PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de ismael77 » Il était un foie, un couteau, pas de calumet. EPILOGUE » 11 février 2020 à  04:27

[quote=]ismael77 a écrit
et ce nom Vernon Subutex, déjà ça ne va pas.[/quote]
Ce n'est que mon impression moi j'ai trouvé un nom propre un seul Shibbouleth Balagan. Support imaginaire au rendu réel meilleur! Mais on est pas tous doués!
je n'ai pas pu lire le texte à cause de ce titre, c'est comme Adolf Bayer-Mariani, c'est pas sa faute c'est que je ne peut fire aucune identification aux perso. ni y croire. C'est mon problème je ne critique pas. Je bute sur les noms propres inventés, car un nom c'est tellement il faudrait écrire à l'américaine, un homme, une action, une idéologie, valeur (courage liberté, western cinéma et livres d'action.
J'ai du mal avec les romans. Dommage je me limite.

Le blog de ismael77 » Il était un foie, un couteau, pas de calumet. EPILOGUE » 11 février 2020 à  04:18

Je ne suis pas bien placé pour juger car je l'ai connu, et sans plus. Despentes, c'est le quartier de Lyon. J'ai un peu de mal avec l'intérêt de montrer une vrai péné, baisde moi, qui fait sonner faux le film. Ce n'est que mon avis à part ça un plaisir (c'est pas le lot.??) à lire. Et on est tous plus ou moins des keupons à la base. La C nike la création en ce qui me concerne et il n'y a qu'à voir une fine de tournage à 5g per capita! Les commentaires peuvent être écrits avec u joint, jamais les blogs, net à tso, clarté et envoyer les idées me submergent. Voilà pourquoi un cadre, chronique, ou podcast de durée prévue, si possible illustré par photos et dessins partout. Malgré ma formation en audiovisuel je ne sais pas mettre un mp3 avec diaporama sur le number one, youtuve. Accès for any english speakers: i THINK A POTENTIAL ONE million of rehab, autoradio, or subway, also info for health workers (they don't need us! That is non sense!).
So nobody wants to read, almost it is tiring, boring, solo, and if the voice is deep and well told, written to be, add the direct feeling sharing.like basse noogga or goonie talks .
Ow j'étais en USA là! désolé.
L'dée un podcast nommé addict stories (adixtory) about my way, experience, and others, like the non users around, social hilflösiqjeit, l'enfance est un état de manque et détresse qui en cas de trauma, va jouer un rôle de substitut d'affect, la détresse est de ne pas connaître sa mère et son odeur, et puis elle puait le vin et l sky, gauloises brunes.
Ceux qui ont importé la méthode behavioriste, comportemental, résultats très bons, on eu l'idiotie corpo (toi analyste je te surpasse dans ma science...), on oublié que le problème est rarement l'addiction, celle ci a été solution, réponse, demande, ou autre, recherche de contraintes cadre et identité politique.
Alors les podacst sont TOUs moralistes en USA/UK mais je vais améner la rue sur le GSM ...Si j'arrive à enregistrer !
Pour Moix je ne peux pas, ce style qui cache le vide, ce côté pédant, 6ème arrdt en Deudeuchen un BO bo. Un beauf intello. Et limite raciste. Despentes elle est moderne. Là je lis 'beam me up Scotty' sur le crack. J'ai besoin d'illustration pour mon podcats youtube. M ERCI!
Autre chose, ma mère a écrit un Roman (comme Virginie, c'est imaginaire) ouvrière établie d'extrême gauche et féministe, elle finit sa ie sevré (?) de a tise, et donnant des ateliers d'écrit à Ego (espoir Goutte d'or). C'est l'amiante qui l'a tué, on savait depuis 10 ans...Ils n'ont pas de retraités dans la boîte (esp de vie 57-61!). Donc je fais la part du récit, et du meessage politique sans me le cacher s'il existe? Elle est, en un sens féministe? Des femmes et des guns, donc des bites, réflexion...' comme la Torah je n'ai aucun besoin d'y croire pour apprécier la langue et le construit! Céline aussi, pose problème, mais il suffit de lire le voyage deux lignes (blague à part), et c'est bon, c'est un grand auteur! Voilà ce qui est jubilatoire pour les lecteurs, la n …

Le blog de rick135 » trip où j'ai sûrement frôlé la mort » 04 février 2020 à  06:17

A partir d"un seuil il n'y a plus de sensations, que du risque sans bénéfice. Tu prends une boîte de valium t'es pas plus def que la moitié, et la tolérance ainsi que le cumul posent problème. Évitez les benzo avec alcool. Et tout court

Le blog de ismael77 » Il était un foie, un couteau, pas de calumet. EPILOGUE » 04 février 2020 à  06:10

[quote=]L'enjeu lorsqu'on lit un livre ce n'est pas de devoir être convaincu de la réalité des faits. Penser comme ça c'est se fermer à un pan énorme de la littérature.[/quote]
Je ne parle que pour moi, j'admire les romanciers;
tout à fait d'accord seulement je n"y arrive pas j'ai l'impression de ne pas pouvoir ne serait(ce que changer un nom ou en inventer un ou passer du je au il, c'est du roman et c'est un dilemme et il faut du neuf de l'invention narrative.

En fait ce que je cherche n'est pas le vraisemblable mais le roman du réel. Conscient de la mythologie personnelle !
Je prépare un récit de voyage d'aventure réel et j'ai demandé aux "acteurs" l'accord (un délit et un nom connu) mais pour l'adultère c'est abusé. Pas de 'révélations' dommage pour le récit.Le roman permet de dire des faits mais ils se reconnaîtront !
[quote=]Chaque biographie est dans une certaine mesure romancé et chaque fiction est inspiré de la réalité. La beauté du roman c'est justement cette balance entre des intrigues fantastiques et des moments crédible où le lecteur pense que ça pourrait se passer dans la vrai vie et où il s'identifie aux personnages.[/quote]
Super phrases !
très bien dit, j'aimerais me libérer mais je n"écrit que des réflexions en lien avec l'histoire et la mienne et je ne suis pas prêt sauf pour l'humour.
l'histoire rencontre celle de ma famille et j'ai essayé la saga sur 3 générations la shoah, 68, et le tabou qui ressort par ma voix, déjà vu. Témoignage tox, aussi, alors une histoire de voyous et d'amour sur fond de guerre en Bosnie... La narration, c'est ce qui compte. J'adore écrire sur la bible et le récit des origines en passant de Moïse à Freud...
Mon livre préféré : le vaisseau des morts de Traven et un autre américain histoire vraie d'un marin, incroyable. J'aime bien Jaenada. Et plus des sommes et des connaissances que la fiction par exemple j'adore les bio de Zweig plus que les romans. Il en faut du talent et du taf! …

Le blog de Toujourspareille » Naître accroc c’est une maladie? » 21 janvier 2020 à  02:38

[quote=Mascarpone][quote=]j’ai envie de dire que ( être accro , addict ... ) est une maladie[/quote]
Là, je vais parler pour moi, et rien que pour moi :

Personnellement, le jour où j'ai testé un opiacé pour la toute 1ère fois (codéine), j'y ai trouvé un VRAI plaisir, une VRAIE satisfaction, que je n'avais jamais trouvé[/quote]
pour la première fois ne pas être mal. Il y a des petits porteurs de sérotonine ou dopamine endorphines etc on est pas égal.

Le blog de Toujourspareille » Naître accroc c’est une maladie? » 21 janvier 2020 à  02:34

je parle de conso de la mère cela n'est pas fatal mais il y a mieux comme départ. Un sevrage durant la grossesse est dangereux aussi. On ne naît pas fini (sauf Esau) et le manque constitue le moteur existentiel de l'humanité et du vivant qui recherche la complétude (shalom) je ne suis pas pieux mais la Torah (bible) est malgré nous notre culture mythique.
L"étude n'a pas besoin de croyance.

Il y a un côté favorable à la précocité mais non suffisant. Par contre certains fils d'alcoolo ont des handicaps graves. D'autres non. Je sais de quoi je parle!

Le blog de Toujourspareille » Naître accroc c’est une maladie? » 21 janvier 2020 à  02:18

on peut naître en état de dépendance, donc sevrage et donc accro, tu ne savais pas ça l"alcool prénatal? Le sevrage du nourrisson heroinomane?
Je l'ai vu et vécu.
on apprend tout le temps

Le blog de JPM » Violence symbolique » 21 janvier 2020 à  02:11

Il faut être vigilant et ne pas relayer ce que l'on dénonce. Comme mettre un champi jaune sans autre but que d'exprimer "vas te faire soigner" c'est le truc typique et sans explication , jugement sans avoir compris, et violent car c'est simplement se placer en acteur de cette violence sur ce site je suis déçu. Si une chose gène parlons en au lieu de verser dans l'insulte?
De toute façon mettre des sanctions positives ou non sur un site fréquenté par des addicts n'est pas une super idée. Dire ce que l'on pense vaut mieux non?
je l'applique et félicite les écrits que j'aime mais je dis ce que j'aime de la même hauteur. ¨Pas anonyme non justifié et méchant voir dangereux , au pire dire son désaccord. Merci

Le blog de Rick » Mon Love complexe de junky » 12 janvier 2020 à  00:44

[quote=]"les femmes de quarante ans atteignent leur apogée intellectuelle et physique".[/quote]
A 40 ans on se connait mieux même moi, homme j'ai des orgasmes de 50 secondes!

Le blog de Rick » Mon Love complexe de junky » 12 janvier 2020 à  00:40

[quote=Rick]De ma condition de junkie. Former un couple, avec une fille comme ça? jamais de la vie, ce serait une malédiction pour elle. C'est ce que je pensai au fond de moi, je ne veux pas être un cadeau empoisonné.

Alors pourquoi ne pas s'y mettre, comme avec les autres?
Car tout simplement, si elle découvre" mon passé de drogué" le château de carte s'effondre. Une perte de temps. Une fille triste, qui aura le cœur brisé. Cela m'est déjà arrivé, plus jamais je ne veux faire pleurer une femme, c'est un crime.[/quote]
Tu dis tellement de choses qui me parlent!


Quand je suis tombé sur une gentille fille qui était tombé amoureuse, du dragueur du canal, on se demande pourquoi, je lui ai dit 'j'ai plusieurs meufs, je me shoote une fois par moi, tu vas souffrir! Barre toi!'
Un jour elle arrive chez moi, un 'warm gun' sur la table témoigne d'une IV récente.

Elle s'est accrochée et j'ai décroché, quand j'ai vu dans ses yeux ce qu'il y avait derrière le toxico, et qu'elle a su voir et me tendre un miroir, tendre.

Elle est venue, chaque jour, malgré ses cours, 2h de transport pour une demie heure de visite avec 5 secondes de sexe. L'héro en sous dose, donne des éjaculations précoces.

Elle a eu le male alpha,
car être aimé comme ça étant jeune et américaine, j'avais jamais eu ça, je fus son Pygmalion, elle, ma 'fair lady'; à qui j'apprenais le français et la culture de mon pays, et l'aidais, pour les sous, et ses cours à sciences po. Mais restais odieux 'she was under my thumb'. Par contre elle fut nourrie et servi, massé chaque soir et café au perco, moulu, finger pour la mousse de lait, le matin, vie de rêve s'il n'y avait ces drames à répétition dans ma vie, et famille, passé, et solitude, un lourd bagage à porter.

Mais j'ai fini par l'aimer, malgré sa blondeur et sa nationalité, je préférais les kabyles et brunes. On apprend à aimer l'autre et tout ce qui le constitue.
Comme une fille, vigoureuse, au corps défiant l'apesanteur, ses bonnets E, sur 90 cm, une taille fine, un ventre plat, et des cheveux blonds (jr l'avais dragué pour son look très arty, robe blanche et bottes en cuirs, sur longues jambes fortes. C'est bonus, car c'est son côté romantique qui m'a séduit. Elle m'a quitté après un mariage de rêve et deux OD, enceinte, elle m'en a voulu, d'avoir gâché sa vie (à trente ans). J'ai été apprivoisé avant d'être jeté pour les raisons que j'avais 'réussi à sortir de la came' et quitté parce que rechuté et perdu sa confiance. J'ai été assez heureux pour savoir que cela existe. Elle, millionnaire, moi ouvrier sans avenir, ensemble un couple
complémentaire moi chef de cuisine et elle du programme anti aids de l'unesco.

Pour la première fois de ma vie j'ai eu une vie de construction, stable et un projet, au quel je n'aurais jamais osé rêver.
Acheter un pavillon à Pantin, sur les
hauteurs des Lilas, quartier que je nommais le petit Sarajevo.

Elle doit y vivre avec un autre homme, et une famille.

On peut faire le deuil du passé, et de la mort, mais de son futur, c'est dur.
Elle m'a attendri et cassé alors que je l'ai repoussé pendant des mois. Je ne regrette pas, mais c'est mon sort, maudit.
Seul, j'ai baissé la garde,
et la rupture de 100% des jours durant 8 ou 9 ans et puis plus rien, de femme, enfant avorté, et plus de maison, de vacances sur mon petit voilier...Ma vie envolée, comme si j'avais gagné le gros lot et jeté le ticket.
Je ne m'en remettrai, ou pas, j'avais choisi une femme douce, pas trop belle ni trop speed, totalement et entièrement dédiée et disponible pour moi, le rêve de Narcisse et Echo, et croyant en moi, me voyant mari et père, pas rien pour un ancien sdf toxico, devenu un héros voué à éros!


Après beaucoup m'ont quitté pour la drogue, et je n'ai donc été en couple avec des femmes jeunes. Et une fois ou deux mineures...sans savoir.

ouh là c'est long pardon, vaste sujet! …

Le blog de ismael77 » Il était un foie, un couteau, pas de calumet. EPILOGUE » 11 janvier 2020 à  21:22

[quote=]J'aime ta manière d'écrire aussi.[/quote]
merci, ça me va droit au foie!
J'ai connu Virginie, qui doit avoir quasi mon age, par Coralie Trin ti, compagne de mon meilleur ami, à l'époque de "baise moi" le film.
Je ne suis pas lecteur, je préfère en France, Philippe Jaenada, ou bien des histoires vraies, j'ai du mal avec les fictions, et ce nom Vernon Subutex, déjà ça ne va pas.
Soit on raconte des choses incroyables mais vraies, soit il faut être crédible et faire vraisemblable.
Mes histoires, si ce n'était pas moi, je n'y croirais pas!
D'ailleurs personne. Et c'est ça qui fait que le récit devient une proposition de voyage, en ma compagnie, mais le vrai raconté est déjà lu avec d'autres yeux, il ne m'appartient plus.

J'ai un autre blog magazine, sur la religion et le thème du bouc émissaire (Junkie, marginal), Calimero met les gants de boxe.

Un projet de podcast en anglais sur Youtube,
mais il faut des images, des dessins par ex.

C'est la mode aux US les podcast et sur le sujet, ils y en a plein, mais toujours morale AA NA...

Et, puisque, malgré le fait que Zola publia son oeuvre en roman feuilleton, il faut, pour être "écrivain", publier un livre. Mais un 100ème témoignage sur "l'enfer de la came" non merci.
J'ai une autre histoire, en lien, mais plus grande qu'un réservoir d'insuline. J'ai commencé ce matin! Ca se passe entre 1992 et 2000.
Donc ton compliment tombe bien!
merci!

L'époque où j'ai grandi, avait des bons côtés, le quartier populaire, sans racisme, et la liberté, le wild Paris, que j'ai aimé, de toute son odeur de gomme cramée des pneus du métro, au banc verts sur lesquels ont s'asseyait, mais les pieds sur le siège, et la capsule de cet ancien modèle de 1664 en verre consigné qu'on faisait valser, d'un coup de briquet...
Tu me manque mo Paris, tu t'es vendu, et je t'ai retrouvé de l'autre côté du périph, et là tu me jettes, pres de la source; la frontière espagnole, où passe la coke... …

Le blog de Papaseul » Cocaïne porn. » 09 janvier 2020 à  19:57

ismael77
Replies: 135

Aller au message

[quote=]u y'a marquer 40[/quote]
je prends du 20mg et c'est étonnant que ce dosage soit classé stup' (en plus on peut en prendre 2) car c'est, sur moi, sans aucun effet autre que le remède magique contre les crises d'angoisse. Si pas d'angoisse zéro effet. Alors que le valium calme l'anxiété au prix d'une légère sédation.

Le meilleur benzo est le tranxène, le plus léger et efficace, pas de side effects, et en traitement, aucun effet plaisant. Ni rien.
Le tercian est sur moi, un enfer, angoisse x 10 et impatience, tout en étant comme prisonnier de mon corps, je ne peux plus bouger ou malgré moi!
Réponse du psy : augmenter le dosage!

Cela n'engage que moi,
plus jamais de neuroleptiques ou anti psychotiques, on ne mesure pas les effets et conséquences.

[i]Dépakote[/i], [i]xéroquel[/i], etc, le premier a fait mourir mon amour pour mon épouse, et celui de ma mère pour moi, revenus dès l'arrêt.
Le second, soi disant léger m'a fait "sans repos" 4 sec maxi dans la même position, assis, debout, pendant une semaine.

C'est impossible dit le psychiatre
[b]c'est dans ma tête![/b]
Sans parler du lithium/lamictal au max, fini la profession de chef, direction l'AH...
Il me semblait bien que, ça se jouait dans le ciboulot, le SNC réagit très mal sur moi, à ce type de traitements, mais si on ne me croit pas.
C'est pourtant moi qui souffrais des années, avant de comprendre que mon ressenti, ne constitue pas le but, de la mise en place du traitement à l'hôpital.

Je ne suis pas objectif, alors que le but est que je me sente mieux. Confiné en chambre 4 semaines!

SI QUELQU'UN A LE MEME CAS, SVP DITES MOI …

Le blog de Cub3000 » Conférence EHESS - Etats de conscience modifiés » 07 janvier 2020 à  03:40

J'ai l'impression d'avoir vécu la teuf avec toi, les spi et les pieds j'en rit encore!yeah kétamine!

Le blog de réponse42 » La prohibition en 2019, état des lieux » 03 janvier 2020 à  20:21

Tant mieux, après je n'ai ni stats ni étude, et c'est dur à mesurer.

On a le même age, et quand on voit le cerveau d'un alcoolo c'est un pruneau, mais n'a pas empêché Gainsbourg et Renaud de créer...

Au moment où l'on (re) découvre le potentiel, énorme, des différents éléments, de la pharmacie cannabis, comme pour les alcaloïdes de l'opium, et l'on sait aussi les effets selon les gens, on mesure l'ignorance due à la répression.

Par contre il y a des drogues à l'effet doux, opium, indica, etc, et addictifs ou pas, c'est l'usage qui est dur, ou maîtrisé.
En gros, il n'y a pas de drogues douces...La dose fait le poison, et l'indication, le soin. Qu'en penses-tu?

Quand je prenais de l'héro, et que je fumais en extra, je ressentais l'effet hyper perturbateur du THC. Ceux qui ne sont pas habitués repartent de chez moi, plus à l'ouest, que la lucide morphine prescrite, et pas cassé comme avec le xéroquel ou des benzos. Donc mon doc me conseille de fumer, cela enlève le craving d'alcool et coke. Donc ça me pose.
Mais pas question de travailler, alors qu'avec l'héro, no problemo!

Par contre les études et la revente de shit, en fumant, c'est pas l'idéal, pour moi, c'est vite devenu les études en hobbie et le deal en boulot, et puis le boulot, tout court, formation manuelle et exigeante, mais à 30 ans. A 20 ans on a pas envie de devenir prof. J'aurais pu, mais non, because I get high lalalalala!
Ca dépend de chacun.

Ciao amigo!



$ …

Le blog de réponse42 » La prohibition en 2019, état des lieux » 29 décembre 2019 à  00:38

[quote=réponse42]Je suis totalement perdu, j’hésite à mettre un terme à ma vie[/quote]
ce serait dommage vu que tu as des plaisirs et que tu as des lecteurs!

Le blog de réponse42 » La prohibition en 2019, état des lieux » 29 décembre 2019 à  00:34

[quote=réponse42]Pour elle le cannabis c’est le démon,[/quote]
/Quand j'étais ado, on ignorait l'action du cannabis sur la formation du lobe préfrontal entre 12 et 21 ans c"est très important car c'est la finition du cerveau adulte, c'est ce qui nous censure et nous protège de nos propres pulsions et nous fait devenir responsables, mais aussi calculateurs, et impose la raison, et le savoir dire non, être volontaire.
Le cannabis est donc mauvais lors de l' adolescence.

Le blog de ismael77 » Evolution de la RDR » 28 décembre 2019 à  21:10

[quote=]Autant la psychologie peut être utile, autant la psychiatrie, je m'en défie comme de la peste...Et puis, échanger une addiction aux opiacés qui, perso, m'a toujours laissé la cervelle et la mémoire indemne, contre une addiction vraiment délétère pour le cerveau (entre autres) à des saletés de pilules qui, perso, ne m'ont JAMAIS fait aucun bien, bien au contraire! Non, merci bien![/quote]
Merci, je me sens moins seul!

Au CSAPA on aime pas l'auto-support, en tout cas celui que je fréquente,
et d'autres, avant,
ils ne veulent pas comprendre, et, si le traitement (de fond....), est une catastrophe, c'est la faute du patient; et pas question d'arrêter, mais augmenter!

On a beau s'en plaindre c'est pas grave de vivre en enfer, du moment qu'on est abstinent... AH...angoisses, A T H S !
Je n'aimais plus ma femme, ma mère ne m'aimait plus, sous dépakote également. Le poison a détruit ma famille.
Facile de se défausser? Vivez-le et vous parlerez!

je parle des anti-psychotiques, neuroleptiques aléatoires, incontrôlables!
J'ai du abandonner mon métier à cause des effets, tremblements etc...
Aucun bénéfice, pourtant pas de monitoring, des prises de sang (le traitement est finalement lourd et dangereux, à vie, et pas discutable!), l'arrêt n'est arrivé qu'avec des symptômes comme les bulles sur les poignets et chevilles, lamictal et lithium; mais ce que je disais, 190 fois aux wc ou rien pendant 3 J!
et c'est rien comparé à cette nouvelle angoisse que seul le tranxène 20 mg soigne! mais le psychiatre refuse de donner 2 benzo (diazepam en plus) pourtant ça marche alors que je n'ai jamais été suicidaire sauf sous "traitement de fond"...

J'espère que vous me lisez, car un QCM comme diagnostic, pour le fond on n'a même pas la surface!!!!!!!

De plus, on ne peut plus travailler sur soi, car on a plus accès à ses émotions.

Et le doc ne connaît, ni la came, ni vous, ni le traitement sur vous!

Quelle attitude autoritaire, du moins verticale, présomptueuse et prétentieuse: mon diplôme vaut toute ton expérience!

Et puis, les jeunes psychiatres ont passé moins de temps à l'hosto, ou à soigner, que moi à l'être!
Mais n'ont rien à apprendre, ne connaissent pas grand chose!

la moindre des choses : écouter.

Le récit de vie, est la réalité, telle qu'on se la construit, inutile de perdre temps et confiance, avec ceux qui ne s'intéresse pas à votre histoire!

mais ils nous tiennent!

merci …

Le blog de EmmaMerlin » Je Suis Une Rencontre 0.1 » 28 décembre 2019 à  20:09

[quote=EmmaMerlin]à lire Vernon Subutex,[/quote]
bonne écriture je remonte tes billets depuis le début et je kiffe, merci!
as-tu aimé le livre?

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 28 décembre 2019 à  18:03

[quote=]A 17h les mêmes potes venaient me chercher tout était prêt...[/quote]
royal!

jamais eu de potes dans ce milieu ! ou rencontré en cure, et mister hide, dehors ou gratteurs pro!

mais j'étais toujours le pire , 1/6e de g de c et 1/6e de g (un tiers de 30 e et par ex un quart de g de brown ) ça faisait 20e le taquet ou le ticket pour space ball (mel brooks)!!!

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 28 décembre 2019 à  13:16

[quote=ismael77]Shoot au moyen terme = mauvais calcul... J'ai failli faire la meme que toi. ~MG
 
Très agréable à lire, clair et tranchant. Toto
 
C'est bon[/quote]
merci!

Le blog de EmmaMerlin » C’est un beau jour pour ne pas mourir » 28 décembre 2019 à  10:38

[quote=EmmaMerlin]j’ai beaucoup de regrets[/quote]
magnifique texte!!!!
je me retrouve un peu et puis non, je ne regrette rien je n'ai pas "pu" faire autrement. Mais les thérapies ou plutôt la démarche de soin, m'a appris sur moi (mais rien aux psys malheureusement). Je me droguais et je me droguerais (conditionnel) encore et toujours pour la même raison et quelque soit le présent.

Je ne sais pas si j'ai été amoureux mais c'est pareil : la solitude, à deux est encore plus existentielle. Jusqu'à ce qu'on soit trois, ce qui n'arriva pas, et que le seul amour dur, la filiation, qui dure, normalement, vive. Cet être issu du lien que je dois remplacer...par rien!

Mais j'ai construit mon bonheur avec une femme qui m'aimait malgré mon histoire, qui me fit m'apercevoir de ma force. Avant j'étais misérable et malheureux, sauf quand je l'ai rencontré, bien sur, on n'aime pas par pitié mais admiration.

Quand je fermerai l'ordinateur je devrais trouver mieux à faire que prendre de la coke, sans aucune récompense et c'est sur toujours cette souffrance, qui sera amplifiée par la prise que je ne ferai pas et pourtant j'ai droit moi aussi d'être rassuré et comblé, comme tous les autres qui ont une famille, et même inquiet.
Je ne devrais pas être là.
Ce serait une année parfaite pour mourir, je dois être maso, donnons nous un peu de temps et retissons, quitte ou double pour un an. C'est un peu différent maintenant que suis lu, mais on ne vit pas que d'écriture et encore moins la gloire d'être ceci ou cela, abstinent ou quoi...

Entre la solitude affective de ma prime jeunesse, et celle d'après la séparation, que la drogue venait essayer de combler. Vivre seul à en oublier le son de sa voix, ne voir que son dealer.
Si je t'ai dans la poche, mon képa, mon copain, je ne suis plus seul. Je suis "avec moi".

Et quand je construisais une vie "bourgeoise", moi qui sortais d'un taudis, à base de pavillon à Paris, voilier en Bretagne, avec une épouse douce, jolie et intelligente, qui m'a aimé, comme je n'avais jamais été aimé.

Et moi, ça, j'ai aimé.

Se droguer c'est aussi dire au monde d'arrêter de faire semblant qu'on est tous incomplets, plus ou moins. Que la fin et le début sont maintenant../

Mais c'est encore pire d'avoir connu ça, et la came et le couple, pas en même temps ou pas souvent, et que ce bonheur soit avorté, comme l'enfant.

Dix ans d'amour, pas de passion, et des tentatives d'arrêter le temps, quelques heures, puis dix ans, de solitude...
Ca fait 6 ans que je dors seul et que je mange seul, et je ne vois aucune raison de ne pas mourir et de ne pas me défoncer, alors j'écris, c'est toujours ça de pris.

Tu écris super bien! merci …

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 27 décembre 2019 à  17:46

C'est le titre, associé à lee scratch perry et les upsetters 69, c'est drôle, mais c'est une instru toute basique, ouais c'est sur! Tu peux mettre ça pour cacher les bruits de ton iv sur ton tel et te détendre!

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 27 décembre 2019 à  03:44

[quote=]l hero au boulot : l[/quote]
j'avais été interviewé sur le sujet taf et conso, étant cuisinier, profession réputée pour une des plus touchées.
Mais quand la passion de ton activité te porte tu as moins besoin. Je ne cuisinais pas fonsdé mais conduire oui!
¨Par contre certains tafs avec véhicule et pourliche plus la caisse en cash...
Chauffeur c'est le top, autonome, payé fixe plus 30e/j; et c'est marrant, avant uber et les radars...
Je ferai un article sur le rapport à l'argent etc...
J'ai fait des tafs marrants !
merci

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 26 décembre 2019 à  19:02

[quote=]hey je connais personellement le dernier sujet et le prochain, hate de te lire[/quote]
MERCI!!!
ça va être gore-vidal attention..
En cherchant des images d'IV, je suis tombé sur une pochette Trojan (major UK spécialisée Jamaïque, je suis fan (des deux la musique et le reste...)
[img width=298 height=300]/forum/uploads/images/1577/upseter--iv.jpg[/img]


je ne l'ai pas encore écouté, le 45 tours, mais je le fait juste après!
pour ceux qui aiment la musique des îles!

Le blog de Papaseul » Juste envie de partager. » 26 décembre 2019 à  18:49

ismael77
Replies: 215

Aller au message

Depuis un séjour en addicto en hp,
où je ne pesais plus que 63 kg,
j'ai en plus des protéines à boire et de la cantine,
mangé le pain des 'pafainlematin',
j'ai pris l'habitude de manger une baguette par jour avec un pot de confiture par semaine.

on s'en ballec je sais...

[spoiler]Avec un peu de muscu, et une fois par semaine un peu de viande (la coke donne de l'anémie (baisse globules rouges et carence en fer). J'ai mis dix jours à perdre les 10kg repris en plusieurs mois et perdu en une saison de service!
[/spoiler]
Pour le taux de globules rouges, j'ai lu ça sur une thèse de doctorat (et mes analyses sanguines), qui portait, junkiquement sur les UD quotidiens en IV, à 2 à 4 g/Jour de coke.

Elle est sur le net, j'adore la rigueur et l'implication des travaux universitaires.

Et les témoins décrivent comme jamais la folle et véhémente (terme de M Sales un auteur de ce genre à lui seul, dont les 1440 pages du livre de [b]Cécile Guilbert[/b] :[u] "Ecrits stupéfiants"[/u], nous propose une anthologie, et que j'ai eu pour hanukah et noël! Somme de travail stupéfiante de tous es écrivains cités sur le sujet.

Et moi qui croyais en avoir lu un peu, oui les Christianne F, et les Burrough, Quincey, Beaudelaire, même Malcom X consacre une partie de sa bio au sujet, et surtout les récents, j'ai peu aimé "last exit to Brooklyn d'Hubert Selby, plus "Beam me up scotty" malgré le côté (ironique mais bon) "Hard drugs anonymous".

Iceberg Slim, le mac (ou Michael Roberts, le cocaïne cowboy sur le biz et la violence), après il y a des milliers de titres anglophones, le proxo, infect, décrit comme personne le kiff du speed ball, Freud sur laa Cocaïne perd toute sa réflexion et devient commercial de Bayer!

Ou tenez, la bio de Mike Tyson (Keith Richards n'est pas mal non plus), où il raconte son enfance misérable à la ritaline, le faux pénis, pour boxer entre deux rails, malgré les contrôles. Sans C il aurait tué les KO!

Tox,
un livre français pas génial comporte une scène inoubliable. Le gars, entré en queman, dans un troquet parigot, et dans les chiottes à la turque, pas d'eau, on est bien avant les stéribox, le loufiat tambourine et menace...Le "tox" lache une larme dans sa cuiller, qui va faire le dernier taquet de sa vie.

Beaucoup d'autres à ne pas recopier sans le savoir! On ne peut plus se contenter, de faire un récit chronologique, avec au choix, sauvé par Jésus, l'amour d'une femme ou de son enfant, ou mort d'od comme dans "More" le film. Avec le gentil tox à Ibiza, victime d'un méchant dealer, là le personnage, Wolf, est carrément nazi!

Un travail incontournable, et qui veut sortir des livres pour la rédemption, l'abstinence, elle a mis une seule citation, qui est, bonheur, une question plutôt qu'une péremptoire sentencieuse "punch line" comme quand ton beauf sort une blague raciste nulle, mais ... c'est "du Coluche.." (marre des mecs qui mettent "j'ai un mépris des femmes et des juifs qui est l'essence de l'humain" Voltaire, Nitch, oui bon fait chier son nom, ou Moïse, n'importe qui et ça validerait la connerie...
La question?
[i]Quelle drogue prendre pour rendre l'écriture facile?[/i]
H. Michaux.
Je dirais, aucune, soit vous êtes un accoucheur dans la douleur, soit un inspiré qui mijote dans sa tête, avant d'ouvrir le robinet. Et puis est-ce vraiment difficile d'écrire? Je dirais, qu'il est dur de ne pas!

[i]Un joint, un rail, je m'interdis d'écrire, car je ferais mieux sans![/i]

sur ma tombe je voudrais : "il est allé bien plus haut et bien plus bas",
je viendrai vous parler en rêve, et pour tout ça, j'aimerais bien vous y voir, sans stup' c'est possible, mais on nous a appris à se couper de soi. Alors on a oublié le chemin, et la mort nous tombe dessus chaque matin jusqu'à ce qu'on tombe sur elle, la tombe.

Méfiez vous des aphorismes, toujours à moitié faux ou pure esbroufe,
et,
[spoiler]de ceux, qui cachent leurs idées, derrière ceux qui en font une réflexion, qui, tel un hadith, ne peut citer un verset et prétendre le commenter sans le prendre dans son contexte, celui du texte et de sa rédaction. C'est ce que font Zemmour, Soral et tous les essayistes qui n'ont pas plus de connaissance ni de faculté que n'importe quel français de souche, au fond pour eux la littérature c'est du sample pour vendre de la soupe au gout de haine.[/spoiler]

Le repas unique en petit dej' :
Pratique quand on a rien à part un matelas et une résistance...et peu de sousl

Ca m'évoque ça, et dire que j'étais chef cuisinier!

Désolé je suis parti dans mon trip... …

Le blog de ismael77 » Massacre à la shooteuse » 26 décembre 2019 à  14:37

tant pis pour l'image je ne comprendrais jamais comment o fait pour qu'elle apparaisse en couverture, ça change tout. Si quelqu'un sait?

Le blog de Cub3000 » Conférence EHESS - Etats de conscience modifiés » 25 décembre 2019 à  23:00

merci pour le partage !!!!!!
EHESS à coté de la rue du cherche midi, les conférences sont bien, et j'ai pas mal de vidéos sur tout ce qui tourne autour comme, au pif :
https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/plaisir_et_souci_le_defi_des_drogues.1200
léger ce dernier, mais il y a de quoi en neurologie...

J'attends avec impatience ton prochain récit, je ris encore de 'yeah yeah kétamine" dans gangrène!

Le blog de ismael77 » Evolution de la RDR » 22 décembre 2019 à  12:31

Ouh désolé pour l'austérité et les participes passés, je repasserai corriger la poste prode (double sens?)
[b]dîtes moi votre sentiment sur le rejet ou l'accueil de l'auto-support.[/b]

Remonter

Pied de page des forums