PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : isadorad

Antidepresseurs » brintellix 5mg mise en place » 21 février 2019 à  12:53

[quote=Nico0]Emma merlin : le prazepam n’est pas un ad mais un anxiolytique connu sous le nom de lysanxia.[/quote]
Oui pardon je me suis trompée de nom, je voulais parler dire paroxetine et non pas prazepam !!

Antidepresseurs » brintellix 5mg mise en place » 21 février 2019 à  03:29

Salut Koulponk,

Perso j’ai essayé plusieurs antidépresseurs depuis décembre 2016.
Prazepam pendant 3 mois, prozac pendant un peu plus d’un an, seroplex pendant 2 mois et enfin brintellix depuis juin dernier.
Brintellix est celui qui me convient le mieux ! Je pense, vu qu’a partir du moment où je l’ai pris j’ai commencé à aller mieux, à stoppper mes conso et à maîtriser de nouveau ma vie ... jusqu’a janvier !
Pas d’effet secondaire particulier, pas de prise de poids ni rien ...

Depuis un mois j’ai repris mes consos, alors qu’on avait justement convenu avec ma psy que comme j’allais mieux j’allais arrêter brintellix.
Dernièrement j'ai eu des effets secondaires que je n’avais jamais eu mais qui sont courant avec cet antidépresseur apparemment : nausées , diarrhées et vomissements ...

La je l’ai arrêté de moi même depuis une semaine (malgré ma reprise de conso) a cause des nausées et’ je ne ressens pas de changements concernant mon humeur.
Apparemment cet antidépresseur est l’un …

Médicaments psychotropes » Cortisone (Prednisolone) à usage récréatif ? » 14 janvier 2019 à  20:23

Merci pour vos réponses !
Et merci « cependant » pour le lien vers l’ouvrage de Virginie Despentes, j’adore cette auteure !!

Médicaments psychotropes » Cortisone (Prednisolone) à usage récréatif ? » 13 janvier 2019 à  21:54

Avez vous déjà utilisé de la cortisone à usage récréatif ?
En effet il y a plusieurs effets secondaires qui peuvent s’approcher de la cocaine (assez loin , j’avoue, mais un peu quand même ) : énergie, motivation, euphorie ...
je me demandais si certains avaient déjà utilisé ce médicament de façon détournée, et si oui quels effets, efficacité ou non, et quelle dose ?
Merci d’avance pour vos témoignages!

Cocaïne-Crack » L'arrêt de la coke - experience » 12 janvier 2019 à  04:14

C'est sur que ca donne envie ce point numéro 8 à lire ton post, mais est ce vraiment réel ?
Si c'est ton cas, bravo, mais je pense que tu es rare ...
Perso, je pense que même ceux qui arrivent à la consommer occasionnellement, restent dominé par le produit ...
Tu ne souffres plus des descentes ? Tu n'as pas envie d'une deuxième trace après la première ? Tu arrives à t'arrêter avant que le g soit terminé ?
Et si tu n'en as pas, et que les autres en ont, tu ne vas pas attendre impatiemment qu'on t'en propose ? Tu ne vas pas regarder ton téléphone de temps en temps en hésitant à appeler le dealer ? Tu ne vas pas regretter en allant retirer 60 balles au distributeur, sachant qu'ils vont partir dans ton nez ?

Vraiment, du kiff à 100%, assumé, sans regret ni culpabilité ?
Si c'est le cas chapeau, je n'ose même pas viser un tel objectif ...

Cocaïne-Crack » J'ai fait une overdose cette nuit... » 06 janvier 2019 à  19:40

Merci pour ton témoignage et ton partage d’ expérience.
Je ne me suis jamais injecté de la C mais c’est clair que ton texte ne donne pas envie d’essayer ...
3 overdoses en si peu de temps, c est clair que tu as eu de la chance ...

Et tu te sens comment aujourd’hui ? Tu penses que tu vas réussir à ne as retenter l’experience ? Tu ne veux pas prendre la c d’une autre façon ?

Bon courage à toi en tout cas !

Cocaïne-Crack » Ma rechute / Comment gérer la déception de mes proches, de mon copain » 09 mai 2018 à  22:32

Merci pour vos réponses :)
Oui je sais bien tout ca.
Le fait est que, suite à cette commande qui était plus forte que moi, je lui ai bien expliqué la situation actuelle dans laquelle je me trouvais. C'est pourquoi je lui ai demandé de m'accompagner au CSAPA de ma ville la prochaine fois qu'il vient me voir dans ma ville.

Je omprends bien sa réaction.
Mais à présent qu'est ce que je peux espérer de sq part pour m'aider ? Qu'est ce que je peux attendre de lui ?

Je me demande aussi comment gérer avec mes proches ma rechute.
Comment faire avec ma mère ?
Avec mes amis ?
dois je en parler, et comment ?
Comment vont ils réagir en apprenant que j'ai rechuté ?

Bref, je me pose plein de questions ...
C'est difficile de rechuter quand ca allait mieux pendant plusieurs mois? J'ai peur de décevoir mon entourage :( je ne sais pas comment demander de l'aide

Cocaïne-Crack » Ma rechute / Comment gérer la déception de mes proches, de mon copain » 09 mai 2018 à  13:25

Hello à tous,

Un petit résumé de ma situation pour ceux qui ne me connaissent pas :
J'ai découvert la cocaine le 1er Janvier 2016 et ce qui était au début des consommations festives s'est transformé à partir de Juillet 2016 en conso solitaires, quasi quotidiennes. Puis de Septembre à Avril je suis vraiment tombée dedans, j'ai mis tout mon argent dedans, me suis retrouvée à découvert, endettée, en dépression ... J'étais au chomage, j'avais perdu mes centres d'intérêts, loisirs ... Bref, j'étais vraiment accro.
Je suis allée dans un centre thérapeutique en post cure en Mai 2017, ca devait durer 6 semaines mais je me suis fait virer au bout de la 2eme semaine après avoir consommé du cannabis en groupe.
A partir de Juin j'ai réussi à maitriser ma consommation.
Depuis Juin je consommais entre 1 fois par mois à 1 fois par semaine environ.
En Décembre je me suis fait hospitalisée pendant 3 semaines en service psy après avoir consommé 2 fois de suite une bouteille de vodka avec surdose …

LSD 25 » Lsd, bipolarité et trouble de la personnalité borderline. » 21 avril 2018 à  05:11

Je viens de découvrir cette conversation
Merci Roger pour toutes ces descriptions en live

C est digne d une scène de film j avoue le Fait de prendre ca à l hosto

Au coin du comptoir.... » Le coin des insomniaques » 27 février 2018 à  05:33

Extrait de la maman et la putain de jean eustache - la nuit [youtube]https://youtu.be/-sEpedyBlew[/youtube]

Alcool » alcool pour lutter contre les crises d'angoisse ? » 27 février 2018 à  05:27

Je dirai que oui ...
de la même façon que la cocaine permet de lutter contre la fatigue ou la faim. Ce n est pas pour autant que je la conseille en cas de coup de mou ou de surpoids ...

Donc mauvaise idée .
Il faut trouver des solutions ailleurs et ouf heureusement’ il y a pas que l alcool pour lutter contre les angoisses ou aider à dormir !
Le mieux est de réserver l alcool ponctuellement pour des moments de plaisir et de convivialité mais pas s en servir comme d un médicament pour s apaiser... c est à ce moment là je pense que la consommation peut en devenir dangereuse .

[i] «  L’alcool ne console de rien, il ne meuble pas les espaces psychologiques de l’individu, il ne remplace que le manque de Dieu. Il ne console pas l’homme. C’est le contraire, l’alcool conforte l’homme dans sa folie. Aucun être humain, aucune femme, aucun poème, aucune musique, aucune littérature ne peut remplacer l’alcool dans cette fonction qu’il a auprès de l’homme, l’illusion de la création capitale. Il …

Au coin du comptoir.... » Le coin des insomniaques » 14 février 2018 à  05:34

Je ne dors toujours pas ...
Je commence à m'ennuyer violemment.
Une âme charitable pour me donner une petite distraction à cette heure ci ?
Un truc à regarder, une chanson à écouter, n'importe quoi ? :)

Familles, amoureux(euse), collègue : je t'aime moi non plus ? » Qu'est-ce que c'est être "sauveur/se"? » 14 février 2018 à  02:01

Je pense que le sauveur n'existe pas.
Le sauveur, c'est ce qu'on peut chercher, ou ce que quelqu'un peut nous faire croire être, mais en vrai, ça n'existe pas.
Sauf si tu es en train de te noyer, dans la vie, en vrai, il faut que tu te sauves tout seul.
Dans ton entourage, tu peux avoir des guides, des aides, des accompagnants, mais pas de sauveur.
On est tout seul à pouvoir se sauver.

Cocaïne-Crack » Suis-je accro ? Mon experience général et dérive cocaine. » 14 février 2018 à  01:31

Coucou !

Ca va t'inquiète pas pour ton petit roman, le mien de présentation était beaucooooooooup plus long que le tien ;-) Dur de le lire jusqu'au bout haha

En effet, la c c'est très dur de contrôler sa consommation, et j'en ai vraiment fait l'expérience ...
Au début, j'avais l'impression que ça allait et très vite je suis tombée dedans... Jusque très bas ...
Au tout début c'était une conso festive et exceptionnelle et puis très vite c'est devenu une conso solitaire et quotidienne.

Il faut rester vigilant ...
Déjà à partir du moment où tu te poses ces questions je pense que c'est un bon point !
a partir du moment où tu prends conscience un minimum du "problème", tu fais déjà un grand pas en avant car tu sors du déni, et ça c'est vraiment une étape pas évidente à franchir !!!

Il y a une époque où je consommais tous les jours, et passer un jour sans me semblait insurmontable !
JE me demandais comme toi, comment m'amuser lors d'une soirée sans ça !

Aujourd'hui , j'ai réappr …

Alcool » une partie de mon parcours  » 25 janvier 2018 à  22:19

Merci pour ton témoignage ; c est positif tout ca et ça donne de l espoir à ceux qui se battent encore contre leurs addictions !
Bravo à toi et continue de donner des News et de tenir bon !

Cocaïne-Crack » Premiere prise de coke et possible Insomnie des mois après ? » 21 janvier 2018 à  22:13

Non ce n'est pas possible que ce soit une prise de cocaïne qui soit responsable de tes difficultés à dormir. Les 2 nuits suivantes à la limite ok mais pas plusieurs mois après ...

As tu essayé de prendre des médicaments pour t'aider à dormir ?
Je te conseille d'essayer la mélatonine que tu peux acheter en pharmacie sans ordonnance. C'est l'hormone du sommeil, c'est doux, ce n'est pas un somnifère, et ça peut t'aider à te recaller.

Mais si ça continue ne prend pas tes problèmes d'insomnie à la légère, même si ce n'est pas la cocaïne qui en est responsable.
Je te conseille d'en parler à ton médecin traitant car sinon tu vas vite t'épuiser.

Bon courage et ... bonne nuit ?

Cocaïne-Crack » Conseil pour arreter » 10 janvier 2018 à  23:12

Hello,

Je pense que l'une des premières étapes (en tout cas ça a été la 1ere pour moi et elle a été décisive) ,
c'est de parler de ton problème.
Lorsque j'ai prononcé les mots "je suis accro à la cocaïne", il y a eu un vrai tournant dans ma vie.

Est ce que tu as des gens qui sont au courant ?
Est ce que tu en parles avec tes proches ?
Ou est ce que c'est un secret ?

Ensuite si tu ne veux pas voir de psy, je te conseille de t'interroger et d'écrire, pour essayer de comprendre et analyser, ce qui te pousse à consommer.
Essayer de faire un petit état des lieux de ta conso et de ton addiction.
dans quels moments tu consommes ? quels sont les "déclencheurs" / trucs associés qui te donnent envie de consommer ? (situations, contextes, musique, boisson, joie, tristesse etc ...)
Enfin le fait de se questionner aident progressivement à ne pas craquer.

Bien sur, une des étapes incontournables est aussi : effacer les numéros des dealeurs de son téléphone, ne plus fréquenter de gens …

Au coin du comptoir.... » Troubles de personnalité et problèmes d'addictions » 10 janvier 2018 à  22:53

Franchement j'ai vraiment l'impression que abilify m'aide depuis que j'en prends.

Tu as un psychiatre ?
Tu lui as déjà parlé de tes suspicions concernant ce trouble ?

Perso j'avais déjà vu pas mal de psy (psychiatres, psychothérapeute, addictologue etc...) mais il a fallut attendre mon hospitalisation de presque 3 semaines avec des rendez vous psy tous les matins pour qu'ils confirment le diagnostic de borderline.

Avant cela, à part mes amies qui utilisaient cette expression pour parler de moi et de mes soucis, mais comme une expression de langage courant et pas médicale, aucun médecin n'avait encore jamais posé ce diagnostic...

Pour ton mari et ton bébé, ne part pas dans de conclusions hâtives, attends que ça se calme non ?
Et pourquoi tu dis que ça va être annulé ?
Crois moi si tu es diagnostiqué et qu'ils trouvent un bon traitement, on m'a vraiment rassuré sur le fait de retrouver une vie beaucoup plus lisse sans émotions qui prennent le contrôle de notre vie.

en dehors …

Au coin du comptoir.... » Troubles de personnalité et problèmes d'addictions » 10 janvier 2018 à  22:34

Salut Mia,

Merci pour ta réponse. En effet tu sembles avoir pas mal de points communs avec moi ...
C'était quoi ton neuroleptique ? Et tes effets secondaires ?

Depuis Mars je prends un antidépresseur Prozac 20mg.
Et depuis Décembre et mon hospitalisation : Abilify (antipsychotique) et Tercian (Neuroleptique).
C'est surtout abilify qui m'aide beaucoup je crois ..

Au coin du comptoir.... » Troubles de personnalité et problèmes d'addictions » 10 janvier 2018 à  22:15

Bonjour à tous,

J'ai 26 ans et voilà dix ans que je me bas contre mes addictions.

Ca a commencé par les troubles alimentaires (anorexie, boulimie) ... puis une hypersexualité qui en devenait excessive et mauvaise pour moi ... puis excès de clopes ... puis alcool ... puis grosse dépendance à la cocaïne très vite après la 1ere prise, et conso quotidienne pendant environ 10 mois... puis alcool.

Je pars très vite dans l'excès, j'ai du mal à être "raisonnable" ...
j'ai des sensations de pertes de contrôles totales, de ne rien maîtriser et de me faire du mal malgré moi.
Surement comme beaucoup de gens ici , quand on souffre de pb d'addictions ...
Tout ça me faisait beaucoup souffrir.
la particularité, c'est que mes addictions se remplaçaient les unes avec les autres et ne s'ajoutaient pas. cad que quand je suis devenue accro à la cocaïne, j'ai arrêté mes crises de boulimies. et quand j'ai commencé à boire beaucoup c'était pour oublier la cocaïne . Etc ...

Fin Novembre et Début d …

Utilisation du site Psychoactif » Groupe Facebook privé ou conversation vidéo skype » 27 décembre 2017 à  10:17

Oui je comprends mieux que ma suggestion était déplacée à présent.
Désolée !
Et bravo pour le travail que vous faites déjà ^^

Utilisation du site Psychoactif » Groupe Facebook privé ou conversation vidéo skype » 27 décembre 2017 à  00:09

Bon je suis contente d'avoir lancé ce débat ,
Car toutes vos réponses m'ont fait réfléchir et au final je change un peu d'avis ...

Je ne pense pas en effet que ça apporte vraiment de choses en plus , a part des complications et des difficultés ...
je crois que la solution à mon soucis c'est juste de m'investir davantage ici et de.utiliser les mp si besoin plutôt que de créer quelque chose de moins bien ;-)

Merci en tout cas pour toutes vos reponses je ne pensais pas changer d'avis si vite ...

Utilisation du site Psychoactif » Groupe Facebook privé ou conversation vidéo skype » 26 décembre 2017 à  22:55

Oui je me doute que ca demanderait pas mal de boulot, du coup en effet j'attends la réponse d'un modérateur ou anim' ^^
je ne retrouve pas les demandes (et donc réponses) similaires concernant ce sujet ...
Déso !

en tout cas si besoin, moi je veux bien aider ou m'investir davantage ici, même si pour le moment ma participation a été assez mince, si ca peut aider à créer ce genre de choses !

Interaction drogues et neuroleptiques » Abilify et Tercian » 26 décembre 2017 à  22:31

Je prends depuis 3 semaines Abilify et Tercian.
Des avis, des expériences de personnes qui en prennent ?
Sur effets, bienfaits, effets secondaires ?
Le pourquoi on vous a prescrit ca ?
Merci d'avance !

E

Utilisation du site Psychoactif » Groupe Facebook privé ou conversation vidéo skype » 26 décembre 2017 à  22:08

Hello à tous,
Dans les périodes où ca va pas, personnellement, j'ai besoin de soutien.
Vous allez me dire "Hey, bah t'as trouvé ton endroit, ce site est fait pour ça !"
Oui mais ...
Il arrive d'avoir besoin de "plus".

Je me demandais si ca tentait certaines personnes de créer un groupe facebook privé ou on pourrait échanger en direct ou même un truc Skype pour parler en vidéo en direct dans les moments de bad (ou même de pas bad) pour se rencontrer en live ?

Je sais pas si les conversations privées fonctionnent beaucoup ici, pour ma part j'ai jamais eu trop d'interactions (peut être par ma faute aussi ?) mais ca me manque un peu j'avoue.

Bref, dites moi ce que vous en pensez, si vous en ressentez le besoin (ou pas), et si cela vous semble faisable.

merci d'avance pour vos réponses !

E

Cocaïne-Crack » La retenue  » 10 octobre 2017 à  02:08

Rien ne sert de penser , il faut partir à point
;-)
Autrement dit , impossible pour moi de me raisonner et d'en garder pour le lendemain .
Il faut pas que je sois dans le même endroit que le reste
La seule méthode que j'ai trouvé pour le moment : partir et aller dormir chez quelqu'un d'autre ;-)
Et le lendemain tu es bien content de retrouver la fin :D

Au coin du comptoir.... » C'est qui ton dealer ?  » 10 septembre 2017 à  00:16

Coucou à vous,
Alors voilà, ce soir j'ai bien envie d'avoir vos témoignages concernant vos rapports avec vos dealers.

Perso, ca m'a toujours intrigué, et je remarque qu'on ne peut pas les mettre tous dans le même sac, qu'il y en a plein de différents : chacun avec son histoire, sa personnalité, son parcours, sa facon de faire, sa facon de gérer son buisness, son comportement au moment de la transaction, son "humanité" etc ...

Entre consommateurs et dealers, il y a quand même un lien fort qui existe, je pense.
Drogue - thune.
Ca représente le bien être, le mal être, l'euphorie, la destruction, le pouvoir, la vie ...
Enfin , y a plein de choses qui se jouent là .

Alors pouvez vous témoigner un peu sur ce sujet ?
Avez vous un ou plusieurs dealers ?
Vous changez souvent ou vous avez vos bonnes adresses ?
Qu'est ce qui fait que vous allez avoir une préférence ?
Comment avez vous eu le contact ?
Comment ca se passe "entre vous" ?
Que pensez vous de lui ?

Etc etc ...
Je s …

Au coin du comptoir.... » Drogue et poids » 29 août 2017 à  23:35

Bah alors , j'ai été trop longue ?
J'ai joué le jeu à vous de jouer :)

Au coin du comptoir.... » Drogue et poids » 29 août 2017 à  12:04

Bon d'accord :)

j'ai reçu d'ailleurs une réponse en MP d'une personne qui n'osait pas se dévoiler publiquement ^^
Alors j'y vais la 1ère !
Pour moi c'est vraiment un sujet essentiel , et assez central dans mon rapport avec la drogue

J'ai 26 ans .
À 16 ans j'ai commencé à être préoccupé par mon poids avec les transformations du corps liée à l'adolescence . J'avais toujours été une petite crevette et j'ai commencé à avoir des formes. Je faisais 56/57 kg pour 1m65.

J'ai commencé un régime lambda et c'est là que j'ai commencé sans m'en rendre compte à tomber dans l'enfer des troubles alimentaires
L'annee du bac à 17/18 ans je suis passée en 2/3 mois de 57 à 45 kg.
Obsession du poids , peur de grossir , arrêt des règles etc .

À l'epoque j'avais un mode de vie tres "Sain" : pas de tabac , pas de drogue ...
j'ai commencé assez tard "tout ca" . Enfin tard je sais pas si c'est le mot, mais pas spécialement tôt .

premières grosses cuites à 17/18 ans , je deviens vite celle qui pic …

Au coin du comptoir.... » Musique que je kiff pour chiller ou pour triper » 29 août 2017 à  05:56

IsadoraD
Replies: 839

Aller au message

Bon moi j'aime bien les chansons françaises un peu déprimantes mais j'ai quand même envie de les partager car je les adore :)
Voici ce que j'adore écouter en nuit d'insomnie
Désolée si ça vous déprime ! Mais quelles belles paroles !

La nuit n'en finit plus - Pétula Clark
https://youtu.be/ymwY8Wnl_hk

Les insomnies - Barbara
Quelles belles paroles !
https://youtu.be/vPzxExqigpE

L'Heure bleue - Françoise Hardy
https://youtu.be/I_BBD_Legqo

Remonter

Pied de page des forums