interdise les laxatifs.

D'ailleurs, ça explique le comportement de "mise en réserve". On critique parfois les usagers qui "font l'écureuil" en mettant un peu de TSO de côté, "au cas où". Mais il y a plein de gens sous traitement chronique qui font ça. Après, c'est une histoire de personnalité (les anxieux, anticipateurs et prévoyant VS ceux qui vivent au jour le jour).

Enfin bref, moi ça me semble tout à  fait compréhensible de craindre une telle éventualité. Tant que ça reste dans une certaine mesure (si tu fais des crises d'angoisse à  cette idée c'est une autre histoire).

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Tu as raison Kevin, ce n'est pas si idiot... Le problème est que je suis (encore) incapable de faire des réserves. Trop d'appétence, si je mets des comprimés de côté je suis sûr de les avaler dans la semaine qui suit. Le plus probable est que, en cas d'interruption, celle-ci soit de l'ordre de quelque jours, alors pour le coup les TSO à  base de molécules à  longue demi-vie apporteraient une meilleur protection (symptômes moins intenses les premiers jours). Dans le cas d'une interruption de longue durée, avoir été substitué par une molécule dont l'effet pharmacologique est intrinsèquement court serait une chance. C'est l'éventualité d'une telle suspension du traitement qui parfois m'effraie (mais pas de manière pathologique), comme c'est extrêmement peu probable, j'ai écrit que c'est idiot pour en souligner l'aspect irrationnel.

Hors ligne

 

Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
000
Inscrit le 14 Oct 2008
9618 messages
Blogs
Salut tous wink Juste un mot et une question :

prescripteur, nous avions ce tableau-là  aussi (c'est toi qui nous l'avait posté à  l'origine mais je ne retrouve plus où, désolé roll ). Bref, je finis par "patauger" pour certaines "conversions", voie orale...

http://mobile.psychoactif.fr/forum/view … 390#p67390

Mais j'ai bien lu "Il y a parfois des différences dans les tables d'equivalence, et surtout d'une personne à  l'autre"...

"Fin du HS", mes excuses... Alain W.

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs
Salut, Je prens régulierement de la dihydrocodéine (dicodin lp 60 qui contient 40mg de dihydrocodéine base) en plus de ma codéine journaliére, l'effet est semblable à  la codéine avec la légère sensation euphorique en moins.
A doses plus élevées, environs 400 mg, l'effet est semblable à  celui de la morphine (dépend du mode d'ingestion, galénique respectée ou non).

Pour ce qui est des équivalences :
-60mg de dihydrocodéine = environ 20 mg de morphine.
-0.2mg de buprénorphine = 6mg de morphine donc 4 mg de bupréborphine = environ 120mg de morphine.
-120mg de morphine=4mg de buprénorhine=360mg de dihydrocodéine.
(si je sais toujours compter...)
360 mg de dihydrocodéine représentent 9 comprimés de dicodin.
Pour beaucoup et pour parler substitution, cela va se compter en nombre de boites par jour.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j … 6182,d.d2k

Mon anglais est pauvre mais google situerait la dose dangereuse entre 240 et 720mg...

Different authorities list the maximum daily dose for dihydrocodeine as being anywhere from 240 mg to 720 mg,

http://en.wikipedia.org/wiki/Dihydrocodeine

Je n'ai pas trouver d'équivalence pour la méthadone, les convertisseurs n'en font pas mention et ne sont pas égaux entre eux...et je m'y perds un peu dans toutes ces conversions.

http://www.globalrph.com/narcoticonv.htm
http://www.medcalc.com/narcotics.html

Reputation de ce post
 
précis et bien documenté, thx

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Merci Thierry. J'en avait discuté avec mon doc, et il avait à  peu près fait la même estimation que toi (il aurait substitué 8 comprimés de dicodin à  mes 4mg de buprénorphine). Il voulait bien m'en prescrire pour que j'essaie voir si cela me convenait mieux. Mais on a laissé ça de côté. C'est vrai que ça fait trois boîtes par semaine alors que l'AMM autorise au plus deux comprimés par jours => la sécu risque de ne pas apprécier.

Je me pose des question à  propos de cette dose maximale annoncée par wikipedia : est-ce la dose à  partir de laquelle une personne sans tolérance risque d'avoir une dépression respiratoire fatale ou est-ce que la dihydrocodéine aurait d'autres effets toxiques, auquel cas c'est une limite absolue indépendante de la tolérance du sujet?

Toi qui est amateur de codéine, tu n'as jamais envisagé le dicodin comme potentiel substitut? En plus de cette publication que je mentionne dans mon premier post, l'addictologue que je consulte m'a parlé d'un de ses collègue pratiquant également la substitution au dicodin...

Dernière modification par Cosmococcyque (09 mai 2013 à  16:32)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs

est-ce la dose à  partir de laquelle une personne sans tolérance risque d'avoir une dépression respiratoire fatale ou est-ce que la dihydrocodéine aurait d'autres effets toxiques, auquel cas c'est une limite absolue indépendante de la tolérance du sujet?

J'opterais plutot pour la seconde solution, mais ce n'est qu'un avis perso.Bien qu'en en ayant déjà  pris à  hauteur de 400mg (2 fois), je suis toujours là  et je n'ai pas senti d'effets indésirables de mémoire...en fait je ne sais pas.

Amateur de codéine j'aime pas ce terme, je compte consulté en CSST demain pour avoir un peu plus d'info de la part de personnes compétentes (j'espère). La codéine seule ne m'apporte plus de plaisir depuis belle lurette.
Pour ce qui est de la substitution je suis dans le meme cas que toi  (enfin pas le meme cas, je suis pas sous bupré, pas encore), il me faudrait une boite pour 2 jours.J'en suis à  2x450mg de codéine par jour et une boite de dicodin fait 800 la plaquette de 10 soit 1600mg de codéine dans une boite (dihydro convertie sur la base 1/2).

Et le dicodin c'est mon toubib qui me le prescrit en plus de mon traitement psy, 3 boites par mois.
Elles sont vite mangées...
En fait l'origine de ma dépendance à  la codéine date de 5 ans, au commencement c'était (et c'est toujours mais la course à  la codéine me fatigue et coute cher) pour lutter contre une douleur rebelle dont tout un tas d'examen n'ont su réveler la cause.D'après mon doc la case au dessus c'est le palier III, suis pas très chaud car je sais que je vais abuser.

Donc en ce moment j'en suis venu à  penser la bupré pourquoi pas...

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10600
Inscrit le 22 Feb 2008
8664 messages
Blogs
Je te conseille de (re ?)-consulter un centre de traitement de la douleur. Si ta douleur chronique est toujours là  (expliquée ou non) il faut peut etre prévoir un opiacé plus spécifique. Et si ce n'est pas Sub ou Metha le Centre de traitement de la douleur pourra attester pour le Medecin Conseil que c'est bien un Tt de la douleur (sinon s'il considere que c'est un TSO déguisé tu risque des ennuis).*
La Morphine est bien contre la douleur mais si tu te sens attiré par l'injection il vaut mieux eviter. La Methadone est pas mal non plus mais il faut la prendre en 2 fois.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs
Le problème c'est que cette douleur avec ou sans codéine en reste au meme stade.
J'ai réellement un problème avec les codéinés car j'ai continué de m'en faire prescrire, pour la codéine.
C'est pour cela que le palier III j'en veux pas.
Je sais pas bien c'est ma faute pas de morale svp.
Je ne me fait pas d'illusion, la bupré ne fera pas partir cette douleur d'un coup de baguette magique.
Si je me penche vers la bupré c'est pour mon addiction à  la codéine et apparentés qui me pèse.
Je n'ai jamais consulté en centre de traitement de la douleur. Et franchement j'en ai marre de consulter ici et là , un coup IRM, un coup radio...personne ne sait ce que j'ai.Le seul qui m'ait fait du bien c'était un ostéopathe, mais la douleur revenait au bout de 2 jours...
Mais pour moi cette douleur et mon addiction à  la codéine sont 2 problèmes bien distincts.

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Attention à  ne pas détourner mon topic merci-1 ....


Amateur de codéine j'aime pas ce terme

Désolé, je t'avais confondu avec la personne qui a ouvert ce sujet sur la codeine...

Dernière modification par Cosmococcyque (09 mai 2013 à  17:37)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10600
Inscrit le 22 Feb 2008
8664 messages
Blogs
Thierry,
Je comprends que tu en aie marre des consultations mais dans les douleurs chroniques, les centres de traitement de la douleur sont incontournables.
Je comprends aussi que les opiacés de niveau 3 te fassent peur mais franchement (j'ai notamment travaillé en Cancérologie) ils sont bien plus efficaces que les niveaux 2, et avec plutot moins d'effets secondaires.
Voilà  2 idées mais evidemment la décision t'appartient.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs

Cosmococcyque a écrit

Attention à  ne pas détourner mon topic merci-1 ....


Amateur de codéine j'aime pas ce terme

Désolé, je t'avais confondu avec la personne qui a ouvert ce sujet sur la codeine...

Désolé pour le sujet de ton topic, et ya pas de mal pour la confusion.
Mais on peux tout autant discuter de l'utilité de la dihydro an tant que TSO smile

Dernière modification par thierry (09 mai 2013 à  19:36)

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs

Mais on peux tout autant discuter de l'utilité de la dihydro an tant que TSO smile

Tout à  fait d'accord pour ça, ça m'intéresse même au plus haut point. Il m'a juste semblé qu'il n'était plus du tout question de dihydrocodéine dans les deux messages précédant mon recadrage, plutôt de traitements de la douleur en général...

Amicalement.

Dernière modification par Cosmococcyque (09 mai 2013 à  21:31)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs
Ben après faudrait voir ce que donne des études autrichiennes, là -bas ils ont des galénique allant jusqu'à  120mg (240 de codéine). C'est clair que c'est plus simple.Ils utilisent la bupré pour les douleurs, ici ça peut alors se faire. http://en.wikipedia.org/wiki/Dihydrocodeine
Un soucis est que la dihydro entraine un assez fort bien etre à  haute dose,c'est pas du Temgesic.Et utilisée seule à  mon avis rend salement accro.
Mais l'AMM en France est claire : Traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité moyenne. http://www.vidal.fr/substances/5898/dihydrocodeine/
Et je vois mal un toubib délivrer en France quinze boites, la secu va le pendre.
Bien géré ça peut fonctionner mais il faudrait plus puissant que le 60 Lp d'ici.

Et sur les équivalence en methadone je trouve pas grand chose, 1mg de méthadone équivaudrait à  3-4mg de morphine.

Dernière modification par thierry (11 mai 2013 à  17:16)

Hors ligne

 

Mad Professor
Tableau B
000
Inscrit le 19 Apr 2010
832 messages
La dihydrocodéine me parait un bon substitut pour les gens accros à  la codéine, vu qu'on ne la trouve que sous sa forme à  libération prolongée. Bouffer deux à  quatre comprimés de DHC par jour c'est tout de même mieux que de multiples boîtes de codéine.

Je doute cependant qu'elle entraine un bien être à  haute dose si elle est avalée telle quelle, cà d sous sa forme LP, comprimé non écrasé ou pulvérisé.

En tout cas c'est une molécule bien mieux adaptée pour le traitement des codéinomanes que la bupré ou la méthadone, car oui, il y a des codéinomanes qu'on a stupidement substitués à  la méthadone...

Mais ne rêvons pas, il y a plus de chances de voir ce médicament disparaître (c'est à  la mode, les bons médocs que l'Etat passe à  la trappe) que de le voir un jour utilisé comme médicament de substitution.

La marge, c'est ce qui tient la page (Jean-Luc Godard)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs

Mad Professor a écrit

La dihydrocodéine me parait un bon substitut pour les gens accros à  la codéine, vu qu'on ne la trouve que sous sa forme à  libération prolongée. Bouffer deux à  quatre comprimés de DHC par jour c'est tout de même mieux que de multiples boîtes de codéine.

Je doute cependant qu'elle entraine un bien être à  haute dose si elle est avalée telle quelle, cà d sous sa forme LP, comprimé non écrasé ou pulvérisé.

En tout cas c'est une molécule bien mieux adaptée pour le traitement des codéinomanes que la bupré ou la méthadone, car oui, il y a des codéinomanes qu'on a stupidement substitués à  la méthadone...

Mais ne rêvons pas, il y a plus de chances de voir ce médicament disparaître (c'est à  la mode, les bons médocs que l'Etat passe à  la trappe) que de le voir un jour utilisé comme médicament de substitution.

Il faudrait que sa galenique change, ce qui à  peu de chance de se produire.

Et casser la forme Lp à  x mg  (x cachets).c'est pas un bien-etre comme l'hero, mais ça défonce bien, le terme bien-etre est un peu fort de ma part c'est beaucoup moins puissant que la morphine, mais ça défonce assez longtemps pour que la personne y prenne gout et en vienne à  consommer des masses...apparemment c'est comme un seuil ou ça devient dangereux en dépassant un peu, dépression respiratoire possible là  je pense, meme à  dose moins élevées, L'AMM dit 2 cachetons par jour, et c'est plus une défonce somnolente, onirique.Ça peut déplaire.
Cette situation actuelle en france risque de durer.
Mad Professor ce nom...

Et pour répondre au sujet du topic, l'équivalence serait  de la methadone avec bupré et la codéine :
Pour 60mg de méthadone ça fait 12mg de bupré et 600 de DHC.
15 comprimés pour 60mg de methadone (la demi-vie de la dihydro est d'environs 4 à  5 heures perso), pour un coup de 600mg de dihydro, la sécu devra mettre quelqu'un au placard : le toubib sad
Enfin pour des addictions moins forte aux codéinées, ça peut se concevoir hors AMM pourquoi pas.Mais là  c'est la pente glissante car la DHC peut mener plus haut, je veux dire qu’apparemment un TSO ne procure pas de plaisir et là  c'est le contraire.
La codéine est une substance addictive et euphorique un peu...faut pas faire de connerie, comme le dis plus bas Cosmococcyque.Il a été plus rapide que moi.

Dernière modification par thierry (10 mai 2013 à  13:51)

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs

Je doute cependant qu'elle entraine un bien être à  haute dose si elle est avalée telle quelle, cà d sous sa forme LP, comprimé non écrasé ou pulvérisé.

En augmentant la dose on peut atteindre un pic aussi élevé sans réduire les comprimés en poudre, seul la durée de la montée est inévitablement longue. C'est par contre dangereux car on peut facilement sur-doser, à  éviter donc.

En tout cas c'est une molécule bien mieux adaptée pour le traitement des codéinomanes que la bupré ou la méthadone, car oui, il y a des codéinomanes qu'on a stupidement substitués à  la méthadone...

Ca dépend depuis combien de temps la personne substituée consomme de la codéine. Si celle-ci en prend depuis des dizaine d'années, il se peut que l'utilisation de la méthadone soit plus indiquée. Mais c'est vrai que pour une toxicomanie pas trop ancienne impliquant des morphiniques mineurs (codéine, tramadol, etc...) , le dicodin est peut-être comme tu le dis plus approprié, à  confirmer par un expert... Erowid mentionne un article dans lequel il est question de traiter une dépendance au kratom par le dicodin, plus exactement comment un protocole de réduction des doses à  base de dicodin à  permit un sevrage en douceur (et il y a également l'autre dont j'ai parlé).

Dernière modification par Cosmococcyque (10 mai 2013 à  13:17)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs

Cosmococcyque a écrit

C'est par contre dangereux car on peut facilement sur-doser, à  éviter
donc.

Je suis d'accors, la ça peut planter...
Et les shop de vente à  arnaque, le comprimé fait entre 30 et 120 mg de dihydrocodéine.
120 mais voilà  le prix, tont en étant que le paquet arrive bien chez soi.

Dernière modification par thierry (10 mai 2013 à  14:25)

Hors ligne

 

Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
000
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
Blogs
salut tout le monde, je pointe le bout de mon nez!

je connais tres bien le dicodin perso, qui m'a été prescrit en tant que substitution au tussipax (que je prennait sans compter, comme des cachous)!

au debut, j'en prenais 3 cachetons par jour, et puis ma toubib m'a fait progressivement diminuer les dosages (avec moi c'est pas facile), et ensuite.... m'a mise sous suboxone, pareil 3 cachetons par jour, et pareil pour la diminution, sauf que là , je stagne a un cachet le matin en sublingual..... un peu decue j'avoue.... (je reviens de loin)

voilà , tout ca pour dire que OUI, le dicodin est un TRES BON TSO!!!

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Merci Snoopy, concernant la substitution on manque un peu de récit d'expériences personnelles dans ce topic. Tu as une idée du nombre de boîtes de Tussipax que tu engloutissais avant de prendre du Dicodin? Les trois comprimés ne faisaient-ils que combler le manque ou ressentais-tu un peu de "plaisir"? Et à  la jonction dicodin-suboxone, quelles quantités de chaque? Désolé d'être si curieux...

Ca serait cool si Gofix revenait nous dire combien de comprimés lui étaient nécessaires pour prendre le relais à  70mg de méthadone...

Hors ligne

 

Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
000
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
Blogs
recoucou!!

pour repondre a tes questions cosmo...., avant de passer au dicodin je m'envoyait a peu pres 3 boites par jour, et le dicodin m'a juste evité le manque (sauf quand j'en ai pris 4, un jour, comme ca, en passant (bah oui, ca arrive jsuis humaine lol)
mais meme en en prenant 4, pas de réelle defonce, juste zen....et c'est deja ca de gagné!!

pour la jonction dicodin/suboxone, je suis passée d'un comprimé 60lp de dicodin a 3 suboxone 4mg par jour (ce n'est plus le cas, j'ai encore diminué, et plus facilement qu'avec une ancienne experience au subutex, soit dit en passant, mais ca, ce serait un autre sujet a develloper)

si tu as d'autres questions, n'hesites pas!

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Dernière question: quels étaient les effets du suboxone en passant du dicodin à  ce dernier? Je m'interroge car je trouve que ça fait beaucoup de buprénoprhine au regard de ce que disaient thierry et l'addicto qui s'occupe de mon cas (respectivement 9 et 8 comprimés pour le passage de 4 mg de buprénoprhine au dicodin). Tu es sûr que ce n'était pas des comprimés à  0.4 mg (et non 4)?

Hors ligne

 

Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
000
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
Blogs
les effets du suboxone? ben, au debut, ca m'a rendue malade, comme en manque (peut etre le passage d'une molecule a une autre?), et puis ma toubib au bout d'une semaine m'a passé a deux de 4 (et pas 0.4) en voyant que je ne me levais que pour vomir, meme de l'eau ne passait plus!!

mais si j'ai bien compris, toi, tu fais l'inverse? tu passes de la bupré au dicodin? c'est bien ca?

si tu pouvais m'expliquer pourquoi stp ce serait cool?
merci d'avance

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
A mon avis tu étais largement sur-dosée car même l'estimation la plus généreuse donnerait une équivalence de 0.8mg de buprénorphine pour un comprimé de dicodin (et encore c'est en considérant le sel et non la dihydrocodéine base), et les nausées dont tu parles viendront corroborer cette observation.

Une toute dernière question (promis c'est la dernière) : le dicodin, pour la substitution, tu le prenais en une, deux, trois ou combien de prises par jours ?

Pour ma part, je voudrais éventuellement essayer le dicodin pour divers raison. Premièrement parce que j'ai un peu peur de ces produits dont le sevrage dure plus que la semaine syndicale. Car, qu'est-ce que je fais si je trouve un super poste pour mon boulot dans un pays ou la prise en charge des toxicomanies en est au niveau -1? La seconde raison est que la buprénoprhine ne semble pas calmer mes envies. Dès le début ça a été très chaotique, je consommais souvent en trois ou quatre jours la semaine de traitement. Je me suis ensuite stabilisé quelque mois, mais à  la fin de l'hiver j'ai recommencé. Ca va plus loin parce que cette fois je commence à  faire le tour des pharmacies pour récolter des boîtes de Tussipax. D'ailleurs je préfère maintenant la codéine, au point que je vais plutôt prendre mes Tussi plutôt que mon comprimer de bup. Mon addictologue est plus ou moins au courant, quoiqu'il ne sache pas quelle est exactement la quantité de codeine que je consomme conjointement à  mon traitement. Il m'a succinctement parlé du Dicodin, mais il préfèrerait m'envoyer dans un CSAPA pour une primo prescription de méthadone... Ce qui me tente moyennement. D'un autre côté il ne s'opposera pas à  une substitution par le dicodin, mais il craint que l'on reçoive assez rapidement une lettre du médecin conseil de la sécu. Il m'a laissé le temps de réfléchir à  tout ça, mais ça stagne. D'autant plus que je commence à  saturer pour ce qui est de la tournée des pharmacies.

Voilà  en gros ma situation.

Dernière modification par Cosmococcyque (11 mai 2013 à  09:09)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10600
Inscrit le 22 Feb 2008
8664 messages
Blogs
Le melange Sub -Dicodin est vraiment déconseillé vu l'effet antagoniste du Sub. En bref si tu prends du Sub moins de 12-24 heures après le Dicodin tu crée plutot un etat de manque et non une substitution.
Donc il faut choisir Dicodin ou Suboxone mais pas les deux plus ou moins en même temps.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

thierry 
Nouveau membre
000
Inscrit le 25 Apr 2013
46 messages
Blogs

snoopy a écrit

recoucou!!

pour repondre a tes questions cosmo...., avant de passer au dicodin je m'envoyait a peu pres 3 boites par jour, et le dicodin m'a juste evité le manque

Salut, je suis à  peu près dans ton ancien cas 3 ou 4 boites de codo par jour (matin et soir ça fait 900-1200 par jour).
Combien tu prenais en dicodin, pour moi ça ferais 2 plaquettes (1 boite) de 400mg de dihydro (là  je parle en équivalence juste, dans l'idéal des choses je ne sais pas peut etre moins de dihydro...et faut respecter la galénique LP. Déjà  dit impossible la sécu va crier en premier.
Tu devais en prendre pas mal de petits batonnets blancs ou juste 4 par jour?Si c'est 4 ça fait beaucoup de suboxone...je maitrise pas le sujet.
Et je trouve que 400 pour une personne ayant une tolérance, ça fait un peu son effet.
5 comprimés ça fait 200mg de dihydro pure soit 66,6mg de morphine ce qui fait environ + ou - 2 mg de bupré j'ai pas fait le compte de tete..

Le melange Sub -Dicodin est vraiment déconseillé vu l'effet antagoniste du Sub. En bref si tu prends du Sub moins de 12-24 heures après le Dicodin tu crée plutot un etat de manque et non une substitution.
Donc il faut choisir Dicodin ou Suboxone mais pas les deux plus ou moins en même temps.
Amicalement

C'est ça quand on est accro à  la codo, le manque physique se fait ressentir genre le soir si une prise a eu lieu le matin.Quand c'est le mode de consommation voulue, les dosages entre en cours, la fréquence de prises.Les effets du sevrage mettrons plus de temps à  arriver que le manque héroine, sub ou autres.Mais durera plus longtemps.Un peu mois raide que l'héro mais plus long.
J'ai un rdv en CSST semaine prochaine, jvais voir avec le psychiatre de là -bas.

Edit suboxone c'est bupré + naloxone, destinés aussi aux supposés injecteur?
J'en entends pas trop parler.

Dernière modification par thierry (11 mai 2013 à  10:50)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 4hCommentaire de HUMA_NOlDS (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 1jCommentaire de Glo Bulle (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum 
    Prix du cannabis - Conseil prix olive de filtré x3
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de Hashlover94 dans [Cannabis...]
    (25 réponses)
     Forum 
    Feedbacks - RC shops
    Il y a 5mn
    6
    Commentaire de Ladrague dans [Research Chemicals (R...]
    (325 réponses)
     Forum 
    Social - Vos proches sont-ils au courant de vos consommations ?
    Il y a 6mnCommentaire de Smile_ dans [Au coin du comptoir.....]
    (8 réponses)
     Forum 
    Cannabidiol - CBD et décarboxylation
    Il y a 40mnCommentaire de Hardzek dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Actualité - Petits détails, grande satisfaction
    Il y a 47mnCommentaire de plotchiplocth dans [Culture drogues...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Culture - Help culture champignons à jeter ???
    Il y a 1hCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Consommation de CBD avec du Tercian (Cyamémazine)
    Il y a 2hCommentaire de Shadyllp dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    P1 Lsd
    Il y a 2hNouvelle discussion de louise 888 dans [RC Psychédéliques...]
     Blog 
    Je résiste à tout sauf à la tentation
    Il y a 7hNouveau blog de cependant dans [Carnet de bord]
     Blog 
    TR Tina
    Il y a 1j
    1
    Commentaire de pierre dans le blog de Akaion
    (12 commentaires)
     Blog 
    Sur la coke, sans plaisir!
    Il y a 1jCommentaire de subumetha255 dans le blog de Exilia
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 00:41
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Shadyllp, ForumRunner, Komoto122 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour cela. GuyG dans [forum] Méthadone potentialisation DxM
    (Il y a 3h)
    Merci pour ces infos "juteuses" haha, Guy dans [forum] Aphrodisiaque !
    (Il y a 12h)
    Merci bcp pour ton témoignage. Plotch dans [forum] Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    (Il y a 15h)
    Ah, c est pour ça que jsentais rien....! dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 18h)
    J'aurai pas dit mieux dans [forum] Première prise, demande de conseils
    (Il y a 20h)

    Pied de page des forums