TR sur la 4-ho-met, ou Lena au pays des merveilles ! / PsychoACTIF

TR sur la 4-ho-met, ou Lena au pays des merveilles !

Publié par ,
1993 vues, 16 réponses
LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
PARTIE 1/2. super [EDIT]

Informations médicales :
1m88, 68-72 kg (les stimulants m'ont encore fait perdre 2 kilos). Pas ou peu d’expérience des hallucinogènes. Après 6 mois de consommation hebdomadaire de 3-mmc et seulement une pause de trois semaines, j'ai développé une tolérance et sans doute aussi une tolérance croisée à d'autres substances chimiques. Ce qui expliquerait que la pilule de 20 mg de 4-ho-met n'ait pas été suffisante pour moi (j'ai fini par tout consommer mon stock de quatre pilules sur 12 heures, 2 X 20 mg oralement et 4 X 10 mg en sniff). Attention, je précise que le dosage standard, considéré comme assez fort déjà, est de 20 mg (une pilule), pas plus en principe. Voir cet extrait du livre d'Alexander et Ann Shulgin. Ailleurs : light = 10 mg; common = 10-15 mg; strong = 20 mg. Note : j'avais déjà eu le même problème avec le 1-p-lsd (deux buvards pour une première fois et franchement peu d'effets; si je n'ai pas pris un troisième buvard, c'est uniquement par peur de faire une connerie, présence d’esprit qui me sauve parfois). C'est très agaçant. À croire que toutes les bonnes choses soient destinées à n’être délivrées qu’avec une parcimonie grincheuse aux pauvres âmes que nous sommes !

Mesures de RDR mises en œuvre :
- OK, je suis disposée à attendre patiemment deux heures avant de redoser, j'ai lu quelque part que les effets pouvaient tarder à se manifester;
- les trois jours qui viennent, je ne travaille pas, ce temps de récupération est absolument indispensable, et j'intègre cette précaution à tous mes protocoles de RDR;
- je prends toujours le risque non négligeable de demeurer seule lors de mes expériences interdites;
- j'ai prévu deux comprimés de 10 mg de Vératran (anxiolytique à base de Clotiazépam) donnés par un ami, en cas de bad trip.

Set & setting : je suis chez moi et de très bonne humeur, plusieurs changements positifs se sont produits dernièrement dans ma vie, et c'est bientôt les vacances. J'aurais préféré une expérience en pleine campagne, mais j'ai craint d'avoir un comportement trop bizarre si je m'étais rendue dans un espace vert (parc) en ville.

03h50 : c'est parti, une pilule de 20 mg de 4-ho-met prise oralement;

04h50 : il ne se passe pas grand chose, à part une légère nausée et une forte envie de dormir, vue l’heure tardive. Je m'assoupis...

06h35 : je me réveille, et décide de reprendre une pilule, car c'est le calme plat;

07h20 : trois quarts d'heure après la seconde prise, le départ, enfin. Je ressens un léger fourmillement dans les doigts, et ma vision est désynchronisée quand je dirige mon regard de gauche à droite, avec un effet de ralenti. Cette perception visuelle de mon environnement ressemble beaucoup à cette scène (première minute du film), sans ivresse ni impression désagréable de tête qui tourne. C’est d’ailleurs le monde qui se met à bouger, pas moi ! Enfin, si on veut, car cette distinction va petit à petit s'estomper.



07h22 : joyeuse euphorie, l'action de la 4-ho-met est de plus en plus nette;

07h24 : légers frissons dans tout le corps, j'ai un peu froid mais je ne m'en plains pas;

07h26 : je remarque une distorsion du temps au fait que je constate que seulement deux minutes séparent chacun de mes commentaires, tandis que ceux-ci durent pour moi un bon quart d'heure;

07h27 : j'ai un peu de mal à écrire, mes mains tremblent, j'observe ces dernières courir sur le clavier comme de petits crabes, c'est marrant, on dirait que ce ne sont plus mes mains, qu'elles ne font plus partie de moi et mènent une vie indépendante;

07h32 : la montée fantastique et de plus en plus orgiaque m'a poussée à prendre une demie pilule de plus en sniff, soient 10 mg de 4-ho-met;

07h34 : sensation de planer, c'est délicieux, je plane dans l'espace, je fais partie du cosmos qui m'entoure, je le ressens;

Je ne sais pas ce que j'ai voulu dire, là, mais je commençais à être bien perchée, ce qui se confirme ci-après !

07h35 : une heure s'est écoulée depuis la seconde prise, là je suis bien; je sniffe la seconde moitié du troisième comprimé, 10 mg donc. Au total, j'en suis à 2 X 20 mg oralement et 2 X 10 mg en sniff (total sniff = 20 mg);

07h45 : j'ai l'habitude de me servir un soda avec quatre glaçons; une fois la boisson bue, celle qui a étanché ma soif en cet instant, j'écrase sous mes dents les glaçons, et on dirait comme un bruissement de cristaux qui volent en éclats;

Je deviens de plus en plus lyrique, j'en ai encore conscience et cette emphase anormale me fait rire. L'hallucination auditive, cependant, est spectaculaire. Chaque glaçon croqué explose littéralement de la sorte dans ma bouche :



08h37 : j'écoute de la musique, celle-ci prend une autre dimension que je ne saurais pas expliquer. Entre parenthèses, j'ai l'impression que plusieurs heures se sont écoulées. Et à propos d'ambiance sonore, écoutez bien, c'est tout à fait ça :



Je commente le paysage acoustique ci-dessus, reflet de ce que je vis. Tout y est étrange, rien n'est inquiétant. L'ensemble a une connotation très riante, comme si je me trouvais en compagnie de Mickey et de son chien Pluto. Et même la respiration grave du grand frigo qui se trouve près de moi, celle qui m'avait effrayée sous 1-p-lsd, me paraît maintenant amicale et bienveillante.

09h15 : le texte affiché par l'écran de mon ordinateur ondule, se liquéfie et cristallise, ce qui lui permet de se déplacer, selon une progression logique et ordonnée. L'hallucination est intrigante, pour moi qui observe ce phénomène pour la première fois. Je ris avec naïveté, comme une enfant qui s'émerveille face aux choses qui l'entourent, en disant "mais qu'est-ce que c'est qu'ces p'tites choses qui vibrent !!";

09h19 : bien défoncée;

Oui, là, j'étais bien bien perchée lol... La suite vaut le détour.

09h31 : JE SUIS LA GRANDE PRÊTRESSE LENA !!
Prosternons-nous devant moi et devant elle, toutes ensembles !!!

/forum/uploads/images/1562/b860994d050527b560d5de41c9ed8351--volcanoes-jul.jpg

J'en pisse de rire, je me souviens m'être contemplée dans le miroir en ayant le sentiment d'être une illustration de Boris Vallejo : belle, fière, triomphante, et un rien guerrière !

Deux remarques. Curieusement, la 4-ho-met m'inspire ce que pourraient m'inspirer les champignons, un entourage de lutins et de fées pour le côté cocasse, bande dessinée, de l'expérience dans sa globalité, mais aussi et surtout des valeurs tribales. Comment dire... Je conçois parfaitement que, sous 4-ho-met, j'ai accès à une dimension dans laquelle existe une organisation, une hiérarchie peut-être, entre les êtres rencontrés. Certains seront des défunts, d'autres des guides et aides immatérielles, d'autres des personnages importants, divinités ou intermédiaires. Et cet univers est primitif, dans le meilleur sens du terme, ancestral, j'ai envie de dire.

Second point, la GPL, euh... pardon, la Grande Prêtresse Lena, avatar d'Helena, la rédactrice de ce TR. Je suis à la fois le sujet et l'objet d'une dévotion, simultanément, c'est-à-dire que je suis cette femme qui sert les besoins spirituels d'une communauté, officiant à des rites sacrés, et je suis aussi une de celles qui la révèrent pour ce rôle majeur. D'où cette phrase amusante, "Prosternons-nous devant moi et devant elle". Ce n'est pas une mégalomanie délirante, seulement une tendre admiration pour ma personne qui m'apparaît sous les traits les plus beaux (car en effet, en chacun de nous, il y a du bien, on a tendance à l'oublier).

Cette expérience, trop brève à mon goût, m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvée positive, gaie, spirituelle (sans jeu de mot). Elle m'invite à une certaine humilité, également. Je ne me vois pas consommer des champignons ou de cette 4-ho-met sans considérer avec gravité l'aspect métaphysique, religieux, de ce voyage.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (19 juillet 2019 à  11:56)

Reputation de ce post
 
Merci du TR, très agréable à lire. Ocram
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Agartha)
 
Efficace ton écriture, drôle et profond.SelfProsterned ? similana
 
Très bien écrit
 
Il est le prochain sur ma liste, merci pour cet avant-goût :) ~MG

Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Bootspoppers 
Adhérent PA; Friend-zonard e
France
5900
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 1548
Blogs
Excellent..
Et la descente?
T as consomé quand les 20 mg restants?

Faire des photos, des messages (no overdose-Chemsex-RDR). Dépénalisons les substances PA : cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
PARTIE 2/2. super [EDIT]

Un grand merci à celles et ceux qui m'ont gratifié d'un champi, ma psilocybophilie va se développer et continuer à croître, j'en suis certaine !

Bootspoppers a écrit

Excellent...
Et la descente ?
T'as consommé quand les 20 mg restants ?

Hi hi hi, bien observé, quelle perspicacité. En effet, qu'est devenue la dernière pilule de 20 mg de 4-ho-met ?

À la contemplation de cette splendide créature peinte par Boris Vallejo, la promenade a commencé à s'érotiser, non sans danger, la sage prêtresse se métamorphosant lentement mais sûrement en tout autre chose (j'ai souligné qu'il y avait du bien en chacun de nous; il existe aussi des instincts plus bas, hem...). Le serpent m'attendait au bord du chemin, sa morsure était inéluctable.

10h14 : je décide de repotentialiser le trip avec un petit sniff de 50 mg de 3-mmc.

50 mg, rien que ça. Ce qui équivaut à environ 100 mg pris oralement. Pfff... Incorrigible traînée. Quatre traces de feu curvilignes rouges, disposées en étoile sur le cul transparent d'une assiette creuse en pyrex, et que j'ai failli prendre en photo, tellement elles étaient jolies, gracieuses, car animées par la candide 4-ho-met.

10h18 : je resniffe le reste du comprimé, soient 50 mg de 3-mmc.

Bon. Game over. J'avais mis un doigt humide dans l'engrenage, c'était foutu.

11h03 : reste de la 4-ho-met en sniff.


La 3-mmc a tantôt l'effet de potentialiser les autres drogues, tantôt l'effet de tout écraser comme un char d’assaut. C'est ce qui s'est passé, la 3-mmc a pris le dessus, réduisant en miettes les champignons sous ses chenilles métalliques, violant comme à son habitude ma virginité (il ne sera fait aucun prisonnier), et imposant son processus de "bimbofication" forcée pour laisser place à ceci :

Spoiler surpris

Elle a bien été customisée, la GPL ! Et face à cette vision hallucinante et honteuse, la 4-ho-met est devenue totalement muette.

Vous allez me dire que j'en fais des tonnes, mais le pouvoir aphrodisiaque de la 3-mmc, chez moi, c'est ça, une excitation sexuelle débridée qui réveille dans mon esprit malade les perversions les plus inavouables et bizarres. Voilà, il y a eu comme un dérapage, j'ai enchainé sur une deuxième session sous le règne de l’Impératrice Cathinone, soumise à ses caprices jusqu'à 18h00.

Concernant la redescente, rien à signaler. La 4-ho-met m'a paru agir avec concision et par à-coups. Pour reprendre les mots d'Alexander et Ann Shulgin, à une minute la perception est presque normale, à la minute suivante elle est balayée dans un tourbillon de concepts altérés, pour revenir aussi soudainement à son point de départ.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (19 juillet 2019 à  11:56)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Bootspoppers 
Adhérent PA; Friend-zonard e
France
5900
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 1548
Blogs

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

10h14 : je décide de repotentialiser le trip avec un petit sniff de 50 mg de 3-mmc.

50 mg, rien que ça. Ce qui équivaut à environ 100 mg pris oralement. Pfff... Incorrigible traînée. Quatre traces de feu curvilignes rouges, disposées en étoile sur le cul transparent d'une assiette creuse en pyrex, et que j'ai failli prendre en photo, tellement elles étaient jolies, gracieuses, car animées par la candide 4-ho-met.

    10h18 : je resniffe le reste du comprimé, soient 50 mg de 3-mmc.

***
(Ah la 3MMC ....
d'où tires tu que l'effet sniffé est double du para ?
et connais tu le ratio par rapport au plug et par rapport à l'IV?)
***
j'aime ton humour salace et distingué, Spoiler
***
smile

Dernière modification par Bootspoppers (18 juillet 2019 à  12:53)


Faire des photos, des messages (no overdose-Chemsex-RDR). Dépénalisons les substances PA : cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
Je tire que l'effet par voie nasale est double par rapport à l'effet par voie orale de nulle part, en fait, c'est une approximation grossière, très personnelle et subjective (d'ailleurs, pour être plus précise, je devrais écrire qu'un sniff de 25 mg de 3-mmc me fait autant d'effet que 100 mg ingérés oralement; le sniff de 50 mg, c'est déjà du surdosage (*)). Il y a bien eu une étude faite sur des cochonnes, mais je ne faisais pas partie du lot salut (3-methyl-methcathinone : pharmacokinetic profile evaluation in pigs in relation to pharmacodynamics). D'après celle-ci, on pourrait extrapoler en imaginant que le ratio entre plug et IV est de 10 pour 1 (100 mg en plug = 10 mg en IV, ATTENTION CE N'EST QU'UNE SUPPOSITION). Et un ratio de 5 pour 1, je dirais, entre le plug et le sniff, si l'on se base sur les dosages du Wiki (100 mg en plug = 20 mg en sniff).


(*) la raison pour laquelle je sniffe 50 mg de 3-mmc, c'est que je ne sniffe pas 50 mg de 3-mmc pure, mais un demi-comprimé réduit en poudre, qui comprend en plus des 50 mg de 3-mmc une quantité importante d'agents de charge de couleur rouge brique, ce qui va gêner considérablement l'absorption au niveau de la muqueuse nasale. Info retrouvée dans mes notes, le comprimé de 100 mg de 3-mmc pèse 400 mg en tout; quand je sniffe un demi-comprimé, la poudre est donc composée de 50 mg de 3-mmc pour 150 mg d'adjuvants. Les 3/4 de ce que je m'envoie dans le pif, c'est cette saloperie.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (20 juillet 2019 à  03:03)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
"Il existe un monde au-delà du nôtre, un monde à la fois proche et lointain, invisible. C'est là que vit Dieu, là que vivent les morts et les saints, dans le monde où tout est déjà arrivé et où tout est connu. Ce monde raconte. Il parle une langue à lui. Je rapporte ce qu'il raconte. Le champignon sacré me prend par la main, et me mène dans le monde où tout est connu. Ce sont eux, les champignons sacrés, qui parlent d'une manière que je peux comprendre. Je les questionne et ils me répondent. Lorsque je reviens du voyage que j'ai entrepris avec eux, je rapporte ce qu'ils m'ont raconté et ce qu'ils m'ont montré".

(María Sabina, célèbre chamane mazatèque, citée dans Les plantes des dieux de Richard Evans Schultes et Albert Hofmann).
/forum/uploads/images/1563/psilocyb.png

La transparence de ce témoignage, sa lucidité sereine, me donne la voie à suivre. La prochaine étape sera de cultiver personnellement des champignons. Avant tout parce que cette démarche a assurément du sens. Et aussi parce que dans le cas présent, les RC disponibles sont pour la plupart des composés chimiques structurellement apparentés à la psilocybine. Autant laisser la nature les produire elle-même.

Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Snap2 
Psychopstick
Suisse
2510
Lieu: Genevaaaaah
Date d'inscription: 19 Nov 2017
Messages: 577
Commentaire critique dans 3,2,1...

Bon déjà 60mg mais wtf ? J'ai un ami qui a fini à l'hôpital avec un sale syndrome sérotoninergique après 60mg de 4-ho-met. Ce produit est réellement dangereux et je ne sais pas si t'es tombé sur un batch pas terrible mais bon faut juste savoir que c'est un dosage énorme qui a déjà envoyé plus d'une personne à l'hôpital. Gaffe donc.

Pour les champignons laissés par la nature qui le fait si bien et patata, on va pas relancer le débat chimique/naturel (enfin si on peut ?) mais bwah, la nature c'est de la chimie, et en plus la nature produit aussi des sales plantes bien toxiques, avec des variations de principes actifs marquées pouvant aussi être dangereuse. Notre société du 21ème siècle a vraiment tendance à idéaliser la nature et ça en donne une vision assez biaisée. Perso je pense que penser à l'environnement c'est extrêmement important mais accorder des pouvoirs magiques aux produits naturels contre ceux de synthèse anthropoproduits (vive les néologismes) c'est un peu de l'auto-illusionnisme dans un quelconque but de se rassurer sur sa conso.

By the way, structurellement apparentés à la psilocybine ne veut pas dire pareil que la psilocybine, loin de là. Suffit d'enlever un simple atome d'oxygène pour transformer la psilocine en DMT, deux produits qui sont très différents en termes d'effets par exemple. Les RCs tryptaminiques ont donc clairement leur identité propre et le 4-ho-met, bien que là il s'agit d'un carbone qui diffère de la psilocine, est beaucoup plus stimulant je trouve et a son propre caractère en terme de mental et de visuels.

Dernière modification par Snap2 (19 juillet 2019 à  11:16)

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
La critique, la confrontation des idées, l'échange d'informations nous font avancer, je reste ouverte à toutes remarques, d'autant plus que je suis une néophyte (je me suis intéressée assez tôt aux psychotropes, mais je me suis lassée, à l'époque, de ne pas parvenir à concrétiser mes projets. Après quelques années, je suis passée à autre chose, en grande partie parce que cette passion m'apparaissait comme trop dangereuse à tous points de vue; aujourd'hui, c'est une redécouverte...).

De formation scientifique, au départ, j'aime la rigueur, les raisonnements qui se tiennent, le caractère irréfutable d'une démonstration mathématique. Toutefois, j'ai aussi un côté littéraire, poète ou artiste, un intérêt croissant pour la spiritualité aussi, et cet autre pôle dominant de ma personnalité peut parfois me faire écrire des conneries !

PS : s'appuyer sur ce manifeste pour une science post-matérialiste, en revanche, c'est sûrement le meilleur moyen de concilier ces deux aspects, le rationnel et l'irrationnel, et je trouve que ça s'applique super bien au psychonautisme, comme code de navigation.

Bootspoppers a écrit

D'où tires-tu que l'effet sniffé est double du para ?

C'est tout moi. J'affirme une chose assez vague, en me disant que ça va passer. Puis, quand on "m'épingle" là-dessus, je réalise l'inexactitude de mes propos. Je réfléchis, je m'informe, je corrige quand je peux. Ma réponse, bien qu'encore imparfaite, me semble déjà plus proche de la vérité. Il faut être exigeant(e) avec soi-même.

Snap2 a écrit

Bon déjà 60 mg mais wtf ?

80 mg. J'avoue. C'est pourquoi j'ai bien précisé en préambule que ce dosage était anormalement élevé, à ne surtout pas suivre, et que j'ai émis une hypothèse à propos de cette curieuse tolérance au produit (venant d'un shop dont le nom évoque le grognement d'un chien pas content qui fait ensuite une grimace en cul-de-poule, et qui paraît fiable, si j'en crois les messages lus sur le forum). Au passage, un autre forumeur s’interroge aussi sur son expérience non-concluante ici : https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … 526_1.html Bizarre. À force de prendre de tout et n'importe quoi sans espacer les prises, certains récepteurs doivent finir par se boucher, être saturés. Voici la seule explication simpliste qui me vient à l'esprit (p'têt' une connerie, là aussi, prudence, à ne pas prendre pour argent comptant, j'ai peu de connaissances médicales, et la chimie du cerveau, c'est coton).

En matière de RDR, si je devais faire mon autocritique :
- réaliser un test allergique lorsqu'on consomme pour la première fois une substance (je le fais jamais, c'est mal, je sais);
- éviter d'augmenter les doses de façon inconsidérée si les effets tardent à venir (rien à dire pour ma défense).

Snap2 a écrit

Pour les champignons laissés par la nature qui le fait si bien et patata, on va pas relancer le débat chimique/naturel (enfin si on peut ?)...

Je suis d'accord. J'étais juste partie dans un élan de mysticisme, une petite crise passagère ! lol Cela étant dit, l'approche "naturelle" est complémentaire, de mon point de vue. Je me dois d'essayer également cette voie. C'est mon avis personnel, intuitif, spontané et sans argumentation. Et puis, ça a l'air franchement tordant à observer, super ludique comme culture (dans ma folle jeunesse, je réalisais des élevages d'insectes).

Snap2 a écrit

Les RCs tryptaminiques ont donc clairement leur identité propre...

La 4-ho-det sera sûrement la tryptamine que je testerai plus tard. Ou peut-être la 4-ho-mipt ? Mais je renouvellerai l'expérience de la 4-ho-met, c'est sûr. Dans de meilleures conditions, après une période de sevrage, et sans dépasser 20 mg.
Ce qui est dommage, c'est qu'il n'existe pas, à priori, de tryptamine dont les effets dureraient au moins 6, 8 ou 10 heures.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (19 juillet 2019 à  23:32)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Snap2 
Psychopstick
Suisse
2510
Lieu: Genevaaaaah
Date d'inscription: 19 Nov 2017
Messages: 577
Ah si des tryptamines longues durée ça existe. Va voir du côté de l'AMT. Mais tu auras un effet stimulant assez marqué avec par contre, c'est pas toujours souhaité.

Pour ton explication sur les récepteurs, c'est un poil plus complexe que ça (désensibilisation des récepteurs seroto à protéine G) mais bon après c'est pas si important que ça dans le fond ^^

La 4-ho-mipt était plutôt sympa et très smooth, beaucoup moins stim que la 4-ho-met de ce que j'ai ressenti et plutôt sympa à 20mg yep.

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
Je ne connaissais pas cette AMT, j'ai prévu d'essayer plutôt une phényléthylamine, dans le même genre, la DOC ou 2,5-diméthoxy-4-chloroamphétamine.
/forum/uploads/images/1563/04_haddock-s.png

C'est déjà commandé. Bien évidemment, je vais redoubler de prudence et y aller en douceur avec ce produit connu pour sa durée d'action très très très longue. Le dosage n'est pas à prendre à la légère. La chose est dite, je vais faire hyper gaffe.
/forum/uploads/images/1563/docvsamt.png

Dans le comparatif DOC versus AMT, d'après tout ce que j'ai pu lire, la DOC serait moins obscure, un poil plus documentée et plus sûre, j'entends. C'est l'impression que ça me donne, on ne peut pas dire qu'il y ait des tonnes d'infos sur le sujet. Les deux produits ont comme point commun un côté sombre, potentiellement dangereux.

En faveur de la DOC, une montée lente et progressive (montée désagréable pour l'AMT). Enfin, la DOC est habituellement hallucinogène, alors que l'AMT demande un dosage plus fort.

L'AMT semble assez difficile à gérer. La DOC le devient si on ne fait pas attention aux dosages. Mais honnêtement, entre les deux, à choisir, la DOC l'emporte sur l'AMT.

PS : autre élément révélateur : on trouve plus facilement de la DOC que de l'AMT sur le web. Certainement pas sans raison, les shops n'ont pas intérêt de chercher à vendre des substances qui posent trop de problèmes.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (20 juillet 2019 à  22:14)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Ocram 
Adhérent PsychoACTIF
Suisse
15800
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 2516
Blogs
Bonsoir,

C est pas le même monde surtout. Le DOC c est une phéné et l'AMT c est une trypta...

Et oui! Attention au dosage.

Haupayy nous a pondu un TR la semaine dernière à propos de son trio au DOC:

https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … .html#divx

Il m'en voudra pas de lui faire de la pub... fume_une_joint

Ocram

En ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
Bonsoir ! salut

Oui, j'avais consulté ce TR, mais merci pour ce rappel, je n'avais pas réalisé que ce témoignage était aussi récent. J'attends aussi des "belettes" de 2,5 mg : je pensais également les couper au minimum en quatre quarts.

Nous verrons, je vais tâcher de m'organiser et d'éviter les improvisations (je serai en vacances, mais aussi en famille). La suite dans un prochain sujet, car en effet, on ne parle désormais plus de tryptamines...

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (20 juillet 2019 à  22:15)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs
Pour revenir aux effets de cette 4-ho-met, je me rappelle avoir voulu essayer d'écouter des pièces pour piano d'Olivier Messiaen, compositeur qui possédait un don de synesthésie. Malheureusement, le timbre particulier de cet instrument se prêtait mal à l'expérience, car le son était totalement distordu et assez pénible à écouter.

Sous Adobe Audition, je me suis efforcée de reproduire aussi fidèlement que possible cette distorsion. Je ne me suis pas contentée d'appliquer une multitude de filtres au hasard, j'ai vraiment cherché à retrouver les caractéristiques de cette perception auditive hallucinatoire.

En illustration, le début du second nocturne de Gabriel Fauré, avant et après traitement.

faure-nocturne-avant.mp3


/forum/uploads/images/1563/brain-bis1.jpg

faure-nocturne-apres.mp3


Note : rien d'exagéré dans ce rendu, j'ai le souvenir encore vivace de cette illusion.

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (21 juillet 2019 à  13:03)

Reputation de ce post
 
Merci de la restitution No
 
TR complet et vraiment intéressant. J'adore./ FeriNeige

Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Snap2 
Psychopstick
Suisse
2510
Lieu: Genevaaaaah
Date d'inscription: 19 Nov 2017
Messages: 577
Yes c'est un phaser et/ou un changeur de  frequence que t'as entendu sur l'audio. Assez intéressant, ça m'arrive souvent d'avoir une amélioration musicale sous métocine (musique très détaillée, très claire avec chaque instrument bien à sa place et très bien spacialisé), mais ce genre d'effet pourri j'ai jamais eu. Heureusement d'ailleurs parce que je supporterais mal que la musique se disharmonise dans mes oreilles comme ça.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6010
Le traitement audio met en évidence la distorsion temporelle. fume_une_joint
Merci du sub'ime TR

Just say no prohibition !

Hors ligne


Hilde 
In modo d'una marcia
France
6345
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 718
Blogs
Je mets en favori et j'y reviens plus tard pour écouter.

Cette tentative de nous proposer un rendu des déformations sensorielles que tu as ressenties est super intéressante. bravo

Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 127
Blogs

Hilde a écrit

Je mets en favori et j'y reviens plus tard pour écouter.

Cette tentative de nous proposer un rendu des déformations sensorielles que tu as ressenties est super intéressante. bravo

Merci. J'espère y être parvenue. Le résultat est crédible, convainquant, pour moi qui ai entendu ce que j'ai entendu !

Mister No a écrit

Le traitement audio met en évidence la distorsion temporelle.

Bien d'accord. Ralentissements soudains comme si tout se mettait à fondre, à la Salvator Dalí, brusques variations de tempos, timbre fortement altéré. La distorsion n'était d'ailleurs pas que temporelle, elle était aussi spatiale (impressions de lointain, ou rapprochements rapides de la source sonore). Je vous avoue que sur le moment, j'ai eu presque peur. D'hallucinations conscientes ("je vois et j'entends des trucs bizarres, mais j'ai conscience que tout ça n'a rien de réel"), j'ai craint de dériver doucement et malgré moi vers des hallucinations délirantes ("je n'arrive plus à savoir si ce que je vois et j'entends est vrai ou faux").

Ces effets, non-linéaires, ont pu se produire sur une durée relativement brève (peut-être quelques minutes à ce moment donné du trip). Ça a commencé avec l'épisode des glaçons qui explosaient dans ma bouche. Immédiatement, j'ai songé à tester Olivier Messiaen, car c'est un compositeur que j'affectionne, et que la synesthésie me passionne. Alexandre Scriabine possédait aussi ce don, et chose étonnante, ils sont arrivés indépendamment aux mêmes conclusions et à l'utilisation de ce qu'Olivier Messiaen appelle, dans les techniques de son langage musical, les modes à transposition limitée, fondés sur le cycle des quintes. Traités en accords très éclatés chez Scriabine, et plutôt en "clusters" serrés chez Messiaen; l'intervalle du triton est de même prédominant dans leurs œuvres respectives. Pour moi, ces deux compositeurs - et ils ne sont pas les seuls - ont touché à l'essence harmonique du son. Marrant quand on sait que l'un était chrétien, généreusement panthéiste (la nature est divine) dans les limites de son orthodoxie catholique, et le second une sorte d'occultiste mégalomane fou, sulfureux, façon XIXème.

J'ai remarqué aussi un fait troublant : lorsque j'écoute ma version trafiquée, mon cerveau semble avoir conservé l'empreinte de mon expérience passée, et vouloir se mettre au diapason : je me retrouve pratiquement dans un état de conscience modifié sous 4-ho-met, du moins un court et fugace instant !

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (25 juillet 2019 à  17:09)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Dépistage 4-aco-dmt, 4-ho-met
par MrTriiks, dernier post 29 juin 2018 à  16:18 par MrTriiks
  3
[ Forum ] 4-HO-MET - 4-HO-MET, légal ?
par MushiMush, dernier post 24 février 2018 à  02:14 par Snap2
  16
[ Forum ] 4-ho-met, al-lad
par leo-1200, dernier post 27 juin 2018 à  14:43 par leo-1200
  4



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    11 octobre 2019Commentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Question de conservation
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    TDAH - TDAH Ritaline
    Il y a moins d'1mnCommentaire de MéthylèneDioxyMé... dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Bières très alcoolisées : qu'en connaissez-vous et qu'en pensez-vous?
    Il y a 4mn
    4
    Commentaire de Ocram dans [Alcool...]
    (95 réponses)
     Forum 
    Paroxetine - Paroxetine & Lsd ou champignons hallucinogène
    Il y a 22mnCommentaire de Ocram dans [Antidepresseurs...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Amanite tue-mouche - Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
    Il y a 2h
    8
    Commentaire de plotchiplocth dans [Enthéogènes...]
    (30 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Ritaline et coke ou MD
    Il y a 2hCommentaire de Cusco dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Diazépam - Curiosité
    Il y a 2hCommentaire de Vivel dans [Benzodiazépines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Cbd ?
    Il y a 2hCommentaire de Caesar dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Etude - Safe
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Cusco dans [Echanges entre profes...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Voyage et voyages
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de Isoretemple
    (4 commentaires)
     Blog 
    Hisoire d'un TRIP lsd +MDMA
    Il y a 2hNouveau blog de VINCZz dans [Trip Report]
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 22 octobre 2019
    Il y a 3hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de filousky
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    5-MAPB, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Jake, D4V3, jeanbeuz, Peyoteman, enbrume04 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     J'y suis arrivé
    par Fabrice1975, le 21 Oct 2019
    Bonjour Ça faisait 4 ans que je n'étais plus revenu sur le site.. Après 10 ans de consommation d'héroïne et moult sevrages express foiré puis 3 ans de methadone en dégressif je suis depuis 1 ans sevré de la methadone Mais depuis 1 an j'ai la chiasse tous les jours Je regrette la constipat...[Lire la suite]
     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Pas encore vu. Geniaaal ! Cusco dans [forum] Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
    (Il y a 2h)
    Très bonne présentation. Cusco dans [forum] Présentation 2019
    (Il y a 3h)
    Rigoureusement exact, et j'adore la forme. Randall dans [forum] Bières très alcoolisées : qu'en connaissez-vous et qu'en pensez-vous?
    (Il y a 5h)
    Bien vu ! Cazale dans [forum] Effets IXPRIM ( tramadol )
    (Il y a 5h)
    Lol Lena ! dans [forum] Dissolution Volumétrique pour ORAL
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums