PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Rick » Mon Love complexe de junky » 12 décembre 2019 à  11:45

[quote=RandallFlag]C'est quoi le rapport entre:

Vouloir se protéger d'une rechute en évitant de fréquenter un consommateur dans son intimité de tout les jours car on se sent encore fragile.

Et:

Le mépris des femmes UD.

:thinking:

J'ai loupé un épisode ou bien ?
:surp:[/quote]
Désolée c'est moi que j'ai fais des raccourcis...
cf. post 30

[b]EDIT :
bon ok, j'avoue tout....[/b]

En fait j'ai peur que la personne avec qui je vis une relation très forte depuis plusieurs années, qui essaie désespérément de rester clean (malgré le kratom, malgré l'op et le tramadol) après un passé d'addiction se dise qu'en fait elle serait mieux avec une non UD.
Je flippe que malgré mes efforts, mes attentions et mes privations elle recherche quelqu’un sans envies de défonce :(
Du coup, voilà pourquoi j'ai réagis comme ça à ton post
sorry

Le blog de Rick » Mon Love complexe de junky » 12 décembre 2019 à  11:33

Salut Rick,

je suis désolée, j'ai écrit la réponse dans un moment où j'étais un peu agacée de tout...je ne voulais pas t'attaquer et je te prie de m'excuser si c'est ça que tu as ressenti.

[quote=Rick]mais par contre, excuse moi d'être fragile en ce moment, et de ne pas vouloir voir ma nana se faire des taquets dans mon salon[/quote]
Tu n'as pas besoin de t'excuser ni d'être fragile, ni d'avancer ce que ça te va ou ça te va pas...c'est le minimum vital de chacun et c'est plus que légitime !
Je comprends parfaitement qu'à des moments il y a des choses qu'il vaut mieux éviter et tu as raison à les mettre en avant...

Mais ce que je voulais dire, et ma réaction était due au fait que j'ai pris ça pour moi, en tant que meuf UD...car justement c'est possible d'en parler du moment difficile qu'on traverse, de nos besoins respectifs...et même en tant qu'UD on peut les entendre ces besoins et faire avec (pendant un moment j'évitais soigneusement de me défoncer la gueule si je passais du temps avec ma copine qui venait d'arrêter le sub, après 10 ans de TSO, ou je ne buvais pas les premiers moments après sa cure pour stopper l'alcool).

Bien sûr je ne pense pas que pour moi c'est possible d'arrêter une conso par amour, mais par contre par amour je peux l’aménager, je peux faire attention à l'autre et à ses fragilités momentanées ou pas...je ne dis pas que c'est facile, mais c'est possible...et je ne dois pas être la seule sur terre !!!!

En fait, c'est plutôt pour te donner de l'espoir et juste dire qu'UD ou pas UD, si on arrive à parler sereinement, dans la confiance, c'est possible d'avoir une relation forte et aller au delà des binairsations qui nous renferment :)

Encore désolée pour le ton de mon premier post, du courage et bravo en tout cas pour ton parcours, pour la lucidité avec laquelle tu prends du recul et tu fais des choix sur tes consos...j'espère que malgré les moments difficiles ça t'apporte pleins de bonnes choses...et que bientôt tu puisses partager tout ça avec une personne (UD ou pas UD c'est pas la question) avec confiance et bonheur ... …

Le blog de Rick » Mon Love complexe de junky » 11 décembre 2019 à  13:59

Salut Rick,

Je suis agacée par tout en ce moment et il me semble voir un sous-jacent mépris envers les meufs UD. Je suis désolée si je te paraît agressive, mais je pense qu'on est tous construits par des schémas de la société dans laquelle on vit et ce n'est qu'en les réperant qu'on peut essayer des changer les choses (dans nos tête, pour être mieux, et plus en général).

[quote=Rick]Or de question d'être en couple avec une usagère, ça va me chauffer à blanc et 5mn plus tard je vais avoir la pompe à morphine ou kétamine en IVD...[/quote]
Il y a un fond de vérité la dedans, mais je crois qu'il faut pas tomber dans des préjugés contre les UD en général. J'ai l'impression en lisant ce que tu écris, pour une meuf UD on ne pourrait pas aller au-delà du côté UD pour voir la personne qui est derrière ses consos...

Mais j'imagine que tu sais autant que moi qu'avant de consommer quoi que soit, une UD, c'est quand même une personne...(avec qui ça peut le faire ou pas, ce n'est pas la question).

Après je ne dis pas que c'est simple et facile à vivre d'être en couple ou des partager des histoires entre UD. Et ça j'en peux témoigner directement.
Moi je consomme, mais en vrai je suis souvent la moins addicte de mes partenaires. Et c'est des équilibres pas faciles à tenir, mais on peut s'apporter beaucoup et ce n'est pas pour ça que les personnes avec qui je vis des histoires "5mn plus tard vont avoir la pompe à morphine" ! Au contraire, y en a même qui ont fini par mettre en frein et décider par eux même d'arrêter leurs consos (pendant que moi je continuais comme je pouvais, pas facile non plus). Et pour l'instant, j'ai réussi à ne pas sombrer dans une conso qui n'est pas la mienne...ce n'est qu'il y a quelques jours que j'ai réussi avec ma grande surprise à refuser une trace de came proposé par un amant qui est bien dedans.

Bon bref, peu importe, mais je crois que c'est beaucoup moins oppressant de ne pas voir les choses de façon binaire (autrement c'est l'équation impossible à résoudre, de laquelle on ne sortira jamais !)...après, là c'est plutôt le cas envers, et c'est vrai que, depuis ado, ça m'est tellement peu arrivé d'avoir des histoires avec des personnes totalement en dehors du monde des UD...parce que le milieux dans lequel j'évolue la drogue c'est grave banalisé, du coup c'est peut-être bien trop facile pour moi de parler. Cependant je crois que si je tombais amoureuse d'une personne qui n'est pas capable de m'entendre, de surpasser ses préjugés etc ça serait elle qui a le plus à perdre...dans le sens, je ne vois pas en quoi ça serait toi que tu la fais souffrir si elle n'arrive pas à t'accepter pour comment tu es, à remettre en question ses idées préconçues sur la drogue, etc.

Du coup, tu n'as pas à craindre de faire du mal dans ce cas à être ce que tu es, même si ça peut être pas facile, dur et douloureux, mais autant ça pourrait aussi se passer de façon complètement différente et être réjouissant et plaisant. Qui sait ? Seul l'avenir nous le dira...

Voilà voilà, profite bien ! …

Le blog de Bettina » Chapitre 3 : lettre à mon idole (âmes sensibles s'abstenir) » 28 novembre 2019 à  16:21

je viens de lire le trio de tes billets...

difficile se dépatouiller entre onirique et réalité, mais c'est sur que, dans les trois textes, tu transmets des sensations réelles avec une puissance débordante. Des phrases aux angles pointus qui griffent et chatouillent les poils qui s'hérissent et le cerveau qui part à la recherche des mots qui vont suivre.

Ce que tu décris est un amour de feu que je ne sais pas si j'ai jamais ressenti. Un incendie qui ravage l’âme, tout en y donnant du combustible. J'ai frissonné à plusieurs reprises et ma façon de vivre les passions est tellement différente que j'hallucine de découvrir la tienne comme si ça passait sur ma peau !

Ce n'est pas pour te flatter dans le vide et répéter les compliments, mais j'adore ton écriture, la précision des mots et le flux des paroles, la dureté des situations et la douceur des phrases...

C'est clair, je ne vais pas rater les prochains épisodes ;)

J'espère que tu vas bien et que l'écriture t'apporte autant que tu donne à ceux qui lisent :) …

Le blog de cependant » miettes d'été au fond du pochon » 23 novembre 2019 à  17:29

oh boots, je n'avais pas vu ton commentaire...

toi tu fais de la poésie en vers, moi je reverse ma melanchonie en vrac
mais plebeienne dans l'ame

Le blog de Marla Singer » #Pariscopage » 23 novembre 2019 à  17:22

moi ma clope vient de perdre son filtre, collé à mes lèvres
j'avais fini d'aligner ma trace, prete à la deguster calmement qu'on frappe à la porte
je ne trouve plus mon briquet

ordinaire chiantise

si le merdique du monde s'arretait à ça je serais contente pourtant !!

je compatis l'ennui d'une liberté reduite à un enclos de plus en plus petit

Bonne soirée aux tropiques :punk1:

Le blog de janis » Un jour particulier » 19 novembre 2019 à  16:03

Désolée Janis, je n'ai pas été très présente ni très loquace ces derniers temps, mais bravo pour ta réussite !!
Profite bien de la satisfaction de ton travail et j'espère que ça t'ouvrera de belles perspectives...

Et je trouve qu'une réussite comme ça est aussi une grosse réussite contre les préjugés vis à vis des UD. C'est pas parce qu'on est UD qu'on n'est pas adonf dans ce qu'on fait, qu'on ne s'applique pas et qu'on ne réussit pas haut le bras !!
:bravo:

à bientôt j'espère

Le blog de hyrda » info mesure kratom » 29 octobre 2019 à  18:52

[quote=]Ahma environ 0,5 CàC[/quote]
Moitié cuillere à café = 6g ??

Moi je dirais plutot une cuillère à soupe bien remplie...
Le mieux c'est de peser...

Sinon j'ai vu ça sur le net :
[img]https://www.kraatje.eu/contents/media/t_scoop-kratom-350.fw.png[/img]

(il faudrait peut être que je floute le site, mais là j'ai pas les moyens, enlevez la photo si elle ne passe pas !!!) c'est vrai que sans échelle, c'est une peut bof

Le blog de hyrda » info légende urbaine ? » 16 octobre 2019 à  20:25

[quote=]pour commencer pour commencer consommer quotidiennement sans aucune pause pendant des années c'est rare point la conso quotidienne souvent beaucoup de trous et puis tu peux consommer quotidiennement 3 mois pendant 6 autres mois consommer que le weekend ou quand tu as des sous bref c'est pas si simple ou systématique que ça...[/quote]
J'appuye ce que dit Marla...
par exemple, moi je consomme des opi depuis dix ans au moins, mais je n'ai pas (encore) eu du "vrai" manque...enfin des symptômes oui, mais pas à être totalement HS.

Et je ne crois pas que c'est parce que je suis une extraterrestre, mais simplement parce que ma conso, tout particulièrement au début, était bien espacée. Ce qui signifie, aussi, des doses limités (j'ai commencé d'ailleurs avec des doses "microscopiques", ce qui m'a permis d'avoir de la marge).

Pendant des années, j'ai très rarement enchainé les sessions longues (sauf pour la fumette d'opium) et très rarement dépassé la semaine de conso continue...encore maintenaint c'est plutôt du genre trois jours d'opi "forts" (sken/came ou opium raffiné haute dose) et puis des opis légers à des doses legères un peu plus longtemps (codéine/opium/rachacha).

Depuis deux ans, je consomme plus et plus souvent, si bien que les sessions redescente avec des opis "legers" ne finissent pas avant que je reconsomme...et je remarque bien que, à niveau physique, j'ai plus de symptômes qu'avant (chiasse, chaud/froid/sudoration, baillements, tension, nez qui coule), mais des fois ça me suffit de 30mg/40mg de codéine (ou smecta+petit benzo+pseudoephedrine à défaut, même si c'est un peu moins efficace) pour calmer le plus désagréable et en deux jours ça va mieux .

Par contre, et là j'appuie aussi ce qui a dit avant, ça ne m'a jamais protegé des effets sur le moral, j'ai eu souvent un contrecoup d'angoisse/mal-être les surlendemain de mes conso, même à des petites doses. Je pense que pour moi c'est bien plus une addiction psy qui s'est enracinée (depuis le temps, pas étonnant), ce qui à la longue ça va pas me proteger d'une dépendance physique.
Je crois d'ailleurs que celle-ci est clairement physiologique, du coup on y peut rien (à part baisser doucement, etc.)...après chacun réagis différament, mais c'est un peu comme si on se donne des coups de marteau sur les doigts : il y en a qui auront les phalanges cassés et d'autres qui s'en sortent avec des bleus, mais c'est normal que ça gonfle etc et puis ça dépend de la force des coup, des matériaux du marteau (désolé, je ne veut pas dire que consommer c'est comme se taper au marteau ! Mais c'est l'exemple qui m'est vénu...merde, faut que j'en parle à mon psy ??).

En tout cas pour dire qu'à mon avis et de ce que j'ai vecu, il faut pas croire aux discours prohibitionnistes qui disent que si on touche aux opiacés on va en venir dépendants à la première prise (ou toute de suite après), mais qu'il faut pas non plus croire d'être immunisé contre le manque à vie ! …

Le blog de shlag4000 » Fumer de l' opium » 15 septembre 2019 à  14:10

Cool les tofs...
par contre t'y vas, tu mets une méga boulette...moi je préfère mettre un peu plus petite et tout cramer d'un coup, plutot que d'en mettre une grande et fumer des bouts cramés la fois suivante (ou faire gaffe à ne pas tout envoyer)...(ou peut-être t'as des meilleurs poumons que moi...mais quand même je trouve ça fait big).

Le blog de shlag4000 » Fumer de l' opium » 15 septembre 2019 à  13:37

Salut,
tu décris bien la technique que j'utilise aussi...

Juste quelques précisions :
si on chauffe une fourchette/cuillère ou un couteau complètement en metal...faire gaffe car ça brûle quand on le prend en main ! (au même temps quand il y a du plastique ça fond à force de chauffer..alors...).
Et sachez que un couteau utilisé pour ça c'est souvent foutu, du coup y faire passer son opinel c'est pas une bonne idée...moi j'aime bien les couteaux à beurre avec une lame longue et arrondie. Et gaffe aussi aux effets cheloux avec des couverts en argent...bon ça m'est arrivé de recuperer quelques vieilles fouchettes avec de l'argent (enfin je crois, j'y connais pas grand chose à ce niveau là), ça rougissait bizarrement avec une flamme verte...peut-être c'était pas grave, mais on trouvait pas ça très rassurant. On peut aussi utiliser des spatules à mastic, mais il faut qu'elles soient rigides (et proprès), sinon c'est la galère...

pour les premières fois, faire quand même attention à ne pas trop rapprocher le couteau de la bouteille...sinon on aspire les vapeur de plastique et c'est pas du tout RDR. Pour moi vaut mieux de couper la bouteille en biais ou carrément de faire un petit passage pour le couteau, en faisant quand même gaffe que la fumé ne s'échappe...

À la place du verre à shooter on a le choix : toute superficie lisse qui resiste à la chaleur peut faire l'affaire...(assiettes retournées, plats pirex, couvercles de pots de confiture, cul de cafétière italienne, dos de poêle, cendriers plats retournés...y a le choix, faut juste que le couteau puisse s'appuyer).

Pendant un moment, j'avais la mauvaise habitude de gratter les restes et de les fumer en clope. Je dis mauvaise car, si on le fait sur un support métalique/vernis (genre pot de confiture/cafétière), on finit par racler du métal (alu ?) et je trouve que ça me fout un mal au crâne inutile car 0 vrais effets...


enjoy …

Le blog de Marla Singer » Comment l'AMM choisit/ juge les médocs? Et about la contraception ?? » 28 août 2019 à  19:45

Salut,

[quote=]Bref elle est passée par le planning familial,[/quote]
juste pour info, ce qu'on appelle géneriquement "planning familial" peut être un centre de plannification et d'éducation familial ( CPEF, géré par l'état, certaines fois couplé à la PMI, la protection matérnelle et infantile !!) ou une structure du mouvement français pour le planning familial.
Dans ces dernières il y a quand même beaucoup moins de chances de tomber sur des cons car c'est une assos militante féministe qui s'est toujours battue pour le droit à l'avortement et l'accès à la contraception. Sauf que dans les petites villes en particulier le MFPF n'a pas le moyen de gérer des centres et souvents il y a des bénévoles ou des salarié(e)s de l'assos qui bossent à l'intérieur des structures ospitalières avec des gynécos pas militants du tout, des conseillers conjugaux/psy (car l'entretient est obligatoire) qui ne le sont pas non plus et font salement la morale.
De ce que j'ai pu personnellement constater, l'accueil dans des centres intièrement gérés par le MFPF (bien que souvent deporvu de gynécos et/ou des appareis nécessaires pour la prémière échographie nécessaire à établir la grossesse et la présence d'un émbryon, du coup certaines fois dans l'impossibilité matérielle de procéder ne soit qu'à un IVG médicamenteux avec la RU486), est quand même bien plus à l'écoute et bienveillante...mais c'est un peu comme pour les CSAPA, on est jamais à l'abri d'un pro qui nous en rajoute une couche en nous rabaissant, même si peut y en avoir pleins de bien !! …

Le blog de Marla Singer » Comment l'AMM choisit/ juge les médocs? Et about la contraception ?? » 27 août 2019 à  18:48

[quote=MarlaSinger]Dis, tu accepterais de reprendre ce super post pour un topic de la section femme, ca peut etre utile. Et surtt il aura sans doute une meilleure visibilité, donc toucher plus de gens...

Avc un ptit mot qui rapelle que les amnorées qui peuvent arriver dans notre vie de meuf UD, n'empêchent pas de tomber enceinte, donc contraception même sans regles.[/quote]
Carrément ! Un post collaboratif ça serait top
Et t'as raison : j'ai vu passer plein de messages de filles qui se disaient "ah, je prends des drogues, sûrement je vais pas tomber enceinte"...du coup mieux vaut toujours informer :)

[quote=RandallFlag]Les deux derniers ont été conçus sous sterilet (ma femme en a chier et en plus ça me blessait le bout du zboub régulièrement) et sous implant (alors ça c'est pas une réussite non plus, et quand ma femme s'en est rendu compte (car elle avait quand même ses règles entre temps), c'était trop tard pour l'ivg)[/quote]
Wow, vous êtes vraiment fertiles tous les deux !! Le taux de grossesses sous implant est pratiquement avoisinant au 0 (sauf intéractions médicamenteuses/plantes) et avec un stérilet au cuivre (non pas les vieux NT 200 à l'argent) aussi...du coup tu dois avoir des spérmatozoides de compète et elles des ovules superbalaises (en vrai, les dernières recherches sur le sujet mettent en question la passivité de la reception des spermatozoides...l'ovule aurait un rôle important dans le choix des spérmatozoides !!).

Juste un petit rappel pour ceux qui ne veulent vraiment pas d'enfants : il y a des associations qui aident (logistiquement et financerement) pour des IVG dans des pays où le delais est plus long qu'en France (Espagne, UK par ex), mais c'est sûr que ce n'est pas une partie de plaisir quand l'embryon est pas mal formé...(mais toujours moins déplaisant qu'une vie de merde...bon, j'arrête, longue discussion).

[quote=Hilde]On a le droit de penser que la capote est aussi un contraceptif féminin (j'en ai dans mon sac)?[/quote]
Oui, c'est pas faux, on peut utiliser des capotes entre filles aussi pour proteger des sex-toys, mais avec un partenaire masculin, c'est bien celui-ci qui décide s'il veut ou pas du préservatif...ça m'est arriveé d'entendre des excuses bidon du genre ("je suis allergique" -- même si c'était pas du latex) ou tout simplement "vas'y on s'en fout" "t'inquiète je gère"...alors c'est quand même relou d'insister des fois (voire ça enlève l'envie !!) ou au contraire, pour peu qu'on soit dans un état second, c'est vraiment chiant et on finit par se dire, oui on s'en fout !! C'est pour ça que pour moi ça reste une contraception masculine, malheureusement :( …

Le blog de Marla Singer » Comment l'AMM choisit/ juge les médocs? Et about la contraception ?? » 26 août 2019 à  19:47

Salut !!
Bien sur qu'elle devrait être gratuite pour tout le monde !!

Et il faudrait que les femmes et les hommes (parce que, oui, ça les concerne aussi, même si la moral chrétienne les charge bien moins que les femmes, qu'en plus, doivent se taper les consequences d'un défaut de contraception directement sur leurs corps !!) puissent librement choisir en connaissance de cause toutes les contraceptions possibles !

Chose vraiment pas facile...

En gros, côté femme, il y a :
des contraceptifs hormonaux :
- des pillules à oestrogènes/progesterones variables de première et deuxième génération (à prendre tous les jours, mais pas forcément à la même heure, faire extremement gaffe en cas de VOMI (ex après session opiacé bien dosée) ou DIARHEE (genre gaffe si manque), de melange avec certains médocs et plantes (ex. millepertuis) car il en reduisent l'effet. Et, selon le personnes et les marques (lire eccipients ou autres principes actifs), plus ou moins bien tolérées. En tout cas, controindiqué pour les femmes > 35 si elles fumes et/ou antecedents de problèmes de coagulation ;

- [b]des pilules "microdosées"[/b] : à prendre tous les jours à la même heure exactement, les mêmes problèmes qu'avec des pillules traditionnelles + certains cas d'AVC etc (déconseillé pareil >35 si fumeuses) ;

- [b]patch transdemique[/b] à changer chaque semaine (attention qu'il ne se décolle pas en cas de piscine, bain, frottements), demangeisons et sensibilisation sur le lieu où on le colle, oestrogènes seulements, pareil déconseillé sans avis médical > 35 fumeuses/coagualation/antécedents AVC (non remboursé par CMU, oui certaines mutuelles, gratuit dans des centres de plannification/planning familial en explicant sa situation) ;

- [b]anneau contraceptif[/b] : à insérer une fois par mois et enlever après 3 semaines. Certaines usagères le sentent pendant les rapports, mais il peut être enlevé et remis. C'est une contraception hormonale basé sur les oestogènes donc même limitation que pour les autres (>35 ans fumeuses, antecedents AVC dans la famille, problèmes coagulation, etc). Pour celles qui vivent dans des abitats précaires (genre camion ou dans la rue sans frigo : problème de conservation : il doit se garder à moins de 30° impérativement), non remboursé mais gratuit dans les centres de plannification/planning familiaux, cout assez cher aux alentours de 20€) ;

- [b]implant contraceptif[/b] : pose par un médecin dans le bras, des usagères ont essayé (et réussi) à l'enlever par elle même mais c'est un peu la bucherie: avec eostrogènes du coup même contrandication que les autres contraceptifs. Il est censé rester en place 3 ans ;

- [b]stérilét "mirena"[/b] à base d'oestrogènes: tous les désavantages des contraceptifs ormonaux mais indiqué en cas de reglès abondantes et douloureuses (contraindication pour la pose d'un stérilét en cuivre), attention aussi aux possibles désagréments du au corps étranger dans l'utérus, nécessité d'une bon suivi/dépistage comme pour un stérilet au cuivre...

des contraceptif non ormonaux :

- [b]capote dite féminine[/b] (en "tube") : possibilité de l'inserer avant les rapports, sois-distant ça protege mieux des IST car ça couvre une partie des lèvres, peut s'utiliser avec plusieurs partenaires/jouets (même s'il vaut mieux changer !), ça fait pas mal de bruit, mais bon, quand on baise on est pas forcément silencieux-ses du coup on s'en fout. Gratuite dans les centres de prévention, planning et centre de plannifications et payante en supermarché/pharmacie (chère) ;

- [b]cape cervicale[/b] : une sorte de chapeau qui protège le col de l'utérus, à se faire fabriquer sur mesure, peut se mettre à l'avance, j'ai jamais essayé du coup je ne sais pas, mais j'ai eu de retour positifs de certaines potes. Ça ne protege pas des IST ;

- [b]stérilét au cuivre[/b]. Là il faut vraiment trouver un médecin/sage femme (oui ! elle peuvent en poser et souvent elles sont plus attentives et cool que pleins de gynécos) qui aide à choisir le bon modèle selon l'utérus de la personne, qui accepte d'en poser à des meufs qui n'ont jamais eu d'enfants et qui pense à le poser convenablement sans pinces pozzi (une sorte de pince qui pince le col de l'utérus et fait vraiment mal, mais c'est inutile avec les nouvelles méthodes), qui s'intéresse de savoir si la longuer des fils est convenable pour l'usagère et qui propose de l'enlever TOUT de suite si ça fait mal (et ne reponds pas "souffrez encore quelques mois, vous verrez, votre corps s'abituera :censored: ). Les contraindication c'est des reglès abondantes et douloureuses (car ça peut impirer la situation) et faut faire des dépistages réguliers contre les IST (surtout clamidya) car les fils peuvent faire remonter plus facilment l'infection à l'uterus et rendre stérile (d'où le réfus pour certains médécins d'en poser aux jeunes filles). Sauf que scientifiquement il est pas prouvé du tout un lien direct entre stérilét et stérilité. L'efficacité, si bien posé et changé en temps (5 ans) est dans les données pratiques (et non celles théoriques) plus haute que celle des pilules (qui ont des très bons résultats en théoriques, mais très mauvais si on tient en compte les aléas de la vie (vomi, diarré, intéractions, oublis, etc) ;

- méthodes dites naturelles : faut bien connaitre son corps et être prête à un échec de contraception (= avoir un enfant/avorter), ça peut aller de la lecture de la glaire et oservation du col, de la prise de la temperature ou l'utilisation de bandelettes qui indiquent la periode du cycle et la probabilité de fécondation ;

- [b]ligature des trompes[/b] : pratiquement impossible si on n'a pas d'enfants/on est trop jeunes (malgré que la loi le permette), c'est une opération invasive qui pose un clip sur les trompes. Elle n'est pas réversible, mais peut avoir des échecs.

Pour les mecs aussi existents des contraceptifs :

- [b]capotes[/b] (ça je pense qu'il n'y a pas trop besoin d'explication) ;

- [b]caleçon chauffant les testicules[/b] (en phase expérimentale, mais expérimenté par certains). Ce type spécial de calécon fait remonter les testicules et, en augmentant la température, les spérmatozoides meurent. À tester qu'avec des personnes dont on a confiance je crois, assez contraignant malgré tout ;

- [b]injections de testostèrone[/b] tous les mois (sous contrôle médical). Effets sécondaires dus aux hormones et à la ROA contraignante, bonne efficacité. Je ne sais pas si c'est remboursable ;

- [b]vasectomie[/b] : clips sur le conduit qui amène les spermatozoides. Elle peut être reversible ou non, difficile trouver des médecins disponibles, mais remboursé même par la CMU. Assez invasifs, ça peut provoquer des douleurs, mais pas nécessariement.

En cas de prises de risques, il existent pour les femmes des pilules du lendemain (gratuites pour les mineures et dans certains planning) et du surlendemain (72h après). À ne pas prendre plusieurs fois par cycle, mais à ne pas se faire allarmer par des fausses rumeurs de stérilité ou autre...
Après faut pas oublier non plus que contraception et prévention ne sont pas exactement la même chose : seul le preservatif/digue (pour des rapports entre filles) sont censés protèger des IST (attention quand même au HPV/syphylis).
Du coup, en cas de prise de risque, il vaut mieux se faire dépister (ce qui est bien déjà normalement)...

J'en oublie sûrement, mais c'est celles qui me viennent à l'esprit...elles ne sont pas forcément toutes connues, mais c'est bien d'avoir le max d'info pour pouvoir vraiment choisir en foction de son corps, de ses exigences, de sa vie...Malheureusement, ce n'est pas facile avoir un professionnel à l'écoute qui puisse donner des bonnes explication et être à l'écoute sans jugements (ce qui est le pire).



Je trouve que le combat est le même : c'est très difficile de trouver un professionnel du corps médical à notre écoute qu'on soit UD ou qu'on recherche une contraception qui nous soit adapté (alors si on a la "malchance" d'être UD et femme et/ou avoir une sexualité hors les clous je te dis pas). C'est un combat contre une morale qui tue que ce soit avec un mauvais accès au matos de prévention, au matos propre, qui ammène dans pleins de pays à des avortement illégaux dans des conditions désastreuses, à comme tu disais à des accouchements bien meurtriers...

Vivement qu'on puisse choisir pour nous même de nous droguer (ou pas), d'avoir des gosses quand et SI on veut...!!!! …

Le blog de Tyux1235 » Dose trip zolpi » 13 août 2019 à  20:03

Salut,
je n'ai pas du tout de réponse à ta question en prenant pas de zolpidem (au passage, tu dis pas quels effets tu recherches ? dormir ? avoir des hallus ?).

J'écris quand même juste pour te dire que la charte du forum interdit d'indiquer des dosages à une personne (cependant tu peux trouver des infos sur le wiki ou en cherchant sur le forum ou sur psychonaut).

Mais, surtout, je voulais te conseiller d'écrire sur le forum pour ce genre de demande...
tu vas avoir beaucoup plus de réponses !!
Ici les blogs c'est plutôt pour raconter des trucs perso que pour poser des demandes précises (genre faire ton TR au zolpidem, quand t'aurais essayé).

:)

Le blog de Ketanosaure de l’amour » Opium et rachacha » 04 août 2019 à  15:29

[quote=bootspoppers]j essairai alors![/quote]
Pour faire quoi ?
Normalement c'est le "test" pour éveluer la qualité du teuch, selon comme ça bulle et l'odeur que ça dégage on peut deviner si c'est du bon shit ou pas
Mais faire buller pour faire buller :thinking:

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 04 août 2019 à  14:33

[quote=Isoretemple]Parfois je me dis qu’il vaut mieux un boulot qui ne te représente pas et qui n’a rien à voir avec notre passion pour ne pas la contaminer avec les pressions extérieures...[/quote]
C'est exactement ce à quoi je réfléchis à pleins de moments...même si c'est deprimant. Jamais je me retrouverais dans une activité ayant pour but de faire de l'argent...mais bon enchaîner les boulots de merde, le chomage et l'RSA c'est pas vraiment toujours mieux.

Je m'envestis sans conviction profonde. Contradictoire et épuisant à la longue !

Le seul espoir est celui de faire changer les choses, mais bon...long discours (monde de merde).

Entretemps, des mots comme drogue, des drogues comme échappatoire. J'arrive même à y trouver mon compte parfois et ça me questionne !

Continue dans ta libérté, je pense que c'est ça qui compte...

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 04 août 2019 à  13:30

[quote=ismael77]moitié ceci et un peu de cela.[/quote]
moi c'est plutôt ça oui !!

je reste persuadée que ce n'est pas le travail qui nous définit, même si ça a une influence sur les conditions matérielles de vie (pour utiliser un lexique "rouge" ;)

[quote=ismael77]En général ceux qui écrivent ne peuvent pas, ne pas le faire, du moins en ont besoin.[/quote]
oui ! un besoin vital, même si des fois on peut rester en panne de mots...et ça fait mal, encore plus que faire sortir la douleur.
de là à en gagner sa vie, tout en ne devant pas se plier à des ditkat commerciaux ou écrire des merdes sans sens SEO, il y a quand même une marge...

bref, continue à écrire !!!

Le blog de Ketanosaure de l’amour » Opium et rachacha » 03 août 2019 à  18:22

[quote=Bootspoppers][quote=cependant]en faisant buller, là c'est éclatant,[/quote]
J'ai souvent entendu ce mot, "buller" qu'est-ce que ça veut dire ?[/quote]
Ça vaut dire que quand on chauffe du shit avec la flamme d'un briquet, sans le faire cramer, ça "bulle", il y a des petites bulles qui se forment, tout en dégageant une odeur typique.

L'op ça fait pas ça de la même façon, ça se liquifie, ça goute presque, comme sur l'alu, ça fond (même si peut il y avoir des petites bulles, mais ça n'a pas la même gueule)...et l'odeur n'est clairement pas la même (enfin, ça suffit de connaitre celle du shit pour savoir que ça en est pas, même si on ne connait pas celle de l'op, qui se rapporche de loin à celle de la came, mais en moins chimique...difficile à décrire mais irratable si tu connais...).

Bref, voilà...

Le blog de Ketanosaure de l’amour » Opium et rachacha » 03 août 2019 à  15:08

[quote=]l OPI ressemble à du Zan ...très amer si bien préparé , cuit et concentré ....[/quote]
Salut,

C'est quoi le "zan" ? je ne connais pas...

"bien préparé" ? Justement il n'y a pas forcément besoin de le préparer (raffiner ?) l'op, au contraire que la rach (on peut, mais on a du latex à l'état naturel, ça suffit juste de le recueilllir et faire secher)....et l'amertume de ouf, tu la trouve même sur les bulbes fraîches, c'est un peu la marque de présentation de la plante...c'est a m e r !! (je sais pas d'où ça vient, mais même dans des produits chimiques à base d'opiacés l'amertume est toujours présente...).

Dix minutes pour moi c'est vraiment trop tôt pour avoir des effets après avoir gobé une boulette (ah j'aimerais tellement que ça monte si vite, ça m'éviterait d'avoir envie de prendre une trace de came à la place ;)

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 02 août 2019 à  19:25

[quote=ismael77]à la limite tu parlerais de ce que tu veux ce serait bien, enfin je pense bien![/quote]
Salut Ismael77...
merci de tes commentaires, surtout parce que j'aime carrément bien tes billets, alors ça fait plaize
même si....j'ai rien compris à ce dernier !!!
tu veux dire quoi ??

ps. je ne me sens pas une "auteur(e)"...je ne sais pas, je kiffe écrire, mais auteur ça fait tout de suite trop sérieux par rapport à moi j'ai l'impression...je sais pas...

Le blog de Ketanosaure de l’amour » Opium et rachacha » 02 août 2019 à  18:43

Salut !

Enfait je crois qu'en marocain "rachacha" ça veut dire pavot ou bulbes de pavot ou infusion de bulbes...ce que j'appelle rachacha c'est en effait ce qu'il dit Ocram :

[quote=Ocram]La Rachacha c est une décoction de tout la plante de pavot... La tête, la tige etc. Le tout écrasé et mis à cuire pendant des heures dans une grande quantité de flotte. Il en ressort une espèce de pâte collante[/quote]
(entre la première phase de longue cuisson et la reduction en pâte faut filtrer quand même, dit en passant).

Par contre je ne suis pas d'accord :
[quote=Ocram][b]que les gens prennent en infusion[/b].[/quote]
La rach, une fois en pate, peut tranquillement se prendre en boulette exactement comme l'op (c'est juste la taille qui change !!), du coup je pense que la confusion ça vient de là...

En général, la rachacha est plus foncée que l'op avec un petit goût de caramelisé (bon si ça sent trop le caramelisé/cramé c'est qu'il y a un problème de fabrication). Si le temps est sec, ça peut bien secher aussi, à ce moment là je trouve ça fait plus d'"écailles" que l'op et ça vire souvent au noir brillant (vs marron/rouge de l'op, plus clairs quand on le casse, alors que la rach non).

Dans l'op certaines fois on remarque les pistiles de la fleur qui ont séché avec la pâte.

Je n'ai jamais fumée de la rachacha mais je pense que ça ne vaut vraiment pas le coup vu que c'est moins fort que l'op (ça dépend de pleins de facteurs, mais en moyenne je dirais environ la moitié).

Des fois j'ai entendu appeller "rachacha" l'infu des bulbes...là il faut faire gaffe parce que au délà de ce qu'on peut croire, la tisane, si bien faite, peut mettre des sacrées claques !!! auxquelles on s'attend pas...

[quote=Ketanosaure de l’amour]Ah d’accord. Et l’opium resemble au rachacha ? Parce que j’ai commander de l’opium ça s’apparente à du shit, marron foncé et collant (j’ai pas de photos sous la main je vous montre plus tard)[/quote]
Pour reconnaitre de l'op du shit, moi j'humidifie un peu un doigt je le passe dessous et je le met sur la langue : si c'est amer c'est n'est pas du shit...ou en faisant buller, là c'est éclatant, l'odeur et la consistence ça n'a rien à voir...(si tu connais du shit tu sauras si ça en est).
Mais pour reconnaitre à coup sûr de l'op de la rach, surtout sans connaitre, à mon avis c'est quand même galère...

De toute façon, si t'es novice avec les opiacés, il vaut toujours mieux prendre une toute petite boulette minuscule (moi j'avais commencé justement avec de la rach' en croyant que c'était fort comme de l'op, du coup je prenais des boulettes de la taille d'une graine de beuh. Je n'ai pas regreté parce que jusqu'à là les opiacés ça passait pas, ça me rendais malade et c'est tout et avec ces microboullettes j'ai pu apprecier).
Du coup, au fond, je crois il vaut mieux suivre la rdr et en prendre la plus petite dose possible, même si t'as un doute que c'est de la rach et non pas de l'op...

Sache que si tu redrop, ça peut prendre pas mal de temps à monter, du coup attend bien une heure, une heure et demie pour ne pas avoir des mauvaises surprises...

Pleins de trucs à dire, mais juste savoir que même si c'est "naturel" ça reste tout autant des opiacés, avec lesquels faut mieux ne pas faire n'importe quoi...(rdr pour éviter dependence physique = jamais deux jours de suite et au moins 15 entre chaque séance ; éviter mélange alcool, kétamine mais surtout benzo, savoir qu'on peut vomir)

Profite bien de ta comande et fais gaffe à toi :)

ps : avec des questions comme ça, précises, peut-être tu aurais plus de réponses dans le forum qu'avec un billet de blog.... …

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 26 juillet 2019 à  20:12

[quote=Agartha]Cependant, est-ce que c'est encore la peine que je te dise à quel point tu es douée pour manier le verbe et que ton texte était très prenant et divertissant?[/quote]
Bon, contente de t'avoir diverti ;)
Et merci pour les compliments, je doute souvent de moi même, alors oui, ça fait chaud au coeur :)

À plus

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 25 juillet 2019 à  20:26

[quote=Isoretemple]J’aime beaucoup ce que tu écris. Toujours très agréable à lire et plein de sensualité...[/quote]
Oh merci !
J'ai lu ton blog pour le coup, moi aussi j'aime comme tu écris !!

J'espère tes vacances se passent bien, malgré l'OH impérant...et à propos de ça ne te culpabilise pas, même si tu fumes du canna, si ça ça te va mieux que de boire c'est ça qui compte !!! Et t'y arrives, du coup c'est chammé ! Moi je bois de moins en moins (les opiacés m'en font passer l'envie...est-ce que c'est mieux ? Oui perso je crois que l'alcool c'est quand même pour moi une des drogues les plus dévastatrices...et c'est clair que se passer de gueule de bois ça fait quand même drolement du bien (foie et cerveau remercient au passage) !

À la prochaine :)

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 25 juillet 2019 à  20:18

[quote=Bootspoppers][quote=cependant]Merci à toi Boots...mais ça ne serait pas juste le sujet du post qui te fait dire que ça vole plus haut que les autres ?[/quote]
J'ai aimé le ressenti de ces étreintes scrupuleuses.
J ai aimé la musique et ces ambiances que je ne connais pas.. . ou mal...

Ah ... et les teufs... en verrai je une avant de m en aller ?
Je suis trop personnel le, excusez moi...

J'ai encore envie d'aller visiter là-bas.[/quote]
L'été c'est la bonne saison en plus Boots, ne dèsespère pas :)
Tu n'as pas des potes qui vont en teuf ?

je ne pensais pas avoir des scrupules, mais vu la définition qu'en donne le dico, t'as peut être raison

[quote]PSYCHOL. Maladie du scrupule. ,,Forme de psychasthénie caractérisée par l'hésitation interminable avant l'action, le mécontentement de l'action effectuée, la manie du retour en arrière et de la vérification`` (Piéron 1973).[/quote]
je suis un peu comme ça à des moments, même si j'avais pas mis ces sentiments dans mon vécu de ce que j'ai raconté...plus de l'excitation entretenue, finalement...
mais voià ;) …

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 23 juillet 2019 à  18:58

[quote=Nils1984]Un instant de pur plaisir cependant, c'est déjà en soi une éternité, je pense...

Une nuit surréelle...

;)[/quote]
Yo,
moi j'arrive jamais à me contenter...
des fois je me dit que si je savais apprécier les instants un par un, je flotterais dans le bonheur. mais je reste avec le regard à l'horizon et je me noye dans l'espoir.

Le blog de cependant » Univers parallèles : étreintes entre prods et entre potes » 23 juillet 2019 à  18:54

[quote=Bootspoppers][quote=cependant]merci[/quote]
Sublime.
La barre est relevée d un cran.
Merci.[/quote]
Merci à toi Boots...mais ça ne serait pas juste le sujet du post qui te fait dire que ça vole plus haut que les autres ?

Le blog de Maskagaz » Les effets de l'héroïne auprès de nos familles » 22 juillet 2019 à  12:44

Salut,

je suis un petit peu une voix hors du choeur, mais j'ai l'impression que ce que tu décris, malgré la dureté du vécu et le fait que c'est malheureusement des choses qui arrivent, c'est une image de la dépendance à l'héro très stéréotypée.

[quote]Une personne addicte à l'héroïne verra énormément de changement sur son corps, que ce soit des marques du à l' injection , une prise de poids, une peu pâle et des pertes de capacité cardio et musculaires ( normal ). Le comportement change aussi énormément : dépression, flemme et tout un tas de chose que vous devez sûrement savoir.[/quote]
Déjà, pas tous les addicts à l'héro s'injectent : on peut être dépendant sans avoir jamais touché une pompe...une prise de poids, j'ai rarement vu ça (plutôt avec un TSO comme la méthadone ou certains neuroleptiques/médoc psy), en général c'est plutôt l'inverse. Des pertes de capacité cardio-musculaires ne sont pas « normales » à mon avis, ça peut arriver avec une mauvaise hygiène de vie (et un accès limité à du bon matos de prévention, comme certains filtres pour les shoots), c'est sûr, mais en soit, les opiacés ne sont pas du tout cardiotoxiques et ne causent pas de problèmes aux poumons.

Le comportement...eh bah, je trouve ça vraiment délicat comme question...des fois ce n'est pas une dépression qui nous fait tomber dans l'addiction ?

Après c'est sûr que si on n'a pas accès à un TSO et on doit se remettre aux aléas du deal, ça fait des sacrés yo-yo (avec des problèmes de thunes, une qualité très aléatoire, des périodes de manque, etc.). Du coup, c'est sûr que le moral en prend un sacré coup aussi.

En vrai, je vais te dire un truc : personnellement, je n'ai jamais vécu ça en famille, mais qu'entre potes. Et j'ai l'impression que ça se passe carrément mieux « entre pairs ». Dans le sens que j'ai l'impression que des fois ça prend des dimensions d'angoisse et peurs énormes dans la famille non seulement à cause des relations familiales souvent compliquées, mais justement à cause de tout l'imaginaire que tu relates. C'est une méconnaissance qui amène au jugement, qui porte à vouloir le bien de l'autre sans prendre le temps de comprendre ce qu'il se passe, sans connaître le produit, etc. Dans beaucoup de familles, ça passe beaucoup mieux j'ai l'impression de boire un peu (trop), de consommer des médocs...mais toucher à la came ça évoque un imaginaire de déchéance ultime, ça fait peur, ça inquiète, ça angoisse. J'ai vu des fois des parents qui vivent ça comme un échec et voient dans le sevrage de leur progéniture la seule façon de gagner leur sentiment de faillite. Mais on ne peut pas, à mon avis et dans mon vécu, arriver à arrêter pour les autres, on le peut que pour soi. Avoir la pression de quelqu'un qui nous aime et a une influence sur nous, des fois c'est encore pire...On se culpabilise encore plus et on arrive à arrêter encore moins...

J'ai l'impression que tout ce que tu dis, ça pourrait être encore pire pour d'autres produits, comme la cocaïne par exemple. Sauf que dans l'immaginaire, ça fait moins tox et plus "branché" et les gens s'inquiètent moins, alors que personnellement j'ai vu faire bien plus de dégas (enfin, ce n'est pas un jugement, mais juste déjà, en injection ça peut être bien plus la boucherie, le g ça coûte le double que la came, il n'y a pas de traitement de substitution !).

Du coup, j'ai envie de dire que le problème ce n'est pas le produit en soit.

[quote=Maskagaz]mais ne lâchez pas la vie, je ne vous demande pas d'arrêter les drogues mais ne toucher plus à celle ci, mieux vaut prendre du cannabis.[/quote]
D'autant plus que j'ai vu faire bien de degas par le cannabis aussi !

Perso, je suis bien plus trauma par l'état enduit par une dépendance au cannabis (j'ai fumé quotidiennement pendant 15 ans et vécu avec des fumeurs aussi), se laisser pourrir et mourir à petit feu un joint à la bouche, angoissé et paranoiaque à ne plus se nourrir... Comme quoi ça dépend...

Je pense du coup qu'avant tout ça vaut le coup de s'informer, de lutter contre les stéréotypes et les jugements morals, de parler avec les gens concernés, de ne pas diaboliser un produit, mais soutenir sans vouloir aider en imposant ce qu'on croit être le bien pour l'autre...

Ce n'est seulement comme ça, à mon avis et dans mon expérience, qu'on évite l'isolement, la déchéance et des situations de précarité et d'état merdique généralisé...Après je sais bien qu'il y a un niveau où on ne peut plus rien pour l'autre, c'est une sensation d'impuissance plus que frustrante, rongeante. Ça fait mal et c'est très dur voir souffrir les gens qu'on aime, mais c'est bien plus complexe à mon avis que juste une molécule...

Bon, cela dit, je n'ai pas de solutions, j'espère que ce que j'ai écrit ce ne soit pas trop direct, mais en tant qu'utilisatrice d'héro je me sens concernée et ça me touche. Je réagis à chaud, désolée, cela dit je te souhaite de te sentir le mieux possible dans tes consos et que dans nos relations on sache mettre en place un vrai soutien sans jugement qui nous évite les situations de merde. …

Le blog de ismael77 » De la came aux femmes, le fou prend la dame! Décro et libido » 09 juin 2019 à  14:14

Salut,

j'ai beaucoup apprécié l'écriture et le style de ce billet ; peut-être c'est à cause du contenu plus « intimiste » que les autres que tu as écrits, mais il y a une sonorité, une poésie urbaine désenchantée qui me fait écho...

j'ai aimé, malgré que j'aie toujours du mal avec le sujet « séduction », came ou pas came...j'ai du mal parce qu'il porte avec lui souvent des visions de genre que, en tant que « meuf », je vis comme bien renfermantes ; j' ai du mal, parce que, came ou pas came, j'ai pas confiance en moi (et au fond, je rejoins Boots, les prods me permettent d'aller vers les autres, débarrassée de la carapace d'éloignement que la vie m'a construit)...mais bon ça n’empêche pas d'aimer l'écriture et puis que de voir les choses à travers d'autres yeux ça fait toujours du bien

[quote=ismael77]Le truc n’est surtout pas de serrer les dents, plus on force, plus on craque.[/quote]
Et ça, j'approuve grave, beaucoup. Pas facile à expliquer, à pleins d'UDs aussi, mais je l'ai bien expérimenté !

[quote=ismael77]C'est beau la vie, mais ça fait mal, sans anesthésie...[/quote]
ça c'est carrément bien dit, des fois je trouve que c'est de la merde la vie, mais t'as fondamentalment raison, c'est juste que ça fait mal si on la ressent...

C'est vraiment bien ton blog, à mon avis, tu n'as pas à raccourcir tes textes, ni limiter tes envies d'aligner des mots, au contraire ! Fonce, et je sais jusqu'à quel point ça peut remuer, faire du bien, du mal, mais le résultat en vaut le coup...

À plus …

Le blog de BigouzTrip » Premiere fois tramadol très déçu » 07 juin 2019 à  19:48

[quote=]Enfaite j'ai pu relarquer que si tu n'as pas d'effet recreatif sur la codeine tu n'en aurais ps pour le tramadol tout comme moi.[/quote]
Salut, je ne suis pas d'accord...

Pour moi aussi pour ma première prise de tramadol m'avait fallu au moins 300mg pour sentir quelque chose...par contre avec la codéine des toutes petites doses je les sentais bien passer...

alors, fais quand même gaffe à affirmer des choses comme ça
après chaqu'un est différent et on réagit tous différement !

eh sinon 100% d'accord avec Marla, la première fois ce n'est pas forcément la meilleure ;)

Voilà voilà

Remonter

Pied de page des forums