presentations 2018 / PsychoACTIF

presentations 2018

(Discussion fermée par les modérateurs)
Publié par ,
268167 vues, 1791 réponses
Rick 
Animateur PsychoACTIF
7300
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 687
Blogs
Ah j'ai oublié de me présenter

Du coup moi c'est rick, j'ai la trentaine et je suis chômeur dans le quart sud sud est de la france. J'aime a peu près toutes les drogues sauf les stimulantes smile au plaisir de vous lire

Dernière modification par Rick (30 septembre 2018 à  19:43)


SINTES: Analyse de produits ,contact : modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Eikla 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Sep 2018
Messages: 4
Bonsoir, ça y est je me lance dans l'inscription et le postage sur ce forum, qui m'a déjà bien aidée.

Je suis une femme de 30 ans, mariée et deux enfants. Je prends de la codéine/tramadol (mais je posterai tout ça dans la partie adéquate).

Merci à vous pour votre accueil ? et bonne soirée

Hors ligne


animalholocaust 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 7
Bonsoir,

Femme de 27 ans, passionnée de musiques électroniques et de philosophie.
J'ai consommé beaucoup de MDMA pendant quelques années, par méconnaissance des règles de réduction des risques, que j'ai apprises ici (merci) et applique maintenant le plus rigoureusement possible depuis environ un an. je consomme aussi très occasionnellement (oui c'est possible ^^) du cannabis, de la cocaïne et des benzo.

Au delà des questions perso qui peuvent me venir, je m'interroge beaucoup sur les états modifiés de conscience, et sur l'addiction (tout autant le mécanisme d'addiction en soi que ses représentations, et l'impact de celles-ci dans le vécu du consommateur)

Hors ligne


Opiumity 
Nouveau membre
France
000
Lieu: Sud
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 10
Bonjour à tous!

J’étaie inscrite depuis quelques mois en temps que "touriste", je ne fumais que des joins, j'ai trop de responsabilités à respecter pour me permettre quoi que ce soit . Sauf que il y a quelques mois une amie m'a fait tester la cocaïne.. et j'ai adorée, en très peut de temps, les prises se rapprochent. Au début c’était juste un récréatif, il y a un mois, j'ai eu des problèmes de santés graves liée à mon stress et énervement à force de prendre sur moi qui m'ont conduit à l’hôpital ,je devais me calmer avant d’aggraver la situation, depuis la seule solution que j'ai trouvée est d'en prendre pour me calmer, c'est entrain de devenir ma "porte de sortie", là encore je réfléchie à aller en chercher... je m’inquiète, pour l'instant ce n'est pas très grave non plus mais il faut que je redresse la barre à temps.
J'ai l'impression de toujours prendre à la légère dans ma vie, que ce soit les problèmes que je cause et ceux qui m'arrive, d'un côté je positive boulet

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6384
Bonjour opiumity,
as tu vu le psychowiki sur les complications aigues de la cocaine. Est ce que cela peut expliquer en partie ton sejour à l'hopital ?

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … ca%C3%AFne

Amicalement

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Opiumity 
Nouveau membre
France
000
Lieu: Sud
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 10
Bonjour, merci ! je n'avais pas lue cette partie , ce n'est pas à cause de la cocaïne que j'ai du y aller, j'ai eu des  gros problèmes d'estomac et d'intestins  à force d'être tout le temps sur les nerfs, ça à commencé bien avant que j'en prenne hmm

Hors ligne


psycoman 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 Oct 2018
Messages: 1
Bonsoir,

Voila,je me presente,la quarantaine passé,j'ai était on peu dire addict a la mdma et l extasie il y a une quinzaine d'année.A cette époque,suite à une rupture difficil je suis tombé dedans,un peu par hazard,d'abord j'en ai prit pendant 8 mois a peu prét,casiment tous les week end puis ensuite pendant un an,tous les 1 mois,1 mois et demi.
Ce qui m'améne içi si longtemps aprés ç'est qu'à l'époque j'ai fait un genre de bad trip,assez violent et hors du commun,je veut dire par la que j'ai jamais vu de témoignage d'une autre personne qui aurrait vécu la méme chose que moi.j'en vie encore les conséquences à l'heure actuel et sa rend ma vie trés compliqué à tous les niveaux.Je vais essayer d'expliquer vite fait ce bad trip et surtout pourquoi j'ai fait ce bad trip.Les drogues en sont au centre,mais pas que...

En faite comme dit plus haut,suite a une rupture compliqué (ma copine avec qui j'était depuis des années,la premiére,ç'est mis avec un de mes meilleur amis...mais bien sur ils ont consommé avant la rupture..j'ai fini par les griller) breff,gros choc que j'ai pas eu le temps d absorber...puisque le jour méme ou je l'ai su,le soir j'ai était chez mon meilleur amis qui depuis peu de temps prennai des extasie...et forçement,j'était pas bien,il ma dit prend en un,sa ira mieux.j'était sous le choc de ce que je venai d'apprendre,en plus s'était mon meilleur pote qui me le proposé...j'ai pas réflechie,je l'ai prit...et ç'est la que s'en m'en rendre compte,petit à petit ma vie à basculé...

Je vais essayé d'aller à l"essentiel,ç'est trés complexe et sa risquerai d"étre trés long.
En faite les produits dans un premier temps m'on servie a refouler la douleur de ce que je venai d'apprendre car forcement j'ai commençé à rencontrer du monde qui prennai des produits et ils en avait un peu rien à foutre de mes problémes....donc comme je me sentai un peu rejeter a cause de ça,j'ai mi tous ça sous clef,insconsciament..mais en faisant ça,ce que je savait pas à l'époque,ç'est que je rentré pas dans le processus de deuil pour se reconstruire qu'impose une rupture.En prennant ses produits je souffrai pas ,pourquoi je me serait posé des questions..
Le noyau du probléme est la...ç'est,sans processus de deuil,je me suis pas reconstruit et j'ai donc pas retrouvé estime et confiance en moi...et dans les gens que je me suis mis a frequenter (les nouveaux amis de mon meilleur pote)....ba certain on vu que j'était "faible"...et la,les gens on commencer à pas me respecter,a me prendre pour un blaireau.Mon meilleur pote que je connaissai depuis 10 an,par la pression du groupe surement,ba il à fait comme les autres...et moi comme j'était pas bien,ajouter au produit,ba je m'en rendai pas vraiment compte...

j'en arrive a "the bad trip"...
Tous au debut que je prennai des produits,ils me servait a refouler la souffrance de la rupture...et par la suite il me servait a refouler la souffrance de ce que m'infliger les autres membre du groupe...ohh pas des choses graves,mais plutot un peu de méchanceté toujours bien plaçé visant à me ridiculiser,me faire perdre la façe..breff des petites attitude qui visé a me descendre en public.Mais tous ça je m'en rendai pas compte,etant donné que mon meilleur pote était la et que quand je me rebellé,on me disait on rigole,alors que s'était pas que de la rigolade...mais plutot de petite humiliation...
Arriva ce qui devait arriver....comme à la base j'était pas quelq un qui se laissé marché sur les pieds,un jour je me suis réveiller...ou plutot mon cerveaux.j'ai eu une monté de colére,destructrice....mais trop forte pour que je puisse l extérioriser.en faite mon cerveau était une cocotte minutte qui encaissé tous et quand sa a exploser sa a fait mal.La pulsion de colére,au niveau cerebrale,ç'est à dire "le courant" qui met en route le systéme nerveux pour mettre en route le corp...ma dissocié.dissociation corp-esprit avec une amésie traumatique.j'ai perdu tous mes souvenirs de ma vie d'avant...pas au niveau conscient,car je me rappeler de mon parcourt de vie,mais trés superficielement.

je passe les details,mais deux semaines  aprés ce bad trip,je suis partie a l'étranger pour un boulot que j'avai decrocher 6 mois plutot.Je suis partie comme ça,sans vraiment savoir ce qu'il s'était passé,avec un mal étre insuportable certain jour.j'ai continuer ma vie 5 ans comme ça et suite a une rupture avec une fille,je me suis dit qu'il fallait que je consulte.A l heure actuel,sa fait 8 an que je voit des psy.Les 4 premiére année de psychotherapie,j'avait du mal a acceder a mes souvenirs,sa ma juste aidé a comprendre ce qui s'était passé a cette époque,mais les choses se deboqué pas.Puis un jour,a forçe de cumuler angoisse,mal étre...mon cerveau ma coupé de mes ressentie..plus aucune émotion,rien mais avec toute ma téte !! sa ma obligé a arreter de bosser et conduit en clinique psy 3 mois qui a servie casiment a rien.
A l'heure actuel,ç'est trés compliqué... j'ai retrouvé toute ma mémoire,mais mes ressentie sont flou.Je doit aussi faire façe a une certaine réalité...j'était plus moi méme pendant plus de 15 ans.J'était plus vraiment "humain"..dans le sens ou il y a plein de chose que je ressentai plus qui font que je me confronte a des ruptures avec des filles,qui m'on marqué..mais que j'ai pas vécu "émotionnelement" sur le moment.Je me tape un vécu de plus de 15 ans qui aurrai du étre plein de haut et de bas...mais que j'ai vécu en etant linéaire...

Breff,j arréte la ,j'ai fait un pavé.Je sait pas trop comment va finir tous ça.plus je retrouve des ressentie ,des émotions....plus j'ai l'impression qu'un jour je vais tomber pour de bon.j'ai le systéme nerveux abimé,mes souvenir se melange parfois accompagné d'un mal étre indescriptible...

Voila ,ç'est un témoignage que je poste içi,car les produits ne sont pas sans danger.Dans mon cas,plein de facteurs m'on conduit a ce bad....mais je peu dire que sa ma prit une bonne partie de ma vie...et peu étre,le reste de ma vie...

Hors ligne


ProfesseurX 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 04 Nov 2017
Messages: 3
Bonjour à toutes et tous,

je me présente Valentin, 23 ans, en master de chimie. Je consomme régulièrement  des stimulants, en ayant commencé par la Ritaline achetée sur le deepweb à l'époque de la première "route de la soie", une petite fortune sad
Puis j'ai découvert les nouveaux produits de synthèses (RC), avec une grosse préférence pour l'ethylphénidate, devenu quasi-introuvable de nos jours. je me suis donc rabattu sur le 4f-mph.
J'ai toujours consommé les stimulants pour travailler, je pense avoir un TDA non diagnostiqué (je suis également "haut potentiel" mais ça m'a pas empêché de redoubler mes années dans le supérieurs et de passer mon bac avec 4 en maths lol).

J'ai aussi un faible pour les opiacés (tramadol essentiellement) et les benzos (xanax et valium).
J'évite les opiacés car l'effet est trop "bon" on se sent beaucoup trop bien avec ça et je comprend totalement la facilité à tomber la dedans. Les benzos c'est plus en cas de crise d'angoisse (rare) ou en lendemain de soirée ou je tape un trop (sans tomber dans l'excès).

Mon expérience niveau drogue est plutôt "faible" à part pour les phenidates, j'ai touché aux trucs les plus connus cocaïne , mdma/exta, speed, ketamine , cannabi, hashish, pooper et gaz hilarant (protoxyde d'azote). Ainsi qu'aux stéroïdes anabolisants boulet

Niveau rdc je pense pas m'en tirer trop j'ai meme des pailles jetables pour le sniff ce qui est largement mieux qu'un billet ( sinon une paille coupé fait le taff). Je soif uniquement en soirée (effet + euphorisant) sinon pour travailler un petit para de 10-20mg me suffit largement).

Je fais aussi partie de la famille des dépressifs, sous seroplex 20mg... adieu des les cathinones et autres sérotoninergiques lol pas envie de se retrouver à 40°C en train de vomir ses trip à l'hosto gerbe
 

Ca fait quelques années que je survole le forum mais j'ai eu envie de m'inscrire pour pouvoir discuter avec d'autres usagers smile


La bise !

Hors ligne


OliV8205 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2018
Messages: 1
Slt à tous

Moi aussi je souhaite partagermon parcours de drogué sur ce forum

J'ai 36ans et j'ai commencé à fumer des joints aux alentours de 16ans. Jusqu'à la majorité je n'est que fumé des joints jusqu'a la première rave party ou j'ai découvert les extas qui me retournait la tête.
Les rave party en France se sont changé en soirée electro en Suisse et les extas changé en speed. La première substance que j'ai sniffé suivi par la coke et enfin l'héroïne.

Depuis 10ans maintenant je prend de l'héroïne jusqu'à 2-3gr par jours.

Cela fait plusieurs mois que je pense à arrêter et j'ai sauté le pas samedi dernier sois le 29/09/18 et je pensais que j'allais vraiment galérer car j'ai déjà traversé des moments de manque genre 1 jours ou 2 mais là cela fait bientôt 4jours et je n'ai aucune douleur physique et psychologiquement ben sa va il y a des hauts et des bas mais se qui m'étonne le plus c'est l'absence de douleur donc oui je ne mange plus depuis plus de 3jours je peux avaler que de l'eau sans tout vomir peu de temps après.

Si quelqu'un a une explication pour ma situation n'hésitez pas.
Je récapitule  pas de douleur physique du au manque psychologiquement sa va,
Je mange plus depuis bientôt 4jours et j'avale que de l'eau.
Voila a bientôt

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6384
Oliv, le manque peut etre très différent d'une personne à l'autre. Toi tu le vis comme ça. Il faut quand même garder en tête la possibilité d'un autre problème intercurrent.
Mais tes troubles alimentaires sont quand même un peu inquiétants. Ne t'acharne pas trop s'ils persistent. Je rappelle que PA décourage le sevrage sec, dont tous les témoignages, ou presque, décrivent les dangers et la très probable inefficacité.
Amicalement

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Thomson 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Oct 2018
Messages: 12
J'ai commencé à prendre des trucs pour dormir à 5 ans environ. (J'en ai + de 60)
Phenergan, puis neuleptil, puis melleril.
A cause d'un mal-être profond j'ai été considéré comme auditeur libre en cinquième.
J'ai commencé un peu plus tard une dépression qui pendant dix ans m'a conduit d'hôpitaux en hôpitaux, ainsi que dans 3 centres de réinsertion sociale dont j'ai été mis à la porte en un an.
Je prenais tellement de médicaments que mes ongles tombaient et ma langue se fendait.
Je me suis stabilisé néanmoins avec du tercian que je prends depuis l'âge de 15 ans.
Mais j'ai toujours été déprimé. La dépression a ressurgi pour de longues périodes parfois, mais plutôt que d'aller à l'hôpital, j'ai serré des dents. (Je me revois pleurer tout seul à 5 heures du matin en espérant la mort tellement je souffrais.) De 2001 à 2006 la dépression, lentement, a fini par me déborder. On m'a donné du zoloft (Sertraline) qui a été absolument salutaire, tout en continuant le tercian. C'est le traitement de base, mais j'ai dû essayer probablement tout ce qui existe, y compris du mandrax (métaqualone) à l'âge du collège, du valium (dont j'abusais en cachette) et tout ce qu'on voudra la liste est sans intérêt parce que trop longue.
Dans ma jeunesse j'ai fumé beaucoup de h sous forme d'huile. J'ai aussi beaucoup bu.
Je me suis inscrit parce que j'ai vu qu'il y avait un petit fil sur le zoloft qui m'a fait une belle vacherie à laquelle je ne m'attendais pas, même si par ailleurs il m'aide beaucoup.
Pour le reste je ne vous cacherai pas que je me sens bien trop fragile pour consommer des drogues telles que celles que vous décrivez ici. Je n'ai jamais rien pris de fort par peur de mes réactions, ce qui me paraît sage.
Je suis tout de même fasciné par la salvia divinorum, même si je ne crois pas que les enthéogènes nous mettent en contact avec le moindre "Dieu". Mieux vaut pour ça la prière  smile
Bref je ne pense pas poster beaucoup étant incompétent par la force des choses, par contre pour ce qui est des médicaments, je me fendrai peut-être d'une petite remarque par ci par là.
Merci pour votre patience.

Hors ligne


Gregos33 
Banni
France
000
Lieu: La teste de buch
Date d'inscription: 25 Sep 2018
Messages: 1
Blogs
Salut à toute et à tous je viens ici pour rencontrer du monde qui est dans mon monde , raconter mes aventures ,les plus dure et les mauvaises et prendre des notes.
Avant tout j'41ans et commencer les drogues par la fum et vu que je faisais partie dun collectif de free party j avait 18 ans donc j ai commencé a prendre des taz,cc,lsd , mdma ,kétamine jusqu'à mes 23ans et la je me suis mis a prendre de la cam et à 41 ans je continue toujours, j ai pris du sub pendant des années et au bout d un moment j ai commencé a me faire des traces .mes j en avait marre de voir que j avançait pas et par la suite je me suis mis a le shooter et de jour en jour je n avais plus de plaisir donc ça ma souler et chui passera la méthadone en me disant que je pourrais pas la détourner. Il y a des moments où je prenais la cam en trace et en injection par curiosité et cherchant le fameux rush de bocou de monde connaît,  que je n es jamais trouvé , pourquoi ??? ( la cam pas assez forte ??? Et j ai bo augmenter la dose rien y fait et vu le prix ça me gonfle. J ai entendu que ont pouvait ce shooter à la metha en gélule mais il y a toute une préparation  à faire assez tendu et comme je ne veux pas faire de connerie ,je voudrai me renseigner avant tout . Donc si quelqu'un peu m aider,  sa serai cool merci.

Dernière modification par Gregos33 (03 octobre 2018 à  01:12)

Hors ligne


Tekosaure 
Nouveau membre
France
600
Date d'inscription: 03 Oct 2018
Messages: 9
Salut tout le monde,

Cela fait maintenant bien 2-3 ans que je viens sur ce forum lire des tr, des témoignages, des infos sur les produits etc, j'ai donc décidé de m'inscrire afin de pouvoir participer aux conversations souvent très intéressantes ?

Alors moi j'ai 18 ans, je suis volontaire en service civique et je vis chez ma mère.

Pour ma part je consomme principalement de la Kétamine, en moyenne 3-4g par mois, et occasionnellement je prends du LSD, de la md (mais ça je vais arrêter parceque je ne supporte plus la dépression qui suit la prise) et d'autres produits plus rarement a titre "d'expérimentation".

Au début je consommais surtout en soirée, donc le weekend ou un weekend sur 2, et c'était soirées md/L, voir les deux en même temps, et puis j'ai découvert la Kétamine il y a environ 6 mois, et ça a été le coup de foudre, depuis j'en consomme tout les weekends et en semaine (juste 2-3 traces avant de dormir avec du bon son).

J'ai commencé à prendre de la drogue quand j'avais 15 ans avec du cannabis (ou 14 ans avec l'alcool), et j'ai essayé la drogue dure pour la première fois a 16 ans/2 avec un carton que j'avais acheté dans mon lycée et que j'avais gobé un dimanche après-midi seul dans ma chambre ^^

Voilà, c'est a peu près tout pour moi, au plaisir de faire plus ample connaissance avec vous

"Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu"

Hors ligne


Strayed 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 03 Oct 2018
Messages: 2
Bonjour à tous.
Alors voilà, je m'inscris enfin, ça fait quelques années que je viens régulièrement ici sans jamais poster, en grand consommateur d'informations que je suis.

J'ai découvert le potentiel des drogues vers mes 18/19 ans, quand toutes mes autres occupations se sont peu à peu révélées vaines. La drogue est pour moi, actuellement, comme un passe-temps qui me permet de favoriser l'introspection.

Auparavant grand consommateur d'alcool, puis de cannabis, j'ai toujours éprouvé une grande curiosité vis-à-vis des drogues plus "difficiles" d'accès, ce qui m'a amené à goûter aux joies des solvants, mais aussi à la codéine et morphine, à la MDMA et XTC, coke, DXM, ..

J'ai toujours (et je continue) consommé dans le but de mieux gérer mes pensées. En ce sens, ce qu'on appelle drogue est pour moi un outil, et je m'applique à le considérer en tant que tel.

Je consomme seul ou avec des amis, selon mon état d'esprit.

Au plaisir d'échanger avec vous salut

Hors ligne


Piktogramme 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2018
Messages: 7
Bonjour à toustes !

Je tenais à vous dire que je vous lis depuis très longtemps avant de m’inscrire ici, j’apprends beaucoup ici et vous me faites voyager par procuration^^

Cela fait plus de 20 ans que j’ai tapé ma première trace de coke. J’ai beaucoup abusé de speed, c’était mon truc, jusqu’à me taper des délires parano surpuissants suite des « marathons » de plusieurs jours à taper sans dormir, un jour j’ai  bien cru que je m’en sortais pas psychologiquement. Pourtant je kiffais trop : la tchatche facile, le monde qui t’appartient !! C’te fois là qui a failli me faire passer de l’autre côté m’a bien fait cogiter, fini les marathons.

Puis l’âge avançant les descentes de speed / coke sont vite devenues ingérables sur le plan physique conditionnant ma conso à l’obtention d’aides à la descente (came principalement) et là bah c’est tentant et efficace pas de souci mais c’est pas une très bonne idée... j’ai levé grandement le pied voyant venir l’accroche débarquer.
Je ne retrouve plus de stim qui me comble de joie assez longtemps sans en reprendre encore et encore pour peu d’effet et une descente aux enfers derrière.
Et puis je me demande si j’ai pas à la fois une tolérance au produit ou si ma conso ne m’a pas bousillé un peu la chimie de mon cerveau...

Bref à côté de ça j’ai toujours aimé ponctuellement des choses plus psyché comme les psylo, le lsd, la md, la kéta. Le seul truc qui me vient à l’esprit que j’ai pas aimé du tout c’est les graines de lsa très très chelou comme trip, pas agréable.

Le souci avec les prod (hormis si j’ai cueilli les psylo) c’est que je suis jamais trop sûre de ce qu’on me fourgue, le dosage ou le produit, donc je suis toujours très méfiante, et puis c’est compliqué de donner confiance à un dealer que tu connais pas surtout quand t’es une meuf en soirée, c’est pas toujours secure. A part la coke, le speed et la came que je reconnais très vite (bien qu’ils soient bourrés de coupe), pour les prod que je prends ponctuellement je sais pas les reconnaître, si c’est trop dosé, si c’est bien ce qu’on me file. C’est au petit bonheur la chance (ou pas).

Enfin voilà vite fait mon parcours d’usagère, au plaisir de vous lire smile

Hors ligne


nervous 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2018
Messages: 1
Bonjour/soir à tous/toutes !

Longtemps simple visiteur en mode Casper sur le forum, je saute le pas et me suis officiellement créé un profil hier soir suite à la rencontre IRL d'octobre des psychoheads à Paris. J'y ai croisé des têtes bien sympathiques et ai pu mettre des visages sur certains pseudos que je lisais depuis belle lurette dans l'intimité bleutée de mes têtes-à-têtes solitaires avec l'écran derrière lequel souvent je me planque...
Salut à vous MilkyK', Neox, Bootspop', Ile et les autres avec qui j'ai eu eu plaisir d'échanger à cette occasion !

Pour en venir aux présentations à proprement parler, j'ai la quarantaine bien entamée, des dossiers médicaux à rallonge dans de nombreuses institutions psy depuis l'adolescence -et des troubles avec lesquels je compose au quotidien, avec traitement et suivi médical au long cours ; bref je ne suis pas dans le déni.

Concernant les prods, c'est la dark-side, ou plutôt un corollaire de ma pathologie.
De nature assez introvertie, j'ai très tôt cherché tenté la voie de l'auto-médication sauvage : d'abord et longtemps consommateur régulier de cannabis, je suis de cette génération qui a vu naître après le Summer of Love made in UK version '88/'89 la déferlante acid / ecsta du début des années '90.
Je me suis toujours intéressé aux différents mouvements emblématiques de la contre-culture -de la Beat Generation, à Leary et au psychédelisme jusqu'à Terrence Mc Kenna, et je me nourris de musique depuis que j'ai eu l'âge de voler mes premières K7 à la FNAC ; bref : tout ça a fait TILT, j'ai bien gobé (mais j'ai eu la chance d'être bien éduqué à l'époque -Techno+ était encore en gestation alors en matière de RDR, fallait compter sur les potes), j'ai bien perché, et j'ai bien morflé.
Sur tous les flyers on te l'a dit : les psychés, les empathogènes, brefs LSD, MDMA, ecstasy, 2CB, pour ceux que je consommais principalement, ben, mieux vaut éviter si t'as un terrain psychique un brin bancal...je n'ai rien voulu entendre, je considère aujourd'hui y avoir laissé quelques plumes.

(Je vous passe le catalogue des molécules que j'ai ingérées/fumées/sniffées, c'est inutiles et indécent, qui plus est on m'a surement vendu du X pour Z et du Y pour du X donc faire une liste exhaustive est peine perdue...)

Ca, c'était une autre époque. Il faut entendre par là : un beau jour, j'ai tout lâché, teuf et percherie.

Pour en revenir à l'actualité, j'ai (re)découvert un produit qui ne m'avait jamais accroché auparavant il ya de ça 3 ans maintenant.
Et là...c'est le drame, enfin, une sorte de lente déchéance : je tenais en piètre estime la coke dont les effets "sniffée" me paraissaient surfaits ; mais là, on m'apprends à la cuisiner et à la fumer.

KABOOOOOM.

Rituel entre potes qui devient vite conso solitaire (et sur ce prod et ce mode de conso exclusivement). Conso solitaire qui ampute la vie sociale et le budget. Parano. Craving.
CSAPA.

Voilà. Là, ça fait un mois que j'ai rien touché, ça ne tient qu'à un fil, mais ça tient et lundi je me casse un mois en post-cure en province.

Merci à ceux qui m'ont lu wink

A bientôt sur le forum !

“He who controls the past controls the future. He who controls the present controls the past.” George Orwell, 1984

Hors ligne


Voyageur Lysergique 
Nouveau membre
Suisse
000
Date d'inscription: 04 Oct 2018
Messages: 3
Salut tout le monde,

en lecture depuis quelques jours, je me joint à vous pour partager mes expériences avec la drogue. Comme mon pseudo l'indique je suis friand de la molécule de Hofmann: le LSD. J'ai la chance d'avoir acquis quelques goute de vrai LSD venant d'un labo qui a laisser tomber leur étude sur le sujet.

Pour la petite histoire, j'ai 35 ans j'ai une maladie de crohn depuis mes 18 ans, consommateur de cannabis  depuis mes 15 ans (actuellement de 50 à 100g/mois) et d'hallucinogènes (champis, LSD) 3-5x par ans depuis mes 20 ans.

A plus

Dernière modification par Voyageur Lysergique (05 octobre 2018 à  01:58)

Hors ligne


Totkaw 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 04 Oct 2018
Messages: 21
Bonjour,
Je suis ici après avoir lu des heures et bénéficier des avis, conseils échangés ici.
J'ai décidé que je pouvais tenter de contribuer à mon tour.
Je ne sais pas si je serais régulier, mais l'envie de partager les Infos est là.

Bonne Journée à tous et merci à celles et ceux qui font qu'un tel forum existe.

Hors ligne


freddo71 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 05 Oct 2018
Messages: 1
Bonjour,
Je suis né d'une mère toxicomane aux amphés, pharmacienne. Elle prenait des amphés pendant ma grossesse. A 18 ans elle me fila ma première plaquette de Dinintel en me disant que ça allait me donner la pêche. Quand j'ai pris ça, j'ai eu le sentiment de redécouvrir un bien être que je connaissais déja. Je prenais déjà de lu shit, de l'élixir parégorique. Ma consommation d'alcool dépassait la cadre festif. Puis, pour assurer les descentes d'amphés, j'ai pris de l'héro. Puis de la coke, que j'adorais.
Alcoolique, toxicomane, j'ai tout pris, sauf la meth. Dieu m'en a préservé. Et la kétamine aussi. Trente ans de consommation, d'une vie pour et par la came. Aujourd'hui je me suis calmé, suis à 55mg de méthadone, un peu de valium.
Mon histoire est liée à la came. Ce site me fait penser à ASSUD, une relation décomplexée à la came. J'ai trente ans de Marmottant, quinze hospis, qui m'ont sauvées la Vie.
Je ne peux gommer tout ça de ma Vie, d'où l'intérêt pour ce site. Je ne raconterai pas ma vie, la rue, hépatite, OD, comas, etc..
J'aime bien lire les témoignages de gens comme moi.
Merci d'être là.
Fred

Hors ligne


Drack 
Nouveau membre
Congo
000
Date d'inscription: 06 Oct 2018
Messages: 1
slt la famille je suis un lycée, dans une ecole de mon pays, et j'ai besoin de votre aide. Ça fait 3ans que je prends du tramadol, j'ai commencé a le prendre par le biais de mon entourage (mes amis) dans le seul but de planer. Avant j'en prenais 450mg voire meme plus par jour mais aujourd'hui j'en prends plus que 450mg ou 225mg/ jour. Mais quand j'essaye d'arrêter avec ça, j'ai des troubles de sommeil grave et les tramadol  affectent meme mes études, nanque de concentration, des cratères de mémoire, et des fatigues intenses. Svp j'ai besoins de votre aide pour définitivement arreter cette merde aidez moi je vous en prie

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6384
Bonjour,
lis le psychowiki qui te donnera les bases

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … u_tramadol

Comme je suppose qu'il n'y a pas de buprenorphine/methadone chez toi, la diminution progressive du Tramadol est la seule solution.
Si tu as des questions sur la reference fais un post dans Tramadol ou Sevrage.

Amicalement

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


PsychOpi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Oct 2018
Messages: 9
Bonjour,
je lis ce forum depuis pas mal de temps et c'est une mine d'or pour comprendre le fonctionnement des produits, les interactions et comment réduire les risques, continuez comme ça vraiment super
Du coup petite présentation puisque j'aimerais commencer à poster, n'hésitez pas à poser des questions si vous voulez plus de détails !

Dépendant à tout et n'importe quoi depuis le collège, j'ai 26 ans actuellement (jeux vidéo en premier, puis weed/clope au lycée et pendant 7 ans, puis alcool en soirée, puis Taz/MD, Speed, Coke... quand j'allais en teuf ou même parfois juste chez des potes pour la coke et le speed). Tout ça du à des traumatismes quand j'étais enfant, comme la plupart des polytoxicomanes j'imagine ^^

Depuis 2 ans accro aux opiacés (principalement tramadol car c'est le premier opiacé que j'ai connu mais je switch parfois sur de l'oxycodone ou de la codéine, uniquement per os) et depuis 4-5 ans au bromazepam (lexomil)
Je suis suivis par un csapa depuis le 04 octobre pour diminuer mes doses et pourquoi pas arrêter (j'ai juste vu l'assistante sociale, je vois le doc le 9) on verra ce que ça donne !

Mes doses actuelles sont : tramadol : de 1000 à 1800 mg par jour (d'où l'obligation du lexomil pour éviter le syndrome sérotoninergique et les convulsions...), lexomil de 2 à 9 par jour en fonction de la prise de tramadol. J'ai déjà fait un SS très très violent il y a pas longtemps en prenant mes 1800 mg de trama en une prise avec 5 lexomil, au lieu de répartir dans la journée comme je fais d'habitude, j'ai été transporté aux urgences et depuis je fais gaffe, c'était vraiment flippant ^^' Sinon aucune overdose de type opioïdes (dépression respiratoire, perte de conscience etc)

Sinon pour l'oxy un 80mg LP me suffit pour la journée (c'est fou comme cette molécule apporte du plaisir, ça devrait être équivalent à 800 mg de trama mais bordel j'ai l'impression que c'est beaucoup plus fort !). Et quand je suis sous oxy, pas besoin de lexo en général.
Sinon pour le trama et le lexo c'est fournit par mon médecin traitant qui est ok pour un protocole dégressif pour arrêter. Le reste c'est le DW.

Voila c'est tout pour moi salut

Dernière modification par PsychOpi (07 octobre 2018 à  17:41)

Hors ligne


rico33219 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Oct 2018
Messages: 1
Bonjour

Je debute sur ce super forum,je fume du cannabis depuis 35 ans!!
passionné de drogues légal ou pas.
j'ai éssayé plusieurs plantes datura mandragore et aussi du lsd
voila merci pour ce forum.

Hors ligne


Rick 
Animateur PsychoACTIF
7300
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 687
Blogs

PsychOpi a écrit

Bonjour,
je lis ce forum depuis pas mal de temps et c'est une mine d'or pour comprendre le fonctionnement des produits, les interactions et comment réduire les risques, continuez comme ça vraiment super
Du coup petite présentation puisque j'aimerais commencer à poster, n'hésitez pas à poser des questions si vous voulez plus de détails !

Dépendant à tout et n'importe quoi depuis le collège, j'ai 26 ans actuellement (jeux vidéo en premier, puis weed/clope au lycée et pendant 7 ans, puis alcool en soirée, puis Taz/MD, Speed, Coke... quand j'allais en teuf ou même parfois juste chez des potes pour la coke et le speed). Tout ça du à des traumatismes quand j'étais enfant, comme la plupart des polytoxicomanes j'imagine ^^

Depuis 2 ans accro aux opiacés (principalement tramadol car c'est le premier opiacé que j'ai connu mais je switch parfois sur de l'oxycodone ou de la codéine, uniquement per os) et depuis 4-5 ans au bromazepam (lexomil)
Je suis suivis par un csapa depuis le 04 octobre pour diminuer mes doses et pourquoi pas arrêter (j'ai juste vu l'assistante sociale, je vois le doc le 9) on verra ce que ça donne !

Mes doses actuelles sont : tramadol : de 1000 à 1800 mg par jour (d'où l'obligation du lexomil pour éviter le syndrome sérotoninergique et les convulsions...), lexomil de 2 à 9 par jour en fonction de la prise de tramadol. J'ai déjà fait un SS très très violent il y a pas longtemps en prenant mes 1800 mg de trama en une prise avec 5 lexomil, au lieu de répartir dans la journée comme je fais d'habitude, j'ai été transporté aux urgences et depuis je fais gaffe, c'était vraiment flippant ^^' Sinon aucune overdose de type opioïdes (dépression respiratoire, perte de conscience etc)

Sinon pour l'oxy un 80mg LP me suffit pour la journée (c'est fou comme cette molécule apporte du plaisir, ça devrait être équivalent à 800 mg de trama mais bordel j'ai l'impression que c'est beaucoup plus fort !). Et quand je suis sous oxy, pas besoin de lexo en général.
Sinon pour le trama et le lexo c'est fournit par mon médecin traitant qui est ok pour un protocole dégressif pour arrêter. Le reste c'est le DW.

Voila c'est tout pour moi salut

Salut ! chouette présentation, bienvenue sur le forum smile


SINTES: Analyse de produits ,contact : modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Kvarforth 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jun 2017
Messages: 8
Blogs
Bonjour à tous, je m'appelle maxime, je me suis inscrit sur ce forum dans le but de trouver des réponses à mes questions, je suis un ancien consommateur de cannabis et je compte essayer la cocaine et l'héroine, j'ai déjà " testé" la coke mais je suis resté sur ma faim ( trop faible quantité) alors je compte me faire une bonne ligne pour enfin avoir les effets voulus.


Amicalement

Hors ligne


Ganmor09 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Oct 2018
Messages: 7
Bonsoir a tous ou bonjour, ca depend de l heure big_smile
Alors je m appelle Morgan, j ai 20 ans, j ai deja testé quelques drogues, en toute sécurité (enfin tout est relatif) grace a ce forum que je consulte depuis un moment en tant que spectateur!

J ai d accord commencé par le cannabis (comme beaucoup!) J ai ensuite enchaîné avec du dxm vers 17 ou 18 ans, experience tres particulière que j ai beaucoup apprécié, j ai aussi testé quelques opiacés notamment le tramadol, que j ai bien aimé, la codeine que j ai détesté bizarrement, j ai ensuite testé les champi a petites doses et une tentative de mdma mais sans effet, qui avec le recul me satisfait (montée surement trop puissante pour moi enfin j imagine!). J ai aussi testé le xanax mais uniquement en dose uniquement médical.

Globalement, j ai un certain attrait pour les drogues, pour découvrir de nouvelles choses et aussi inconsciemment pour sortir de ma réalité enfin je pense, la solitude et mon manque d attention, c est pour ca que j essaye de pas trop prendre de drogue seul, et que j en prends du coup rarement.

Et j en profite pour passer un message, ce forum est très intéressant car il est, enfin je le pense, sincère et conseille tres bien pour la prise de nouvelle drogue, avec le meilleur cadre possible, donc merci beaucoup!
Amicalement Morgan.

Dernière modification par Ganmor09 (09 octobre 2018 à  22:50)

Hors ligne


lulamae 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Oct 2018
Messages: 1
Bonjour à tous !
Je viens de m'inscrire, je vais donc naturellement me présenter ici. J'ai vingt ans, étudiante en philosophie, je suis du sud-ouest et ça fait un long moment que je fréquente le forum mais seulement en tant qu'invitée, et je me dis, pourquoi pas intégrer cette communauté qui, de mon point de vue, est digne de confiance et a le recul nécessaire envers n'importe quel(le) produit ou situation afin de donner des conseils super fiables.
J'ai donc commencé à quinze ans par alcool, cannabis, comme beaucoup. Ensuite, à seize ans j'ai testé la K mais dans un contexte assez étrange et sans que la dose ne soit propice à une vraie perche je pense ou alors c'était tout simplement de la merde (j'étais en année d'échange dans un pays asiatique donc y a moy je suppose), j'ai réitéré la prise plein de fois mais sans grand résultat à nouveau. Puis, dix-sept ans j'ai coké pour la première fois au Brésil, et pareil, j'ai réitéré plusieurs fois puis à mes dix-neuf ans aussi ; sauf que cette fois-ci je suis sûre pour avoir bien dosé que le produit était tout simplement merdique parce que les effets que j'ai ressentis n'avaient rien à voir avec tout ce que je lis ou que j'ai pu voir à propos de la C. J'ai aussi testé le DXM, là je l'ai senti passé mais à ma deuxième perche j'ai décidé d'arrêter parce que ça me convenait pas du tout.

Ensuite, problèmes de dépression TS oblige petit séjour en HP, puis un deuxième, parce que je m'amusais trop mettre mes soucis de côté en me défonçant quotidiennement au seresta sous forte dose, puis un soir j'ai décidé de mélanger avec du tramadol parce que ça avait l'air fun et j'ai fini aux urgences avec l'air bien maligne. roll Après mon premier séjour en HP à mes dix-sept ans j'ai testé la MDMA sous forme de para mais bon j'étais gavée de paroxétine donc à nouveau, expérience peu concluante, aucun effet. J'ai re-tenté dans l'année après avoir considérablement diminué mon traitement, et je suis tombée amoureuse de cette drogue eek bon après problèmes d'angoisse oblige, je suis pas retournée en boîte/festoche ni dans aucun cadre permettant une prise donc j'ai pas repris depuis quelques jours, ma troisième prise qui a été plus violente que ce que je me rappelais et ce à quoi je m'attendais mais qui a quand même confirmé que ma drogue de prédilection c'est bien la D. Et pour le CV addiction aux produits légaux, je suis toujours sous déroxat et seresta mais Dieu que ça me gonfle tout ça alors je diminue et j'en suis plus qu'à une petite dose de seresta 10 et à une dose toute ridicule de déroxat à la pipette ; j'en aurai bientôt fini avec ce bordel j'espère, parce qu'un produit ou un médoc c'est drôle que quand ça permet une bonne perche occasionnelle mais plus du tout quand c'est une addiction qui fout dans la merde quand t'as pas ta dose. sad

Donc voilà ! heureuse de me retrouver dans cette communauté malgré ma faible expérience et j'ai hâte d'apprendre encore plus des expériences de chacun ! drogue-peace

Dernière modification par lulamae (10 octobre 2018 à  12:36)

Hors ligne


bdm1978 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 01 Oct 2018
Messages: 1
bonjour!!! bonjour!!!!

j'ai 39 ans (presque 40) je n'ai pas eu d’expérience avec beaucoup de drogue a part l'alcool (que j'appel aussi de la drogue dure légale) et la weed

mais ma drogue de prédilection restera toujours la weed (j'ai des périodes ou je consomme suivi de périodes de pause de 4 a 6 semaines)

je peux donner des conseils a certains fumeurs si ils veule diminuer voir stopper leurs conso

on m'a déjà proposer pleins de drogues (coke, exta, lsd, heroïne, champis, salvia) mais en écoutant le témoignage de certains qui en ont pris sa ne m'a jamais rassurer

voila!!! voila!!!

Hors ligne


Morphique le tragique 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Oct 2018
Messages: 2
Blogs
Bonsoir chers confrères,

Pour cette présentation je serais bref : 19 ans, sous TSO Buprénorphine, je consomme beaucoup de tout depuis assez jeune. Je consomme trop en fait. J'aime bien écrire, j'adore vous lire (ce que je fais quotidiennement) alors j'ai enfin décidé de m'inscrire.
J'espère trouver ici des gens sympathiques et un espace d'échange et d'entraide (cliché je suis), et l'envie d'ouvrir un blog est présente à force de lire ceux de Dreamyn, Speedmicha, Jacobso etc... Je crois que c'est tout.

Bisous à tous

Hors ligne


ChillVaudou 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Oct 2018
Messages: 3
Et bonjour je suis un nouveau membre, par soucis de discrétion je ne révélerait pas mon prénom smile
J'ai commencer les drogue dure et moins dure à l'âge de 18 ans
Jai commencer doucement avec quelque joints puis je me suis rapidement mis à consommer seul chez moi en achetant des petit 10 euros
Puis comme la chanson l'indique j'ai commencer à tester d'autre produits pour connaître de nouvelle sensation, et exploiter tout leur potentiel aha
Puis j'ai appris sur moi et mon être intérieur en testant diverses drogue hallucinogène, et psychédélique
Puis j'ai commencer à voir le monde différemment et à m'interroger sur le sens de la vie, puis j'ai était en free, et j'y ai taper mon premier bad trip très intense qui ma fait je pense partir dans un autre monde pour de vrai
Depuis ce jour j'ai arrêter d'y aller mais je continue toujours de consommer de façon récréative avec des amis ou parfois seul
Voilà voilà

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Besoin de conseil sur une prise de codéine
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Une cocaïne au goût poivrée.
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Sniffer - Héroïne après une soirée
    Il y a 1mnCommentaire de Sufenta dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dépistage - Dépistage THC urine
    Il y a 13mnCommentaire de leo-1200 dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Rubrique à  Brac 2011 (2010, 11, 12...)
    Il y a 26mn
    69
    Commentaire de Mister No dans [Au coin du comptoir.....]
    (770 réponses)
     Forum 
    Effets - Juste pour rire
    Il y a 36mnCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Être RDR pour les festivals de plusieurs jours
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Shala dans [MDMA/Ecstasy...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Brintellix 5mg mise en place
    Il y a 5hCommentaire de EmmaMerlin dans [Antidepresseurs...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Comment doser la Salvia en extrait ?
    Il y a 6hCommentaire de Catoblépas dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Tramadol, qu'en pensez-vous ?
    Il y a 7hCommentaire de Reapper dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de EmmaMerlin dans le blog de EmmaMerlin
    (8 commentaires)
     Blog 
    Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    Il y a 16h
    3
    Commentaire de GinGon dans le blog de SillyCone
    (9 commentaires)
     Blog 
    Au sources de la musique psychédélique
    Il y a 16hNouveau blog de Sarcastrophe dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 08:15
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Crownorbital, bohbohboh, Pacho nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    par Valiummy, le 20 Feb 2019
    Salut ! Pour ma part, j'ai testé 2X des psylos à des doses d'environ 50-60 champis. La première fois a été rude psychologiquement, très fort mindfuck au point où je me perdais tellement dans ma tête que je voulais juste en finir avec cet enfer quitte à courir à poil dans la rue. Cependant...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par neo, le 18 Feb 2019
    Hello. Petit message apres avoir essayé l orobupré. Alors heureusement qu PA existe ;) car sinon j aurais pris mes 10mg d orobupré d un coup, sauf qu en effet la biodisponibilité n est pas la meme. J ai pris 8mg, et franchement je l ai senti (je le sens encore) passé. Etant un poil anxieu ya p...[Lire la suite]
     Trip report à L'amanite Tue mouche
    par Mrafton, le 15 Feb 2019
    Ceci est un trip repport sur un champignon la mama comme je l’appelle. C'était à un charmant festival de stooner qui se nomme Up in smoke. Le premier jour ,je rencontre des gens bien sympathiques ,vers la fin de la première nuit je rencontre un punk que je nommerai Jack pour son bien .Jack je l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça doit pas être facile, tiens le coup ! dans [forum] Comment je suis en train d'arreter le crack
    (Il y a 12mn)
    Merci pour synthétiser mon long post ^^ /coach dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 9h)
    Tellement juste et Smooth comme conseils.ocram dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 9h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    (Il y a 10h)
    Bravo, bravo, bravo ! dans [forum] Généralités sur le sevrage
    (Il y a 15h)

    Pied de page des forums