Appel à  témoignages : rester occasionnel avec l'Héroïne / PsychoACTIF

Appel à  témoignages : rester occasionnel avec l'Héroïne

Publié par ,
128465 vues, 329 réponses
Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
Concernant le dopage opiacé, étant joueur de tennis, j'y ai eu parfois recours. C'est agréable mais je pense que l'aide est plus psychologique que musculaire (sauf peut-être pour un effort prolongé de faible intensité). On se sent libéré des enjeux de compétition (qui de toute façon me semblaient souvent négatifs), on joue pour s'amuser, ce qui devrait être toujours le cas. Je plussoie Syam, comme on a un effet anesthésiant de la fatigue musculaire, il faut faire attention à ne pas forcer, sinon on risque la blessure. 
(Je sors un peu du sujet mais j'avais eu par exemple recours à la coke, et là j'avais pas aimé. L'effet a été l'inverse de celui que j'espérais, ça a augmenté ma nervosité...)

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
000
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Blogs
Je la sniff uniquement. Pour la quantité je ne saurais vraiment pas quoi répondre car on me la propose à chaque fois, je n'en ai jamais acheter.

Et je me doute bien que pour le repos des muscles sa peut être un leur, mais dans mon cas c'est pour redescendre, donc c'est un moment où j'ai généralement envie de me poser.
Sinon je repars sur les stims :sniff:

Hors ligne

 

adebisi2
Banni
Belgique
000
Inscrit le 24 Jul 2017
48 messages
j ai 46 ans et sa fait 20a j en consommes en cadence de 1 gr en 10/15 jours avec interruptions de 30 à 40 jours...
Mon gr le consomme en générale en 15  jrs voir +, le soir 2 à 3 pti traits sans +,sa me permet de rentrer en créativité et après mon gr terminé , une sensation d éveil, j aimes bien aussi cette phase..
Mon boulo est assez sportif, je marche bcp je dépasse les 12 000 pas/jours...^^
Toujours en sniff,et que en soirée maison solo ( j'avale jamais le amer dans la gorge, dans le levier le crache ), j adore me goinfrer de bouffe avec ^^ lol, moi gros avantage je grossi jamais^^.
Sans manger je détestes consommer..

Parfois dans un clope en la ramollissant en l aspirent dedans comme dans le film , Pusher 3 ^^
Mais j évite de la fumer en clope sa nik.. les bronches à donff...

Jamais été en manque de ma vie , je ne sais pas ce que c est...
Par contre j'ai stopper la picole bibine grâce à l'hero.

L hero ma aidé dans pas mal de chose au cours de ma vie, est elle dangereuse?, jdit surtout non! Sont les consommateurs qui le sont..

j en achète jamais sur DW, pas confiance et trop cher, toujours peur d être empoisonné par un tarré, bref...

Mon blem c est le Cannabis ( 30a de fumette ), là j avoue , j'ai le manque psycho accrus !

Oui je l avoue je suis un consomateur occasionel et sa fait 20 jrs que j ai rien consomé en Hero et tous va bien dans le meilleur des mondes..

Dernière modification par adebisi2 (04 février 2018 à  17:58)

Reputation de ce post
 
Merci pour ce témoignage précis /Syam

Celui qui se transforme en bêtes..
se délivre de la douleur d'être un homme.
   DR Johnson.

Hors ligne

 

Xeroquel 
Nouveau membre
000
Inscrit le 06 Feb 2018
2 messages
Hello à tous, j'ai fait partie des consommateurs occasionnels, j'ai pas retouché à l'héroïne depuis 6-7 ans environ.

J'en prenais à l'époque avec des amis de ma promo, eux-aussi occasionnels (Dieu sait ce qu'ils sont devenus depuis, je pense pas qu'ils soient restés à ce stade très longtemps).

Je sais par expérience que j'ai déjà un profil assez peu addictogène. Par exemple, ça fait 10 ans que je ne fume des clopes qu'en soirée, avec de l'alcool. Je n'ai jamais fumé une seule clope hors d'un cadre festif alcoolisé.

Mais au-delà de ça, je pense que ce qui m'a évité de tomber dedans, c'est ma discipline.

Je ne prenais que trois traces dans une soirée et je ne prenais rien 15 jours de suite. Je comptais les jours pour être sûr.

J'ai tournicoté autour de cette substance, j'ai tenté de la comprendre et l'apprivoiser, mais je ne suis jamais tombé dans son piège.

Après, on ne peut pas dire que j'en prenais beaucoup non plus. C'était trois vraies traces, mais j'aurais pu poursuivre l'expérience plus encore si je voulais. La peur de l'overdose m'empêchait d'aller plus loin.

A l'époque je faisais des études de philo. J'ai testé toutes les drogues possibles (sauf les psychédéliques pour des raisons de fragilité psychologique) dans le but de modifier mes chemins de pensées, et ainsi acquérir de nouvelles réflexions sur un sujet donné. J'étais dans une approche très intellectuelle, la défonce devait m'aider à raisonner.

Aujourd'hui, à part quelques pétards certains week end, je ne prends quasiment plus rien. La dernière fois que j'ai pris de la coke c'était en septembre. Je ne prends plus vraiment de speed ou même d'ecstasy car à 28 ans mes redescentes ne sont plus "rentables" (je profite d'une montée de 2h et il me faut 24h pour m'en remettre).

Je reste à votre disposition si vous avez des questions.

Dernière modification par Xeroquel (06 février 2018 à  13:58)

Hors ligne

 

angelo 
Nouveau membre
000
Inscrit le 12 Feb 2018
1 message
Bonjour, je ne sais pas si l'enquête est terminée mais dans le doute je vais raconter mon expérience avec l'héroine.

J'ai entre 40 et 50 ans, j'ai découvert l'héro en ayant fumé 2 ou 3 joints avec un ami pendant mon service militaire en 95. J'en avais gardé un très bon souvenir (de l'héro, pas du service militaire wink). Ayant découvert d'autres drogues à la même époque (cocaïne, extas) j'ai pas mal consommé pendant quelques années mais pas d'héro, car ça ne faisait pas partie du délire de mon groupe de l'époque et que moi-même j'etais quand même sous l'influence du marketing déplorable de l'héro.
Depuis cette période j'ai toujours pris des drogues de façon récréative (alcool, tabac, cannabis, mdma, cocaine, kéta) et assez régulière, mais sans que ça ne me pose de problèmes, à part pour le cannabis (et le tabac!) dont je n'arrivais pas à gérer ma consommation.

Père de famille depuis une dizaine d'années, je n'ai pas vraiment eu de probème et toujours défendu l'idée qu'il existe une consommation raissonnable quel que soit le produit, l'essentiel étant d'être bien informé.
Depuis environ 3 ans j'ai commencé à prendre de l'héro, essentiellement en sniff (jamais d'IV), héro que je trouve sur le darknet. Ca me procure des sortes de parenthèses de bien-être physique et psychique. Ne voulant absolument pas prendre de risques importants, ma stratégie consistait à acheter un demi gramme d'héro blanche (si possible), de la consommer dans une période de quelques jours à quelques semaines puis de toujours attendre au moins un mois avant d'en racheter (parfois 2 ou 3 mois). N'étant jamais certain du produit, et pour "gérer" le risque d'OD, je commençais toujours par une toute petite trace pour évaluer la concentration. Pour le risque d'addiction, j'ai testé un peu en augmentant les quantités vers la fin du sachet (sachant que je savais que dans tous les cas je ne pourrais pas m'en procurer avant plusieurs jours même si j'avais voulu), et je me suis retrouvé une fois en manque avec insomnie, crampes et dépression intense pendant trois jours. Ca m'a permis de savoir ce que je ne voulais plus revivre.

Et j'ai continué avec ma stratégie de "père de famille". Jusqu'à mon dernier achat où la "toute petite trace" m'a fait faire une OD, où mes proches présents m'ont sauvé la vie, ainsi que les pompiers. En faisant quelques recherches, je pense que ce que j'ai pris était un produit de synthèse (fentanyl?), l'effet était beaucoup plus intense et surtout beaucoup plus long, j'ai ressenti les effets plusieurs jours après une petite prise.
J'ai jeté le sachet le lendemain de mon overdose, essentiellement pour tranquiliser mon entourage. Je ne sais pas encore si je vais en reprendre, mais il me semble que s'il est possible d'être assuré de la nature et de la concentration du produit, il existe une façon raisonnable de consommer des drogues, y compris de l'héro.

Merci à ceux qui ont lu jusqu'au bout!  Si mon expérience peut servir à quelqu'un, tant mieux...

Dernière modification par angelo (12 février 2018 à  17:57)

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonsoir,


En faisant quelques recherches, je pense que ce que j'ai pris était un produit de synthèse (fentanyl?), l'effet était beaucoup plus intense et surtout beaucoup plus long, j'ai ressenti les effets plusieurs jours après une petite prise.

D'après ce que tu relates, je ne pense pas que ce soit du fentanyl (ou analogue) car les effets, justement, ne durent pas, après, sans analyse, je ne peux rien affirmer mais il est possible que tu sois tombé sur une héro de (très ?) bonne qualité, ça expliquerait que les effets ont perdurés mais comme tu es, a priori, plutôt naïf aux opiacés car occasionnel, effectivement, ton hypothèse est peut-être juste.

Bien amicalement

Dernière modification par ElSabio (12 février 2018 à  18:10)


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Je suis,très content pour tu ainsi que pour les gens qui t'aiment ( je pense notamment à ton ou tes enfants ) que tu t'a sois tiré avec une belle.peur et qu'il n'y ait pas eu de conséquences fâcheuses.

Par contre, tout comme mon comparse Elsabio, j'aurais tendance à exclure tout opioide de synthése et tous dérivés d Fentanyl... Au vu de l'extrême longueur des effets du psychotror.

Quel dommage que tu l'ai jeté sans le,faire analyser car j'ai le sentiment que l produit que tu as touché etait d'une qualité extrême.

Une... Véritable,blanche où une tête d'épingle est suffisant pour une personne dont la tolérance est nulle, ou quasiment ( comme toi,avec ta consommation que je considère occasionnel ).

C'est, à mon avis, puisque cela ne restera qu'une hypothèse à tout jamais vu qu'il n'y a pas eu d'analyse, la différence de produit qui a déclenché cette overdose.

ml''vD'habitude,,le,produit une tu achètes devait être de qualité " banale " à.ors que cette fois-ci, le produit etait quasiment pur ( j'aurais tendance à penser à une erreur du dealer qui aurait pu faire 3 grammes avec ce gramme qu'il t'a envoyé ).

Tu as du consommer " la même dose qu'à l'habitude ", ce qui aura déclenché l'overdose.

Mon hypothèse est-elle réaliste ou je suis complètement à côté de la plaque.

En tout cas, si tu venais à reconsommer de l'héroïne, je te conseille d'investir quelques euros dans l'achat de quelques languettes comme,celle pour détecter le Fentanyl et celle qui te donnera une idée de la concentration en produit actif de ton exhantillon.

Lorsque le pochon est nouveau, il est préférable de le tester avant de passer le pas de la consommation.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Syam 
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
600
Inscrit le 26 May 2015
3349 messages
Ce n'est pas le bon endroit pour parler d'OD mais je fais quand même la parenthèse tant le sujet est important, (info à répéter encore et encore à toute personne qui achète sur le DW ou a des risques de fenta) :

Le Fentanyl et ses analogues, tendent à rester accrochés au plastique qui contient la poudre.
Donc ce qui se passe souvent est qu'on vide le sachet et on fait un petit snif de ce qui "reste dans le sachet" et malheureusement, c'est presque du pur dérivé de fentanyl. Ou bien on termine le sachet et on fait un dernier fix avec le fond du sachet. Et là encore c'est du pur fentanyl. Le risque d'OD est alors maximum.
Mieux vaut donc jeter les fonds de sachets.

Merci de répéter cette information, elle peut sauver beaucoup de vies.
Reputation de ce post
 
Un rappel qui sauve des vies pour le Fentanyl qui accroche au plastique !

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

momo1212 
Banni
Belgique
000
Inscrit le 29 Feb 2016
335 messages
est faux et ce n'est pas la panacée ce n'est pas la réalité peut-être que tu as raison dans ce que tu dis mais je peux te certifier aussi que la bonne héroïne quand elle est pure peut être statique aussi et colle auplastique surtout les héroïnes que je qualifierais d'être turque plutôt que d'Afghanistan celle qui sont généralement claire moins les foncées  et pas bon plus celles à petits points noirs et encore ça peut arrive aussi que le résidu de poudre colle au plastique...
Mon but n'est pas de te contredire loin de là mais il faut savoir que ce que tu dis n'est pas une règle immuable comme tu le sais  je suis en belgique où on touche des produits pure même si le taux de pureté  n'est pas de 70 % ce sont des produits  dans laquelle on n'a pas encore ajouté de couple mais qui peuvent être à 40 %  aussi  bref tout ça pour te dire que  ces produits là aussi colle au plastique  c'est d'ailleurs une façon de  les reconnaître pour nous aussi..

Syam a écrit

Ce n'est pas le bon endroit pour parler d'OD mais je fais quand même la parenthèse tant le sujet est important, (info à répéter encore et encore à toute personne qui achète sur le DW ou a des risques de fenta) :

Le Fentanyl et ses analogues, tendent à rester accrochés au plastique qui contient la poudre.
Donc ce qui se passe souvent est qu'on vide le sachet et on fait un petit snif de ce qui "reste dans le sachet" et malheureusement, c'est presque du pur dérivé de fentanyl. Ou bien on termine le sachet et on fait un dernier fix avec le fond du sachet. Et là encore c'est du pur fentanyl. Le risque d'OD est alors maximum.
Mieux vaut donc jeter les fonds de sachets.

Merci de répéter cette information, elle peut sauver beaucoup de vies.

Hors ligne

 

hanzo98998 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 09 Nov 2018
14 messages
Bonjour à tous,

Je viens donner quelques nouvelles..

Consommateur occasionnel, depuis plusieurs années, je viens de me faire une session consommation après une période de plusieurs mois de non-consommation..

Je confirme que pour moi, les effets du teurk sont toujours très violents même après près de 8 mois d'abstinence.

J'ai consommé 2 gr sur 3 jours..


J'ai consulté un addictologue en juillet 2016, qui m'a prescrit sans soucis de la méthadone. J'ai pensé que ce serait une bonne idée d'avoir un produit de substitution pour les après consommation plutôt que de me faire la misère en arrêt brusque.
Ce fût pour moi une erreur. Car j'ai cédé à la facilité qu'offrait la méthadone et je l'ai prise régulièrement jusque juin 2017. j'ai fait un arrêt brusque et totale de la méthadone en juin 2017... J'en ai chié de ouf.. ça ma pris des semaines et des semaines pour me remettre de l'arrêt de la méthadone.
J'ai rien consommé de fin juin 2017 à février 2018. ou je me suis fait un session consommation de 1 gr. J'avais radouci l'après consommation avec quelques milligrammes de méthadone.

Mais à ma dernière session de consommation, j'ai terminé mes 2 gr mardi soir à 21h,  j'avais complètement oublié de prendre quelques fioles avec moi.. Putaing j'ai accumulé 1500mg ( même beaucoup plus je pense je vais vérifier ce week end ) de méthadone dans ma cave  ( j'ai continué à me faire prescrire le tso jusque octobre 2017 malgré que je ne prenais plus de méthadone depuis fin juin 2017 ), et la pas un milligramme pour me soulager.... ( je bosse à 800 bornes de chez moi )

Du coup teurk de ouf pendant ces dernières 48h.... Ca va beaucoup mieux aujourd'hui mais j'ai très peu dormi.

J'ai donc pris la décision ferme et définitive de ne plus consommer d'héroïne... Le plaisir de la consommation de comble pas la douleur de l' arrêt.

Même en occasionnel, avec les accumulations de consommations et sevrages sur les années, 2 gr après 8 mois d'abstinence totale, le teurk est trop violent. Je ne veux plus revivre ça...

Mon statut de consommateur occasionnel prend donc fin et devient un statut de non-consommateur....

Portez-vous bien tous... et prenez soin de vous.

Dernière modification par hanzo98998 (09 novembre 2018 à  08:16)

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
Je pense que ton keum même violent dure moins longtemps que pour quelqu'un qui tape depuis des mois son g par jour. Le problème de la métha utilisée pour adoucir le keum (ou de la bupré), c'est qu'il faut en limiter l'usage en étant dégressif.
Quand j'étais usager occasionnel, d'abord je consommais léger (maxi un dei g par jour) et ensuite je "redescendais" avec une boîte de néos, une plaquette de 10/jour, donc uniquement sur 2 jours. Et franchement j'ai jamais eu de gros keum (un peu d'insomnie, de fatigue, mais rien de plus).

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
1000
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages
Salut,

Le truc, c'est surtout qu'être occasionnel et le rester avec des produits addictifs comme les opiacés et à fortiori l'héro, qui est un des plus forts demandent de respecter rigoureusement certaines règles de prise que beaucoup connaissent ici et que l'on recommande toujours :

La règle n°1 et le BA.BA, à fortiori quand on a déjà été accro, c'est JAMAIS 2 jours d'affilés et espacer le +possible ses extras...Plus on met d'écart entre les prises et mieux c'est...
Et moins on se fixe de délai précis entre 2 extras et mieux c'est...

C'est bien moins une question de quantité qu'une question de répétition et de régularité selon moi : Ainsi, mieux vaut (sans aller jusqu'à l'od hein wink ) se baffrer le demi en 24h que d'en garder pour le lendemain. C'est quand tu commences à t'en coller tous les jours que ça commence à craindre pour tes miches et le "réveil" en keum...

Dernière modification par Mascarpone (09 novembre 2018 à  14:02)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
L'équation est difficile (peut-être impossible) à résoudre. Moi, avec une héro disons moyenne (à 10/12 %), je pouvais tenir une semaine. Avec un petit rail par-ci par-là, et surtout en dégressif sur la fin. Genre les deux premiers jours, je me faisais plaise; et le reste de la semaine juste un petit truc de temps en temps, avec même un jour ou deux off. C'était tellement minime comme conso que je m'arrêtais sans soucis.
sauf qu'il est venu un moment où je ne me suis plus arrêté, croyant m'épargner l'addiction en étant ultra vigilant sur les dosages, quasi homéopathiques quand venait la fin du plan. Mais même là, même si l'addiction était en rapport avec le dosage, minime, c'est devenu chiant à gérer. Tellement chiant de tout le temps faire attention, de ne jamais prendre ce que j'avais envie, que finalement le plaisir n’était plus là. 
Et je savais que je ne pourrais continuer à me limiter, je voyais que c'était de plus en plus dur de me contrôler. Et j'ai eu un craving une fois, un vrai. Je te jure ça fait bizarre, c'est comme si quelqu'un à l'intérieur de moi, agissait à ma place, téléphonait au dealos, retirait de la thune et allait au rv. Trop flippant !
In fine, c'est pas la peur de l'addiction qui m'a fait peur. Mais le fait que je sentais bien que je n'arrivais plus à maintenir mon organisation perso.
Et il y a aussi la question de la tolérance, au moins aussi importante que celle de l'addiction. Dans mon cas, les mini-rails que je me faisais, quasi des pointes de couteau, je voyais bien que c'était plus ça. Sans compter le matos de plus en plus médiocre aussi.

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

hanzo98998 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 09 Nov 2018
14 messages
Moi, je pensais que 8 mois d'abstinence serait suffisant pour pouvoir consommer 3 jours. Mais pour moi ça ne l'était pas. J'en déduis qu'avec le temps, le corps ne réagis plus pareil. J'ai plus la force de supporter les désagréments liés au manque. Et surtout plus l'envie.
On en meurt pas, la preuve c'est que je suis à quasi 100% après quelques jours mais sur le coup franco c'est trop violent.

Si je pouvais continuer à me faire prescrire de la méthadone, j'avoue que j'aurais continué à consommer avec une prise de méthadone entre les consommations ( Ca me mettais bien la métha j'y ai pris vite goût ... )  . C'est une solution très efficace.

Mais de par ma situation personnel, le TSO c'est pas pour moi. Je bouge tout le temps de par mon boulot. Lorsque j'ai pris la décision d'arrêter de me faire prescrire la méthadone, j'étais à Perpignan. Le médecin, lui, ne voyait aucun inconvénient à faxer l'ordonnance au pharmacien pour la délivrance, puis lui envoyer l'original de l' ordonnance par courrier.
Mais encore fallait-t-il pouvoir trouver un pharmacien qui accepte. J'en avais fait 3 à l' époque à Perpignan. 3 refus. En sortant de la 3° je me suis dit plus jamais ça et j'ai décidé d'arrêter la méthadone ce jour.

Sinon consommation occasionnel et méthadone c'était parfait...

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
1000
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages

hanzo98998 a écrit

Moi, je pensais que 8 mois d'abstinence serait suffisant pour pouvoir consommer 3 jours.

15 ans d'abstinence ne m'ont jamais permis de consommer 2 jours à la suite sans prendre le risque de me réveiller mal le 3eme big_smile

C'est pourquoi, jamais 2 jours à la suite et le plus long écart possible entre 2 extras..

Je pense que plus tu as été accro dans ta vie et plus de manques tu as subis, plus celui-ci arrive vite si tu "déconnes" et plus ça va, moins tu supportes le 10eme de ce que tu as pu supporter autrefois...Je pense que le mental y est pour beaucoup dans ce ressentis, le cerveau anticipe trop ce qu'il n'a que trop connu et reconnu.


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3800
Inscrit le 25 Mar 2018
943 messages
Blogs
Salut,

perso, j'ai vraiment l'impression que la solution pour moi, pour rester en occasionnel, c'est...d'en prendre le moins souvent possible. Mais...(car il y a un mais)

Je n'ai pas de plan direct, normalement je trouve des occasions irrégulièrement, mais le dernier mois ça a été en moyenne  deux jours dans la semaine (le week end) et sauf le week end dernier (où j'ai carburé au tramadol-kratom, mais c'est pas pareil). Et j'ai bien remarqué que ma tolérance a augmenté, mine de rien.

Donc là, j'arrive  vraiment pas à m'enlever de la tête « et si je demandais ? » (un plan, de se partager 1/2g, une trace, etc. etc.). Alors, c'est  frustrant, mais je suis bien consciente que de ne pas le faire c'est la seule façon pour que je continue à en prendre le max du plaisir (et puis, vu la daube que ça arrive de pecho, je n'ai pas vraiment envie de me décevoir : autopersuasion ! autopersuasion !!).

Mais je sais bien que depuis dix ans que j'en ai goûté et depuis cinq que je consomme au moins tous les quelques mois (certaines fois en enchaînant les jours), ça a valu le coup pour garder un rapport de plaisir.

Mais je vois bien que la fréquence augmente aussi et je n'ai pas trop envie de m'en empêcher car, comme 

Caïn a écrit

Tellement chiant de tout le temps faire attention, de ne jamais prendre ce que j'avais envie

(je vais chercher le téléphone ??) mur

Par contre,

Mascarpone a écrit

Et moins on se fixe de délai précis entre 2 extras et mieux c'est...

Ça c'est clair, ça deviendrait intenable pour moi me fixer des échéances fixes. Mais, si je passais à nouveau un mois sans consommer, ça me rassurerait, d'un côté (de l'autre, merde, quoi !).

Donc voilà, j'en reviens à la même conclusion :

Caïn a écrit

L'équation est difficile (peut-être impossible) à résoudre.

Pour l'instant, ça l'a fait, on verra pour la suite smile

Merci d'être là, en tout cas !

EDIT : j'avais pas vu que, à la base, cette discussion posait des questions...
Tant qu'à faire, j'y réponds.

Dans quel esprit consommez(-iez)-vous?

Mmh...comme si je prenais des vacances, me retrouver direct sur une plage au coucher de soleil l'été, une brise tiède sur les joues, du sable envoûtant et chaud, toutes mes mauvaises pensées éloignées, l’horizon clair et dégagé face à moi, une mer où tout est possible...

Combien et par quel mode de consommation?

Sniff/chasse disons autour de 80mg selon la qualité (beaucoup moins si c'est fort) 3 fois en moyenne par jour pour des sessions de deux/trois jours de moyenne.

Comment avez vous géré pour pas prendre tous les jours?

En me disant que c'est la seule façon pour y prendre vraiment plaisir et la seule façon de pouvoir envisager de jamais arrêter. Donc, en vrai, j'ai toujours essayé d’éviter d'en faire une habitude, d'en prendre trop souvent.
J'ai évité d'avoir des plans directs et trop faciles pour moi, d'en acheter tant que possible, d'en avoir pour moi à disposition...

Etait-il difficile de s'abstenir? De maintenir des jours sans?

Pas tout le temps facile dernièrement (car j'ai augmenté la fréquence), mais plutôt facile pendant longtemps. Puis, en vrai, j'ai toujours couplé avec d'autres opis !

Dernière modification par cependant (10 novembre 2018 à  20:18)

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
Concernant cette idée de ne pas consommer plus de deux jours de suite. Oui, chacun ses règles, ses méthodes. Encore une fois je me suis préservé pendant des années de l'addiction, en consommant parfois jusqu'à dix jours, ou même deux semaines, tous les jours. Sauf que là aussi j'avais mes règles, d'abord le dosage quasi-homéopathique (qui bien sûr est frustrant, tu te fais une pointe mais tu as bien plus envie de te faire une poutre, mais tu te fais une pointe). Ensuite la fréquence, moi j'essayais en plus de ne pas consommer dans la journée. J'attendais la fin d'après-midi. Et je m'arrêtais en général avant le dîner, pas question d'enchaîner les rails jusqu'à 3 plombes du mat...
ça ça m'a bien aidé aussi. Je me souviens que mon dealos (lui acrro complet) ne pouvait pas lever, quelle que soit l'heure du lever, s'il ne s'envoyait pas sa poutre. Et bien sûr pas question de se coucher sans son rail pour faire de beaux rêves. Il m'avait même dit qu'il lui arrivait de se lever dans la nuit pour se faire un rail...

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

hanzo98998 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 09 Nov 2018
14 messages
Bonjour à tous,


Après guérison totale, j'ai analysé le pourquoi du comment du traumatisme que j'ai vécu lors de ma dernière consommation.
Je n'avais plus de came... D'habitude il me reste toujours un peu de came après ma session de consommation, qui me permette de relativiser le teurk. La j'avais tous tapé et je pense que le fait que je n'avais ni came ni méthadone à portée de main à amplifier mon stress et ma conduit au traumatisme.

Je ferais un nouvel essai peut être dans 3 mois, en prenant les précautions cette fois.. lol

En attendant .. pour le coup, petit extra de méthadone aujourd'hui... J'aime assez ...

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
1000
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages

Caïn a écrit

moi j'essayais en plus de ne pas consommer dans la journée. J'attendais la fin d'après-midi. Et je m'arrêtais en général avant le dîner, pas question d'enchaîner les rails jusqu'à 3 plombes du mat...

Evident, j'avais déjà parlé de ça sur le thread codéine où je disais que, à mon avis, ceux qui ne consommaient que le soir ou en fin de journée, avaient sans doute bien moins de difficultés à décrocher et à vivre sans que ceux qui en consommaient dès le réveil pour "fonctionner"...Et, pour moi, ça c'est une évidence!

Comme quoi, le cerveau a plus d'influence que beaucoup ne croient sur la survenue, le ressenti et la gestion du manque d'opiacés...C'est aussi pour ça, que plus les sevrages (ou micro sevrages) ont été nombreux dans une vie et plus on les anticipe plus ou moins consciemment et moins on a la force de les supporter...


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs

Evident, j'avais déjà parlé de ça sur le thread codéine où je disais que, à mon avis, ceux qui ne consommaient que le soir ou en fin de journée, avaient sans doute bien moins de difficultés à décrocher et à vivre sans que ceux qui en consommaient dès le réveil pour "fonctionner"...Et, pour moi, ça c'est une évidence!

Un autre exemple (là ce n'est pas moi), un pote qui avait un boulot à responsabilité dans lequel il faut mieux être clean. Il avait donc décidé qu'il ne consommerait pas sur son lieu de travail (trop risqué) et pas non plus avant (pour ne pas arriver défonce).
Donc le soir il rentrait du taf et il se faisait un shoot (vers 19 heures). Quelquefois je venais le voir et on s'en refaisait un ensemble, on se posait à piquer du blaze à écouter de la zique (à cette époque, je situerai dans le tout début des 90 voire fin des 80, l'héro était de l'héro). C'était top. Mais il se couchait pas à 3 heures du mat, plutôt à minuit. Le matin ça allait.
Et ça ça a duré au moins un trimestre, peut-être même six mois. Toujours est-il qu'ayant rencontré une nana, tout sauf conciliante, il a arrêté quasi du jour au lendemain. Et sans aucun soucis ! je peux témoigner que je ne l'ai jamais vu en keum. Et à l'époque on se voyait tous les jours, c'est mon meilleur pote. 
Bien sûr, si ça avait duré un an plutôt que quelques mois ça aurait certainement été plus compliqué pour lui. Et il a quand même chopé une hépatite C, qui s'est déclenché beaucoup plus tard mais qu'il a heureusement bien soigné. Et encore je sais même pas, quelque part il se passait 24 heures entre sa prise d'un jour et celle du lendemain. En revanche, ce dont je suis sûr, c'est que s'il n'avait pas tenu dans son système et qu'il s'était mis par exemple à s'accorder un shoot au moment de la pause déjeuner, là ça aurait foiré (après il se serait dit et pourquoi pas un petit shoot le matin etc.).


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

hanzo98998 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 09 Nov 2018
14 messages
Consommation de mi-mars a fin juillet ... J'ai essayer de gérer l'après consommation avec de la méthadone...

40-40-40-30-30-30-30-20-20-20-15-15-15-10-10-10-5-5....... 4 .....

Bouteille chinoise à partir de 4  le 25 Septembre ... 80ml pour 80mg..

Au 21 novembre j'en suis à 0,25 mg de méthadone... Et j'ai mal partout, je galère...

Prochaine consommation printemps 2020...

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
3900
Inscrit le 13 Mar 2019
1495 messages
Blogs

hanzo98998 a écrit

Au 21 novembre j'en suis à 0,25 mg de méthadone... Et j'ai mal partout, je galère...

Tu es passe de 80mg a 0,25 en deux mois? (edit mal lu pardon, de 4 à 0.25)
J imagine ça doit tirer. Tu dois pas être confort. Quel est ton objectif exactement?

Dernière modification par plotchiplocth (22 novembre 2019 à  06:53)

Hors ligne

 

hanzo98998 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 09 Nov 2018
14 messages

plotchiplocth a écrit

Quel est ton objectif exactement?

plusieurs possibilités :

- A chaque fois que je vais faire un tour en enfer ils veulent pas de moi  ils me renvoient dans le monde des vivants ...
- je suis parano, je m'entraine pour supporter toutes tortures pour le cas où les barbares de daesh me feraient prisonnier ...
- je suis sado maso je prends du plaisir à avoir mal
- Je kiff la came mais j'essaie de ne pas m'imaginer plus fort qu'elle et je sais que plus j'en consommerai longtemps plus il me sera difficile de m'en passer ...

à toi de choisir .... ?

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
3900
Inscrit le 13 Mar 2019
1495 messages
Blogs
hum... thinking pour mon cas, j'en aurai coché plusieurs roll
ok désolé pour la trivialité de la question

Hors ligne

 

Rebeca Féïne 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 13 Jan 2019
6 messages
Blogs
Salut

Merci pour ces partages, ils m'apportent beaucoup!

Je pense que mon expérience avec la came a ses particularités, voici quelques détails.
merci-1

J'ai commencé il y a 2 ans, en compagnie de mon ex, qui lui avait un TSO. J'ai très vite consommé quotidiennement, et continué après m'être séparée. Je disais tous les jours qu'il fallait que j'arrête, jusqu'à ce que je me retrouve à sec. Ma vie a tourné autour de ça pendant 6 mois, sans autre passion.
J'ai brutalement arrêté, et je me suis sentie affaiblie, sur tous les plans. J'ai refusé un TSO par rapport à mon opinion sur la médecine, les traitements..., et subi une longue période de déprime, un gros échec général.
Avant j'avais pris d'autres prods festifs, sans tomber dedans, (sauf le crack dont j'ai parfois abusé, mais j'ai flippé il y a quelques mois suite à une douleur du côté gauche.. et je pense que c'était la dernière fois) Et sinon je fume de la weed depuis 14 ans (j'en ai 29)
rasta
Ensuite, chanceusement aidée par l'entourage, j'ai retrouvé du taf et un mode de vie qui me convient mieux. Mais cette abstinence d'env. 8 mois, l'envie de came était toujours présente, vraiment une sensation de gros vide intérieur.
Et j'ai recommencé 2 fois, je précise que mon seul dealer est loin de chez moi (genre 900km aller-retour) et que je refuse d'en chercher autour de chez moi. Pourquoi? J'en sais rien, mais ça me permet de longues pauses avant d'en reprendre un 15 ou 20 grammes, qui me durent 1 mois et quelque, en consommation quotidienne. En dragon et sniff. Là ça fait 2 fois que je fais ça après mon "échec". Tout en ayant ma vie, mon travail.. Je vais beaucoup mieux qu'après le premier sevrage. J'ai gardé secrètes ces 2 autres sessions, ça ne regarde que moi..

Donc sur l'année, (depuis 2 ans) je consomme "seulement" 1 mois et quelque, et ce 2 fois, donc espacées d'environ 6 mois d'abstinence.

Bien sûr, je retraverse une sale période quand mon stock se termine, et ça me met en conflit avec ma conso. Tout comme le fait de ne pas du tout gérer les finances, et ne pas pouvoir réaliser certains projets, ou encore laisser pourrir divers problèmes le temps d'une session d'1 mois.
Mais après ça je ressens aussi une grosse remise en question très bénéfique, comme rebondir de plus belle ; je m'en passe sans problème.

J'aimerais maintenant tirer les bénéfices que j'attends de la came sans en subir les désavantages (oui c'est le rêve de beaucoup d'entre nous..). J'aimerais dans l'idéal, prendre 10 ou 15 grammes par an et ne pas tomber dans le quotidien, sans passer mon temps à me sentir frustrée non plus.

J'ai acheté une Kitchen Safe (quelqu'un en a mentionné l'existence quelque part sur PA... et merci wink Cette boîte, verrouillable avec un minuteur, jusqu'à 10 jours, m'a permis d'étaler la fin de mon stock, et faire descendre ma dépendance en douceur. J'ai verrouillé ma came le temps de me déshabituer à m'enchaîner tous les soirs, en gardant juste de quoi être pas en manque, mais sans défonce. Puis j'ai espacé de plus en plus, mon dernier gramme a duré 15 jours. J'ai accueilli des phases de manque, mais je reprenais mon souffle quand ça m'arrangeait (j'ai géré le minuteur en fonction de mon boulot, mes repos). Ça fait 1 semaine que j'ai fini et tout va bien. Jai pas dit que c'était facile, mais c'était moins "insoutenable" que ce que je croyais. Je reprends vite mes esprits.

Maintenant je ne compte plus arrêter, mais trouver une autre manière de consommer (genre une mini-trace pour la petite sensation pour telle ou telle occasion, puis plus rarement, une bonne session dragons de 2-3 jours... avec plus de temps sans qu'avec.
Donc je pense retenter l'expérience avec la petite boîte, pour ne pas tomber dans le quotidien, et avoir besoin de moins de came sur l'année et avancer dans des projets en parallèle... Je compte essayer ça.

Merci d'avoir lu et désolée pour le pavé, j'espère que ça servira!

drogue-peace
Reputation de ce post
 
merci pour le temoignage et l'idée "boite". plotch

Ancrer à l'encre

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
Putain c'est génial cette boîte ! ça m'aurait aidé quand je tapais.
J'avais trouvé un système qui me limitait mettre ma conso à 3 bornes de chez moi dans une cachette. ça évitait déjà de consommer sur un coup de tête alors que j'avais décidé que non. Mais je me faisais quand même avoir (et je me faisais les 6 bornes sous la pluie).

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 

Rebeca Féïne 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 13 Jan 2019
6 messages
Blogs
Salut!
Je voulais savoir si certains consommateurs occasionnels auraient fini par prendre un TSO. Car mes petites "sessions" d' 1 mois ou 2 dont je parlais dans le dernier post, finalement me posent problème. Je n'arrive pas à utiliser ma petite boîte verrouillable comme je le voudrais (sauf sur la fin pour pouvoir espacer un peu). Verrouiller mon kep en sachant qu'il est là me paraît tellement frustrant, du coup je le fais pas.
Donc je suis toujours consommatrice occasionnelle si on peut dire, mais c'est plutôt un problème en fait. Être faya pendant de si longues périodes ne m'amuse plus, et pourtant j'y reviens quand même. Et puis faire ça en solo, finalement je trouve ça  un peu glauque. À la base j'aime les prods pour le côté convivial, partager, etc. Mais la came, j'en ai parfois "besoin" (?) pour être plus à l'aise en société, mieux parler, etc. Donc j'y reviens mais pas comme je le voudrais et l'issue fait mal, de plus en plus. Donc je sais pas si ça serait utile dans mon cas d'entamer un TSO.
Si y'en a qui peuvent m'éclairer thinking

Bisous punk1

Dernière modification par Rebeca Féïne (26 novembre 2020 à  08:27)


Ancrer à l'encre

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8281 messages
Blogs

Donc je sais pas si ça serait utile dans mon cas d'entamer un TSO.

Bonjour, tu peux aller consulter un CSAPA juste pour poser cette question. Avec l'avantage que si tu décides de prendre un TSO la plus grande partie du travail sera faite.
Je signale cette alternative. Elle est peu pratiquée et elle demande une forte motivation. Mais c'est aussi souvent l'occasion de débuter un TSO, en constatant l'echec de la methode. Si ça t'intéresse ne fais pas toute seule , parles en à un CSAPA ou à ton medecin.

http://www.infos-psychotropes.fr/pdf/protoSVl.pdf

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (26 novembre 2020 à  09:08)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Dragonflyy 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Nov 2020
29 messages
Blogs

Rebeca Féïne a écrit

Salut

Merci pour ces partages, ils m'apportent beaucoup!

Je pense que mon expérience avec la came a ses particularités, voici quelques détails.
merci-1

J'ai commencé il y a 2 ans, en compagnie de mon ex, qui lui avait un TSO. J'ai très vite consommé quotidiennement, et continué après m'être séparée. Je disais tous les jours qu'il fallait que j'arrête, jusqu'à ce que je me retrouve à sec. Ma vie a tourné autour de ça pendant 6 mois, sans autre passion.
J'ai brutalement arrêté, et je me suis sentie affaiblie, sur tous les plans. J'ai refusé un TSO par rapport à mon opinion sur la médecine, les traitements..., et subi une longue période de déprime, un gros échec général.
Avant j'avais pris d'autres prods festifs, sans tomber dedans, (sauf le crack dont j'ai parfois abusé, mais j'ai flippé il y a quelques mois suite à une douleur du côté gauche.. et je pense que c'était la dernière fois) Et sinon je fume de la weed depuis 14 ans (j'en ai 29)
rasta
Ensuite, chanceusement aidée par l'entourage, j'ai retrouvé du taf et un mode de vie qui me convient mieux. Mais cette abstinence d'env. 8 mois, l'envie de came était toujours présente, vraiment une sensation de gros vide intérieur.
Et j'ai recommencé 2 fois, je précise que mon seul dealer est loin de chez moi (genre 900km aller-retour) et que je refuse d'en chercher autour de chez moi. Pourquoi? J'en sais rien, mais ça me permet de longues pauses avant d'en reprendre un 15 ou 20 grammes, qui me durent 1 mois et quelque, en consommation quotidienne. En dragon et sniff. Là ça fait 2 fois que je fais ça après mon "échec". Tout en ayant ma vie, mon travail.. Je vais beaucoup mieux qu'après le premier sevrage. J'ai gardé secrètes ces 2 autres sessions, ça ne regarde que moi..

Donc sur l'année, (depuis 2 ans) je consomme "seulement" 1 mois et quelque, et ce 2 fois, donc espacées d'environ 6 mois d'abstinence.

Bien sûr, je retraverse une sale période quand mon stock se termine, et ça me met en conflit avec ma conso. Tout comme le fait de ne pas du tout gérer les finances, et ne pas pouvoir réaliser certains projets, ou encore laisser pourrir divers problèmes le temps d'une session d'1 mois.
Mais après ça je ressens aussi une grosse remise en question très bénéfique, comme rebondir de plus belle ; je m'en passe sans problème.

J'aimerais maintenant tirer les bénéfices que j'attends de la came sans en subir les désavantages (oui c'est le rêve de beaucoup d'entre nous..). J'aimerais dans l'idéal, prendre 10 ou 15 grammes par an et ne pas tomber dans le quotidien, sans passer mon temps à me sentir frustrée non plus.

J'ai acheté une Kitchen Safe (quelqu'un en a mentionné l'existence quelque part sur PA... et merci wink Cette boîte, verrouillable avec un minuteur, jusqu'à 10 jours, m'a permis d'étaler la fin de mon stock, et faire descendre ma dépendance en douceur. J'ai verrouillé ma came le temps de me déshabituer à m'enchaîner tous les soirs, en gardant juste de quoi être pas en manque, mais sans défonce. Puis j'ai espacé de plus en plus, mon dernier gramme a duré 15 jours. J'ai accueilli des phases de manque, mais je reprenais mon souffle quand ça m'arrangeait (j'ai géré le minuteur en fonction de mon boulot, mes repos). Ça fait 1 semaine que j'ai fini et tout va bien. Jai pas dit que c'était facile, mais c'était moins "insoutenable" que ce que je croyais. Je reprends vite mes esprits.

Maintenant je ne compte plus arrêter, mais trouver une autre manière de consommer (genre une mini-trace pour la petite sensation pour telle ou telle occasion, puis plus rarement, une bonne session dragons de 2-3 jours... avec plus de temps sans qu'avec.
Donc je pense retenter l'expérience avec la petite boîte, pour ne pas tomber dans le quotidien, et avoir besoin de moins de came sur l'année et avancer dans des projets en parallèle... Je compte essayer ça.

Merci d'avoir lu et désolée pour le pavé, j'espère que ça servira!

drogue-peace

Salut !

Pour rebondir sur ce que tu dis et demande..
Cela fait environ 1 an que je consommais de l'héroïne quotidiennement à raison d'1 g par jour, un peu plus le week-end. J'ai décidé d'aller au csapa pour pas mal de raisons ( problème d'argent, fatigue, manque, grosse perte de poids, enfermement sur moi-même.. ).

Au début, je ne voulais pas suivre de tso par peur d'une nouvelle dépendance. Mais au final, en prenant de bien le temps de discuter, peser les pour et les contre avec le médecin, j'ai décidé de dire oui. Je suis donc sous buprenorfine.

Je peux dire que ça m'aide dans la vie de tous les jours ( même si depuis quelques temps j'ai l'impression que mon dosage est trop bas ), j'y pense tout de même moins, je dors mieux ect.

Et je m'autorise quelques "craquages". Même si au début je n'étais pas fière de moi parce que je pensais n'avoir aucune volonté et tout.. J'me culpabilisais à mort en pensant que j'y arriverai jamais !En venant ici parler avec d'autres, je culpabilise moins et je réfléchie bien sur ma consommation. Je crois que la culpabilité est la pire des choses au final.
Je pense qu'il faut que tu trouves ton équilibre, mais pour ça il faut tâtonner un peu ! Je pense que je ne t'apprends rien... ^^
J'ai l'impression aussi, que le fait d'avoir des projets réalisables facilement dans un premier temps et dans un futur proche, les réussir, te fera bien avancer sur toi, de comment tu te sens, et avec de la chance réduira l'envie de se sentir bien avec la came.
Ce n'est que des suppositions, ça marche pour moi, pour l'instant.
Voilà, j'espère que j'ai pu te donner qques pistes et que ça ira pour toi ! Je te souhaite un bon courage !

La bise

Hors ligne

 

Caïn 
PsychoHead
110
Inscrit le 04 Oct 2013
1947 messages
Blogs
Salut Dragon Fly,
Tu es à combien de bupré ? Et comment tu gères tes extras ?

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Alcool : dry january : comment faire du neuf avec du vieux
    05 janvier 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Quelle(s) drogue(s) allez vous consommer pendant les fetes ?
    Il y a 17hCommentaire de splinK (78 réponses)
     Appel à témoignage 
    Cannabis pour traiter la douleur : questionnaire de thèse
    Il y a 2jCommentaire de Mister No (18 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 8jCommentaire de Fred.beck (34 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Retour d'expérience MEDIKINET 30mg
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    3-ho-pcp et 3-meo-pcp pendant sevrage opiacer
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Trip space yaourt
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Goglehigh dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    5-MEO-DMT - Freebase vs hcl
    Il y a 4mnNouvelle discussion de Humanoïde dans [RC Psychédéliques...]
     Forum 
    Livraison - Convocation suite à commande Darknet
    Il y a 8mnCommentaire de Franckgeneva dans [Répression - Victimes...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Dosage - Quel dosage pour du 5-meo-dmt en buvard ?
    Il y a 17mn
    1
    Commentaire de Morning Glory dans [DMT, changa et ayahua...]
    (17 réponses)
     Forum 
    La cocaïne a fini par avoir mon nez
    Il y a 39mn
    3
    Commentaire de Franckgeneva dans [Cocaïne-Crack...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Culture - Dane el si ta le temps j'ai pas mal de truc à te demander x)
    Il y a 42mnCommentaire de marvin rouge dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Première fois - Peur du sniff
    Il y a 56mnCommentaire de JellyFish's Dream dans [Kétamine et PCP...]
    (4 réponses)
     Forum 
    [Sondage] Quelle substance hallucinogène tu prendrais pour ton 1er...
    Il y a 2h
    7
    Commentaire de xddj dans [Enthéogènes...]
    (48 réponses)
     Blog 
    Petit trip en forêt (DMT)
    Il y a 59mn
    1
    Commentaire de marcogirondo dans le blog de Bon Vivant
    (8 commentaires)
     Blog 
    Addicte (?)
    Il y a 15hCommentaire de Morning Glory dans le blog de cependant
    (4 commentaires)
     Blog 
    5f-sgt-151
    Il y a 17hNouveau blog de Gauthier737 dans [Expérimental]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 11:40
     PsychoWIKI 
    Le syndrome sérotoninergique
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    te neve, Naetero, ladydarbanville, SachaS, thepanic97, leopard extra-cheese nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Quelle(s) drogue(s) allez vous consommer pendant les fetes ?
    par Justadreamer, le 14 Jan 2021
    Alors accrochez-vous bien, j'ai un retour d'expérience en famille qui vaut le détour. J'ai fait des gâteaux de l'espace, que j'ai ramenés pour le Noel en famille. J'avais prévenu tout le monde bien sûr. Ma mère n'était pas vraiment enchantée par l'idée (faut savoir qu'elle a pas mal de p...[Lire la suite]
     Appel à témoignages : amende forfaitaire
    par stephyweedy, le 14 Dec 2020
    Petit exemple : J'avais 46 piges à l'époque de cette histoire ridicule ,ex consommateur d'héro pendant une quinzaine d'années , maintenant stable sous méta . Un week end récent un pote passe avec un putain de récolte...allez je v me faire un petit plaisir ce week end. Je fume quelques bédos...[Lire la suite]
     La mission parlementaire organise une consultation citoyenne sur le cannabis récréatif
    par filousky, le 13 Jan 2021
    Un questionnaire sur le cannabis « récréatif » va être mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale à partir de ce mercredi. L’idée est de mieux comprendre la perception des Français sur le cannabis et leur vision de l’avenir des politiques publiques en la matière. La mission...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je vois pas de problème non plus dans [forum] La cocaïne a fini par avoir mon nez
    (Il y a 5h)
    La DMT est vraiment une substance a part... ~MG dans [forum] Expérience mystique
    (Il y a 12h)
    Chouette ! Gratulimence pour le partage ! / SC dans [forum] Expérience mystique
    (Il y a 13h)
    Je suis du même avis pour les benzos, AD et surtout le tabac... Adalana dans [forum] Accro aide svp
    (Il y a 13h)
    La coke est clairement corrosive même pure alors si on rajoute la coupe dans [forum] La cocaïne a fini par avoir mon nez
    (Il y a 15h)

    Pied de page des forums